Lucky Luke - La ballade des Dalton : le test complet du DVD

1978. Réalisé par René Goscinny

Édité par Citel Vidéo

Voir la fiche technique

Critique

Une fois de plus, Lucky Luke vient de ramener les Dalton en prison. Et une fois de plus, il va leur falloir s’échapper car pour toucher le magot de leur oncle, ils doivent descendre tous les membres du jury qui l’ont fait condamner. Suprême supplice pour Joe Dalton, Lucky Luke doit les accompagner afin de s’assurer que les termes du testament sont respectés… Comme on dit souvent : c’est toute mon enfance ! Je n’avais que 5 ans quand j’ai vu ce film pour la première fois en salle. Mes souvenirs n’ont pas été trahis : humour, délire, aventure, chansons façon Far West… ça n’a pas bougé. C’est toujours très drôle, Rantanplan est toujours aussi stupide mais peut- être pas autant qu’Averell…resume = Un long métrage d’animation très drôle et qui saura réunir les enfants et les parents. Le DVD apporte son lot de suppléments très instructifs.

Généralités - 4,0 / 5

Les menus sont très beaux et très soignés et bien que ce soit assez répétitif, ils sont tous sonorisés. Le chapitrage se trouve au verso de la jaquette visible au travers du boîtier Amaray transparent. Les indications de la jaquette sont un peu éparpillées et pour l’image, seul le format est indiqué mais pas le ratio ce qui peut conduire à croire que le film est au format 1.33 alors qu’il est en 1.85. De même, si un encodage AC3 est indiqué, la jaquette oublie de préciser le nombre et la nature des canaux utilisés (ici du mono sur deux canaux). Et pour finir, la durée du documentaire sur René Goscinny n’est pas de 52 minutes mais 88.

Bonus - 5,0 / 5

Complets et instructifs. La carte interactives des Etats-Unis permet de découvrir des réalités historiques en fonction des voyages de Luvky Luke, très bien réalisé. Les fiches personnages présentent de façon très complète les principaux protagonistes du film. Mais la partie la plus riche est celle sur les auteurs : Morris (dessinateur et père de Lucky Luke) et René Goscinny (scénariste). Outre les deux biographies, un documentaire de très grande qualité (contenu et image) produit par Arte et l’INA permet en près d’une heure et demi de partir à la rencontre de René Goscinny qui était le scénariste d’Astérix, Lucky Luke, Iznogoud et qui fut également le fondateur du très célèbre et tout premier magazine de BD en France : Pilote. Plus anécdotiques, vous trouverez également une liste de tous les albums de BD de Lucky Luke et Rantanplan ainsi qu’une page de pub sur le dernier album de Lucky Luke sorti.

Image - 3,0 / 5

L’image ne souffre pas de défaut apparent au niveau compression, elle est par contre très pâle, ou disons plutôt qu’elle manque cruellement de contraste (les noirs sont gris), c’est dommage car la mise en couleur du film est très riche. Un petit réglage du téléviseur sera donc nécessaire pour profiter pleinement du spectacle. La définition est quand même bonne. Quelques tâches et griffures sur la pellicule en début et en fin de film.

Son - 4,0 / 5

Rien d’exceptionnel, mais rien de mauvais non plus. Les bandes sonores d’origine ne sont plus de toute première fraîcheur et le son est parfois étouffé ou diffus (n’oublions pas qu’il s’agit ici de son mono) La version française s’en tire quand même bien et saluons au passage les artistes du doublage qui ont fait des merveilles sur ce film. Les autres langues ne sont pas mauvaises mais la version anglaise a un niveau sonore très bas.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Baptiste
Le 12 janvier 2012
Bon dessin animé tiré d'un scénario inédit.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus