The 'Burbs (Les banlieusards) : le test complet du Blu-ray

The 'Burbs

Édition Coffret Ultra Collector - Blu-ray + DVD + Livre

1989. Réalisé par Joe Dante
Avec Tom Hanks, Bruce Dern et Carrie Fisher

Édité par Carlotta Films

Voir la fiche technique

Critique

The 'Burbs (Les banlieusards)

Ray Peterson habite Mayfield Place, une rue paisible de Hinckley Hills dans le Midwest des Etats-Unis. Ce père de famille sans histoire décide de passer sa semaine de congé chez lui et de profiter du calme du quartier pour se reposer. Mais d’étranges événements ont lieu depuis qu’une nouvelle famille, les Klopek, s’est installée dans la rue. Ray et ses voisins, Art le fouineur et Mark le vétéran ultra-autoritaire, décident de les espionner, persuadés que les Klopek sont à l’origine de la disparition de leur voisin Walter…

Mon voisin le tueur

Avec Panic sur Florida Beach, The ‘Burbs (Les banlieusards) fait office de parenthèse dans la carrière de Joe Dante. Tout en se référant à ses genres de prédilection (la SF de L’Aventure intérieure et la comédie horrifique de Gremlins), ces deux films sont en réalité des regards attendris sur des époques ou des façons de vivre qui ont été chères au réalisateur, sans être franchement des films fantastiques.

Dans The ‘Burbs, c’est donc la vie de banlieue, bien réglée, bien proprette, qui sert de décor à une chasse aux sorcières entre voisins qui dérape en chaos total.

Confinée dans cette rue typique, l’action prend vite un tour très théâtral, impression renforcée par le fait que cette rue est en fait un décor célèbre des studios Universal, dans lequel une brochette d’acteurs se déchaîne dans une valse de gags et de langage corporel à mourir de rire. Tom Hanks, encore assez vert dans le métier, fait déjà preuve d’un incroyable sens de la comédie et habite tout le film de sa présence. À ses côtés, Carrie Fisher et Bruce Dern sont délicieux de malice.

The ‘Burbs pourrait ressembler à une simple critique acerbe de la société, du manque de tolérance, ou du manque d’accueil de la différence, mais c’est sans compter le double twist final qui termine de nous assoir dans un film de Dante où le décalage tordu n’est jamais loin.

Accompagné par la musique électro-symphonique typique du Jerry Goldsmith de l’époque (et partenaire fidèle de Joe Dante), The ‘Burbs a étonnement bien traversé les années et reste encore aujourd’hui un régal de comédie déjantée, ponctuée de répliques aussi dingues et cultes que : « Je n’avais jamais vu quelqu’un amener ses ordures en voiture et les tabasser avec une bêche. »

The 'Burbs (Les banlieusards)

Généralités - 5,0 / 5

Certains éditeurs (on remarquera qu’il s’agit systématiquement d’indépendants) ont le chic pour transformer chacune de leurs sorties en mini-Noël. Carlotta est définitivement de ceux là, surtout depuis le lancement de sa collection Ultra Collector dont The ‘Burbs est le 5ème opus.

La recette (toujours aussi savoureuse) est désormais connue : un film à tendance culte dans une version totalement restaurée/remastérisée, un solide et imposant packaging original, des bonus inédits passionnants et un livre de 200 pages débordant d’analyses et d’anecdotes.

Pour The ‘Burbs, ce livre est composé de six parties écrites par des spécialistes et/ou connaisseurs de l’oeuvre de Joe Dante, de ses acteurs et même de Jerry Goldsmith. Tout ce que vous n’avez jamais imaginé vous poser comme question sur ce film est ici décortiqué avec science et humour, tout en n’oubliant pas les archives photographiques qui parsèment également l’épais ouvrage… un bonus géant à part entière.

Cette édition propose le film et les bonus sur un disque Blu-ray et les mêmes contenus ventilés sur deux DVD. Trois galettes qui sont logées directement dans les pans de la couverture du livre dans des encoches faciles d’accès.

Les plus anglophones apprécieront le fait que les sous-titres de la VOST sont escamotables.

The 'Burbs (Les banlieusards)

Bonus - 5,0 / 5

Le compteur suppléments de cette édition frôle les 4 heures de contenu, dont la majorité exclusifs à cette édition (l’édition simple du Blu-ray ne contient que la bande-annonce et la préface).

La préface de Frank Lafond spécialiste du fantastique, est proposée (mais ps obligatoire) au lancement du film. On ne peut que vivement la conseiller, car en seulement 6 minutes, elle permet de situer le film dans son contexte original et apporte quelques éléments bienvenus pour sa compréhension.

Dans l’interview La vie de banlieue selon Joe Dante, Joe Dante revient très confortablement sur la genèse du film, et livre une palanquée d’anecdotes et d’informations croustillantes sur les coulisses du film, les acteurs, les effets spéciaux et son collaborateur musical préféré (feu Jerry Goldsmith). La malice habite toujours le regard du réalisateur et c’est un bonheur que de l’écouter.

Bonus de taille, la copie de travail du film provient des archives très personnelles de Joe Dante puisque c’est une VHS, unique en son genre, qui a servi de source pour récupérer ce premier montage, cadeau inestimable pour les fans qui se retrouvent avec une version du film de près de 2h30 ! Le film en lui-même n’y gagne pas grand chose, mais les scènes coupées ou alternatives qui sont présentes dans ce montage permettent d’apprécier plus longuement le talent des acteurs et surtout leur capacité à improviser… le film ayant été en effet tourné en pleine grève des scénaristes, un certains nombre de dialogues ont été ajustés à la volée…

Pour les fans pressés, Le conte de deux banlieues se charge de répertorier et de montrer directement les différences/ajouts/suppressions entre cette copie de travail et la version définitive, une façon de découvrir le matériau inédit sans revoir tout de suite le film dans son intégralité alternative. Des comparaisons côte à côte sont parfois proposées pour remettre les scènes dans leur contexte. Ce montage bénéficie de cartons explicatifs et contextuels avant chaque scène inédite ou modifiée (VOST). Et pour encore plus d’explications et d’anecdotes, ce montage bénéficie d’un commentaire audio de Joe Dante (VOST) qui est cependant assez redondant avec l’interview.

Toujours au chapitre de l’alternatif et du coupé, la fin alternative du premier DVD américain est présentée, légèrement différente de celle de la copie de travail, mais on tombe là dans le détail pour fans pinailleurs.

Suivent 3 featurettes d’époque : un making of, montage très vif avec beaucoup d’images du film, mais aussi quelques images du tournage et internventions des acteurs et de Dante ; une interview de Tom Hanks, issue du même montage et donc assez redondante et une interview de Rick Ducommun qui contient cette fois des interventions inédites.

On termine sur la bande-annonce d’époque, qui contient d’ailleurs, elle aussi, des images de la copie de travail.

Mis à part la préface et l’interview de Joe Dante qui sont des éléments propres à cette édition française, les autres bonus proviennent de l’édition Arrow Video anglaise, qui propose également la musique isolée de Jerry Goldsmith, un commentaire audio du scénariste et un making of rétrospectif.

The 'Burbs (Les banlieusards)

Image - 4,5 / 5

Le master vidéo est également celui de l’édition Arrow Video et présente un grain assez important surtout sur les séquences en basse lumière. Le résultat est assez étonnant pour une remastérisation 2K, mais on imagine du coup qu’il ne s’agit pas d’un nouveau scan complet du film*. L’image est cependant très stable et les plans plus lumineux montrent bien leur différence avec l’équivalent DVD de 2004 et l’avantage du Blu-ray qui propose immanquablement la meilleure version du film à ce jour.

The 'Burbs (Les banlieusards)

* Carlotta nous confirme que Arrow a bien commandé un nouveau scan 2K à Universal pour ensuite faire les travaux de restauration et d’étalonnage en Angleterre chez Deluxe, sous la supervision de James White (responsable du département technique et restauration chez Arrow) et de Joe Dante.

Son - 4,5 / 5

La VO 2.0 Dolby d’origine (encodée ici en DTS-HD Master Audio) en très bon état et fait preuve d’une belle présence et d’une scène sonore assez large. La VF semble assez récente et les acteurs de doublage peu inspirés. Le mixage est en tout cas assez respectueux de la VO avec des aigües plus poussés.

The 'Burbs (Les banlieusards)

Crédits images : © 1988 UNIVERSAL CITY STUDIOS, INC. Tous droits réservés. TM & © 2016 UNIVERSAL STUDIOS INTERNATIONAL BV. Tous droits réservés.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 2 décembre 2016
The ‘Burbs, c'est la vie de banlieue, bien réglée, bien proprette, qui sert de décor à une chasse aux sorcières entre voisins qui dérape en chaos total...

Lire les avis »

Multimédia
The 'Burbs (Les banlieusards)
Bande-annonce VO
The 'Burbs (Les banlieusards)
Extrait VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus