Il n'est jamais trop tard : le test complet du Blu-ray

Larry Crowne

2011. Réalisé par Tom Hanks
Avec Tom Hanks, Julia Roberts et Gugu Mbatha-Raw

Édité par M6 Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 11/01/2012
Critique

Fraîchement licencié d’un poste qu’il occupait depuis des années, Larry Crowne décide de s’inscrire à l’Université pour reprendre ses études. Ce changement de vie professionnelle prend une tournure plus personnelle lorsqu’il tombe sous le charme de son professeur d’expression orale, Mme Tainot. Belle, cynique, désabusée par le niveau affligeant de ses étudiants et déçue par son mariage, elle est également à un tournant de sa vie… Auront-ils droit à une seconde chance ?

On a tous droit à une seconde chance scande l’affiche du film. C’est peut-être ce que s’est dit Tom Hanks qui depuis un coup d’essai très réussi avec That Thing You Do ! en 1996 n’était plus repassé derrière la caméra à part pour un épisode de la série De la Terre à la Lune en 1998 et un pour la série Band of Brothers en 2001. Quinze ans après son premier long métrage, Tom Hanks a voulu se faire plaisir avec sa co-scénariste Nia Vardalos, la comédienne de Mariage à la grecque, en réalisant un tout petit film, simple, optimiste et ancré dans le contexte social actuel.

Tom Hanks a fait appel à son amie Julia Roberts pour lui donner la réplique quatre ans après La Guerre selon Charlie Wilson. Si le réalisateur s’égare trop vers des seconds rôles sans grand intérêt, les scènes entre les deux stars hollywoodiennes des années 90 font des étincelles et leur complicité est indéniable. Tom Hanks a pris de la bouteille mais cela lui va bien, Julia Roberts est quant à elle toujours aussi lumineuse et son rire communicatif.

Il n’est jamais trop tard est un divertissement complètement anecdotique dans la carrière des deux comédiens et n’est pas exempt de quelques longueurs et de facilités scénaristiques. Pourtant, cette leçon de vie profondément optimiste et ensoleillée emporte finalement l’adhésion grâce à la bonne humeur manifeste qui transpire à l’écran et par le talent de ses deux acteurs principaux.

Généralités - 3,5 / 5

Un menu animé et musical nous invite à enfourcher le scooter de Larry Crowne pour se diriger droit sur le menu des suppléments, du chapitrage, des langues, ou directement sur le film.

Bonus - 3,0 / 5

On commence les hostilités par un making of de 10 minutes qui n’a strictement aucun intérêt puisque Tom Hanks, la co-scénariste Nia Vardalos et les comédiens racontent tout le film. Entièrement promotionnel, ce module propose néanmoins quelques images du tournage placé sous le signe d’une bonne humeur communicative.

S’ensuivent sept scènes laissées sur le banc de montage, plus ou moins sympathiques, à l’instar de celle où Larry venant d’apprendre son licenciement se voit escorté par deux gardes sous le regard éberlué de ses collègues.

Enfin, quelques instantanés de tournage amusants nous montrent pendant 10 minutes comment Tom Hanks faisait le clown sur le plateau pendant que Julia Roberts s’affairait au tricot entre deux prises..

Image - 4,5 / 5

Il n’est jamais trop tard est joliment photographié par Philippe Rousselot et le Blu-ray délivre son lot de couleurs vives et chatoyantes. Les détails sont convaincants et le piqué évident, même si les contrastes pèchent parfois par un manque de concision. Certains flous sporadiques tout comme de sensibles fourmillements sont constatables mais demeurent subliminaux et n’entravent en rien le visionnage. La clarté est de mise, la propreté incontestable et la définition élégante. Que demander de plus ?

Son - 4,0 / 5

Nous sommes ici en pleine comédie qui repose avant tout sur les dialogues. Alors certes la musique est dynamiquement spatialisée et les ambiances naturelles ne manquent pas sur les latérales, mais les voix manquent parfois un peu de punch et le caisson de basses reste au point mort. En français comme en anglais, les pistes DTS-HD Master Audio 5.1 parviennent à créer un environnement sonore palpable mais sans esbroufe. Notons également l’excellence du doublage français réalisé par Céline Monsarrat (Julia Roberts) et Jean-Philippe Puymartin (Tom Hanks).

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Réal
Le 9 août 2012
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Il n'est jamais trop tard
Bande-annonce VF
Il n'est jamais trop tard
Extrait VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus