Snatch - Tu braques ou tu raques : le test complet du DVD

Snatch

2000. Réalisé par Guy Ritchie
Avec Benicio Del Toro, Dennis Farina et Jason Flemyng

Édité par Sony Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 09/07/2001
Critique

Les pieds nickelés du hold-up sont de retour ! Plusieurs gangs veulent s’approprier un énorme diamant ! Une comédie menée tambour battant par Brad Pitt, Benicio Del Toro et quelques autres figures charismatiques.

Réalisé par Guy Ritchie à qui l’on doit Arnaques, crimes et botanique, ce film au montage serré et au rythme soutenu contient quelques bonnes idées mais un scénario superficiel et parfois brouillon gâche un ensemble pourtant prometteur. A force de vouloir se croiser, les histoires finissent quelque peu par lasser. Qui a dit que pratiquer le jeu de pistes au cinéma était donné à tout le monde !

Généralités - 4,5 / 5

Présentée dans un boîtier Amaray, la jaquette mentionne fidèlement un 16/9 anamorphique, deux pistes en D.D. 5.1 en français et en anglais ainsi qu’une pluie de bonus. Le film et l’ensemble des bonus sont sous-titrés dans les deux langues. Les menus, pour la plupart animés et musicaux, offrent une navigation fluide et très originale. On peut peut-être les trouver un peu surchargés ; ce sera à l’appréciation de chacun. 28 chapitres découpent le film. Le disque est sérigraphié et un petit livret a été ajouté à l’ensemble. Un édition à laquelle il y a peu à redire.

Bonus - 5,0 / 5

Une pluie torrentielle ! On ne va pas s’en plaindre… mais on frise parfois l’overdose ! Bonne nouvelle : ils sont tous sous-titrables.

Un commentaire audio du réalisateur et du producteur, une bande-annonce originale, un teaser en DD 5.1, de nombreuses interviews des principaux protagonistes du projet, un making- of de 25’ assez intéressant et présenté de façon originale, 51 photos, une scène entière totalement expliquée et filmée, de nombreuses notes de production complètes, 4 spots TV, 6 scènes coupées commentées par Guy Ritchie, 6 filmographies, 3 comparaisons film story-board un peu comme sur Fight Club, un accès chapitré aux chansons du film, la possibilité de visionner grâce à un diamant qui s’affiche à l’écran - un peu à la manière du lapin blanc sur Matrix - certaines scènes coupées tout en visionnant le film. Ce n’est pas tout ! il reste encore 6 bonus cachés à découvrir !

Image - 3,5 / 5

Une légère déception. La forte compression se fait ressentir. Bien que fidèle à la pellicule originale aux dominantes grises et verdâtres, l’image souffre de nombreux effets de scintillements dans les seconds plans. Toutefois, les contours sont parfaits et la définition est fine.

Son - 5,0 / 5

VO et VF font jeu égal. Un D.D. 5.1 puissant, précis et dynamique qui mettra pleinement à contribution vos cinq enceintes. Les effets surround sont très nombreux. Certains dialogues principaux sont volontairement répartis sur les enceintes arrière ; le résultat est surprenant mais fort réussi ! Quant à lui, le caisson de basse rugit comme aux plus beaux jours ! Un DD 5.1 de choc !

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony 535
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M
Note du disque
Avis

Moyenne

3,8
5
2
4
1
3
0
2
0
1
1

Je donne mon avis !

Avatar
kedkille
Le 4 avril 2009
Un film à découvrir très rapidement, un must du genre !! Avec brad Pitt et Del Toro (encore lui) joue à la perfection !!
Avatar
Josquin
Le 7 mars 2006
Un film qui se veut délirant par l'éventail atypique de ses personnages. Seulement voilà, la sauce ne prend pas, elle tourne carrément au vinaigre. D'entrée de jeu, image plein écran, et pas moyen d'en changer. Pour le cinéphile averti, ça démarre plutôt mal. Et c'est pire lorsque l'on s'aperçoit des cadrages pourris qu'il en résulte, comme la toute première version d'Apocalypse Now ( collection widescreen ). Les commentaires voix off arrangent un peu les choses par leur côté sarcastique, mais les dialogues, eux, donnent envie de repeindre le mur en rouge façon Kurt Cobain ! La mise en scène est honteuse de nullité, la réalisation et la photographie faussement de genre; les sous-titres pour comprendre le charabia de Brad Pitt ( son crétin de perso mange les mots ) ne sont disponibles qu'en anglais; et l'histoire en elle-même semble être du Tarentino mal inspiré, une sorte de sous-Jackie Brown aux accents post-Fight Club et pré-Hannibal, pré-Ocean's eleven, en beaucoup, beaucoup moins réussie. Est-il besoin de préciser que ce film est d'un ennui mortel, et que sa violence, loin de divertir comme le ferait Sin City, vous prend à la gorge comme un chien galeux ? Fuyez bonnes gens, sauvez votre soirée de la misère !
Avatar
David
Le 30 août 2005
Pas de commentaire.

Lire tous les avis »

Multimédia
Snatch - Tu braques ou tu raques
Bande-annonce VF
Snatch - Tu braques ou tu raques
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus