Versailles - Saison 2 : le test complet du Blu-ray

2017. Réalisé par Thomas Vincent
Avec George Blagden, Alexander Vlahos et Tygh Runyan

Édité par Studiocanal

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 09/05/2017
Critique

Versailles - saison 2

Versailles, dont la construction est maintenant terminée, abrite maintenant la noblesse que Louis XIV peut désormais étroitement contrôler. Mais le château devient vite le théâtre de multiples intrigues pour obtenir meilleures places à la cour, voire de complots avec l’ennemi.

Il aura fallu attendre une vingtaine de mois pour que nous arrive la saison 2 de Versailles, une coproduction internationale (par Capa Drama en France) à gros budget (pas loin de 30 millions d’euros par saison). Avec un succès commercial à la clef : la série a été distribuée dans 135 pays !

On retrouve les familiers du roi, des personnages historiques, son épouse Marie-Thérèse d’Autriche, sa maîtresse la marquise de Montespan, son frère Philippe duc d’Orléans « avec son penchant pour la compagnie des hommes », particulièrement pour le Chevalier de Lorraine, ses ministres Condé, Turenne, Colbert, Louvois, et même son premier valet, Alexandre Bontemps.

Font leur entrée dans la saison 2 de nouveaux personnages, deux femmes : Élisabeth-Charlotte, la princesse palatine, seconde épouse du duc d’Orléans, et Madame Scarron qui, attirant l’attention du roi, deviendra la marquise de Maintenon. La nouvelle saison met les femmes en avant en soulignant leur influence sur les affaires d’état.

Versailles - saison 2

Versailles a gardé, pour séduire, tous les atouts que nous avions trouvé dans la saison 1 : sa distribution, sa direction des acteurs, la beauté de ses décors, des costumes, des équipages… À quoi s’ajoutent le soin apporté à la mise en scène et la fluidité des mouvements de caméra.

L’atout principal reste le scénario. Fidèle à la vérité historique, quant aux faits essentiels et à la plupart des personnages, mais seulement dans les grandes lignes, il se nourrit, pour les besoins de la tension dramatique, d’intrigues inventées, mais pas pour autant improbables en pleine « affaire des poisons », et de personnages fictifs, tel Fabien Marchal, le chef de la police rapprochée du roi. Solidement construit, le récit est, d’autre part, servi par d’excellents dialogues.

Ceux qui ont reproché à la série son irrévérence envers l’Histoire se sont trompés de cible : Versailles n’est pas un documentaire, mais une prenante romance historique, à la manière de la relation faite de la vie de Henry VIII par Les Tudors ou Wolf Hall.

Louis XIV n’a pas terminé son règne : le tournage de la saison 3 de Versailles a commencé le 3 mai pour une durée de cinq mois.

Versailles - saison 2

Généralités - 3,5 / 5

Versailles, saison 2 (10 x 54 minutes) et son supplément (33 minutes) tiennent sur trois Blu-ray double couche (4 disques pour l’édition DVD) glissés dans un coffret non fourni pour le test, effectué sur check discs.

Le beau générique, dans le style d’une gravure à l’eau forte, est passablement gâché par les paroles hurlées d’une chanson ridicule « I am the king of my own land… »

Sous-titres français et anglais pour malentendants et piste d’audiodescription (DTS Digital Surround 2.0).

Versailles - saison 2

Bonus - 3,0 / 5

En complément, Les coulisses d’une création originale (33’, en français et en anglais) fait intervenir producteurs, créateurs des costumes et des décors et les acteurs principaux qui parlent de leur personnage. Plus de battage promotionnel que d’informations sur le tournage de la série. On glane toutefois quelques informations sur les lieux de tournage (la garden party dans le Parc de Sceaux, la bataille dans un champ ou nord de Paris), sur les décors (celui du grand salon a été dessiné et construit pour la série) et sur les costumes (il faut 30 minutes pour transformer George Blagden en Roi Soleil.

Versailles - saison 2

Image - 5,0 / 5

L’image (1.77:1, 1080p, AVC) offre une fine palette de couleurs lumineuses et une résolution assurant une profondeur de champ qui révèle tous les détails le faste des salles de Versailles et la de la beauté des costumes. Les contrastes sont marqués avec de noirs très denses.

Versailles - saison 2

Son - 3,5 / 5

Le son DTS-HD Master Audio 5.1 bénéficie, dans les deux versions, d’une bande passante assez large, d’une bonne dynamique et d’une utilisation cohérente, mais trop limitée, des voies latérales. En revanche, les dialogues de la version originale sont occasionnellement étouffés. Le doublage en français, réalisé avec soin, les place beaucoup trop en avant.

Versailles - saison 2

Crédits images : © Anouchka de Williencourt

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 9 mai 2017
Versailles, saison 2, satisfait à nos (longues) attentes : le château qui devait être un havre de paix pour Louis XIV est devenu le théâtre de la funeste affaire des poisons. Voilà de quoi entretenir le suspense au long des dix épisodes au parfum de thriller.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus