Bowfinger : roi d'Hollywood : le test complet du DVD

Bowfinger

1999. Réalisé par Frank Oz
Avec Steve Martin, Eddie Murphy et Heather Graham

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/01/2001
Critique

Bobby Bowfinger est sans conteste le producteur le plus raté d’Hollywood. Il rêve au succès en vain, jusqu’au jour où il décide de produire LE scénario du siècle ! Une histoire d’extra terrestre dissimulé dans de « la pluie molle » !? Afin d’assurer le succès du film, il décide de filmer Kit Ramsey (star du cinéma d’action) à son insu. Le problème c’est que Kit est quelque peu… parano ! Voilà une comédie comme on en voit rarement ! Une satire hilarante du monde d’Hollywood, où Eddie Murphy, Steve Martin et Heather Graham s’en donnent à coeur joie. On y retrouve tous les archétypes du monde du show-biz. De la méga-mégalo star à l’actrice prête à tout pour réussir, le film parvient à ne pas sombrer dans la débilité absolue. A savourer si possible en VO, qui permet de mieux apprécier le (double) jeu d’Eddie Murphy. En effet, la voix française à tendance à en faire un peu trop… Un film original à voir entre amis.

Généralités - 3,5 / 5

Mention « Bien » pour cette édition qui comporte quelques suppléments intéressants. Le DVD comporte une magnifique sérigraphie reprenant l’affiche de la jaquette. Le menu principal est animé de façon très originale et reprend la scène de l’autoroute. Il permet d’accéder aux sélections habituelles ainsi qu’aux suppléments (tous sous-titrés, sauf le commentaire audio). On déplorera, comme toujours, qu’Universal ne traduise jamais ses menus. Dommage pour les notes de productions et les filmographies…

Bonus - 3,5 / 5

Les bonus sont assez nombreux, mais leur intérêt reste limité. Outre les filmographies, notes de productions (non traduites, on rappelle), et une bande-annonce recadrée, vous trouverez un making of de 23 minutes largement plus promotionnel qu’informatif. Dans le style « il est génial », « c’est le meilleur »… on ne fait pas mieux (même le chien a sa part d’éloges !). On y trouve beaucoup de séquences du tournage et des mini interviews de chaque acteur. Un documentaire pas indispensable mais sympathique. Un bêtisier de quelques scènes est présent, mais le faible nombre des séquences est dommageable. Les scènes coupées, ou plutôt les 2 scènes coupées, auraient pu être incluses dans le montage final. La première est une version différente de la scène du début. Elle me semble d’ailleurs plus réussie que celle gardée ! La seconde est moins intéressante. Le disque offre aussi quelques bonus DVD-ROM. Pour finir, un commentaire du réalisateur (non sous-titré) viendra clôturer cette édition.

Image - 3,5 / 5

Malgré un débit impressionnant (8.68 Mb en moyenne), l’image aurait pu être meilleure. D’infimes, mais perceptibles défauts viennent gâcher certaines scènes, et on dénote un peu de granulation sur les arrières plans (le ciel, par exemple). On se demande parfois si la compression n’est pas en cause ! Petite déception…

Son - 3,5 / 5

Là encore, l’appellation 5.1 me semble assez louche pour toutes les versions, sauf la VO. La piste française est vraiment décevante : on dirait plus du Dolby Surround (et encore) que du 5.1. Certes, le film ne se prête pas à des effets sonores ravageurs, mais la piste française est vraiment trop faible. Vous devrez pousser votre ampli pour obtenir un volume correct. Entre la VO et les autres versions, il n’y a pas photo ! En définitive, la piste Surround française du DVD zone 1 semble identique à la version actuelle !

Configuration de test
  • Téléviseur 4/3 Thomson 4/3 55 cm
  • DVD-Rom Pioneer 10X
  • Aiwa AV-DV75
  • Kit enceintes & caisson Sherwood
  • Carte de décompression Creative Labs DXR2

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus