La Mort vous va si bien : le test complet du Blu-ray

Death Becomes Her

1992. Réalisé par Robert Zemeckis
Avec Meryl Streep, Bruce Willis et Goldie Hawn

Édité par ESC Editions

Voir la fiche technique

Critique

La Mort vous va si bien

Depuis des années, Madeline, une actrice médiocre, vole les amants de son amie Helen, écrivain. Un soir, cette dernière se rend au spectacle de son amie, accompagnée de son fiancé Ernest, séduisant chirurgien esthétique. Une fois de plus, l’actrice joue de ses charmes et finit par épouser Ernest. Helen sombre dans la dépression et devient obèse, vouant une haine secrète envers son ancienne amie. Quatorze années plus tard, Madeline essaie désespérément de lutter contre l’inévitable vieillissement de son corps. Elle a totalement anéanti Ernest, devenu alcoolique et qui en est réduit à voir sa femme parader avec ses jeunes amants. C’est alors que Helen entre en scène, plus sublime que jamais et venue pour reprendre son dû.

Jusqu’à ce que la mort nous sépare… en petits morceaux

Presque perdu entre la trilogie Retour vers le futur, Qui veut la peau de Roger Rabbit et Forrest Gump, La Mort vous va si bien est certainement le film le plus méconnu de Robert Zemeckis et en le revoyant aujourd’hui on comprend vite pourquoi. Par le biais d’une comédie fantastique bourrée des effets spéciaux dernier cri de l’époque, Zemeckis met en scène une véritable auto-parodie d’Hollywood et de ses stars qui refusent de vieillir… forcément, ça n’a pas plu à tout le monde… Effets cartoons, auto-dérision extrême, second voire troisième degré, ton féroce, humour noir, jeu théâtral, dialogues cruels… c’est un véritable feu d’artifices grinçant qui semble encore aujourd’hui tout aussi intemporel que la potion magique du film.

La Mort vous va si bien

Bien qu’il lui arrive de s’en défendre, qui dit Zemeckis, dit effets spéciaux et, à cette époque encore, il avait poussé encore certaines limites pour que sa vision prenne vie à l’écran. Multi-récompensés par un Oscar, un BAFTA et un Saturn, ceux-ci servent à merveille le propos du film dans une folie visuelle qui n’a d’égale que le régal manifeste du trio d’acteurs principaux qui se balance des vacheries (et des pelles) toutes plus énormes les unes que les autres…

Côté casting justement, Meryl Streep, Goldie Hawn et Bruce Willis, trois acteurs qui n’avaient plus rien à prouver en 1992 se sont donc franchement lâchés, face à une Isabella Rossellini aussi sublime que diabolique.

Un côté diabolique soutenu par la musique de l’éternel compagnon musical de Zemeckis, Alan Silvestri, qui titille le spectateur avec son thème principal entêtant et son allegretto de violons qui rappelle le Danny Elfman des premières heures.

Fans de Zemeckis ou simplement d’humour noir, ce film est un modèle du genre et une oeuvre aussi méconnue qu’essentielle dans l’évolution de son réalisateur.

La Mort vous va si bien

Généralités - 4,0 / 5

Vive les éditeurs indépendants ! Il ne serait en effet certainement jamais venu à l’esprit d’Universal de rééditer ce titre en HD sur notre territoire. Remarquez, même aux États-Unis, La Mort vous va si bien a été édité en Blu-ray par Shout Factory et non Universal en avril 2016. ESC Éditions nous fait donc ce véritable cadeau avec un nouveau master et des bonus inédits et exclusifs à la France. Pour le packaging, et comme il est question d’apparence dans le film, ESC a opté pour un boîtier standard et une jaquette qui reprend la composition d’une des affiches originales, mais sur un fond marbre blanc. Le surétui reprend ce visuel mais sur un papier métallique et irisé qui génère des effets arc-en-ciel. Les menus sont animés avec des images et la musique du film dans une interface customisée assez réussie.

La Mort vous va si bien

Bonus - 4,5 / 5

Les bonus sont presque à 100% du made in France. Il n’existe de toutes façons pas grand chose d’époque et il ne manque éventuellement que le making of rétrospectif de l’édition Shout Factory et la featurette d’époque totalement barrée et présente sur le DVD Universal de 2000.

On commence par Robert Zemeckis, ce film vous va si bien qui plante le décor contextuel du film en brossant un rapide portrait de Robert Zemeckis et de l’époque où le film a été produit. Assuré par deux critiques de cinéma (Jacky Goldberg et Vincent Ostria), cette présentation/analyse du film n’est pas exempte d’erreurs qui auraient pu être éliminée au montage, mais offre un regard moderne et posé très intéressant.

Bruce Willis, itinéraire d’un héros ordinaire refait appel à Jacky Goldberg (critique et cinéaste) pour dresser le portrait de Bruce Willis et souligner son goût de l’aventure cinématographique. En effet, déjà star à l’époque de La Mort vous va si bien, rien ne l’obligeait à s’engager dans cette folie visuelle si grinçante, qui le faisait replonger dans ses premières amours plus proches de la comédie. Goldberg souligne également le côté « incassable » de nombreux personnages incarnés par Bruce Willis.

Dans Le corps vous va si bien on passe aux choses plus techniques avec l’interview de Alec Gillis et Tom Woodruff Jr. qui avaient assurés les effets mécaniques du film, notamment le cou tordu de Meryl Streep ou le trou ventral de Goldie Hawn. Les deux compères racontent comment ils ont conçu certains effets. Ces anecdotes sont illustrées par les images du film, mais aucune image de tournage n’est présente. Pour cela, il faut se tourner vers le dernier bonus qui propose des images making of des effets spéciaux d’époque dont le fameux redressement de poitrine, vraiment « fait à la main »…

La Mort vous va si bien

Image - 4,0 / 5

Comme les deux personnages féminins de La Mort vous va si bien peuvent profiter d’une potion de jeunesse éternelle, les images ont eu droit au même traitement. Ce master est vraiment de grande qualité ! La stabilité de l’image, les couleurs, la luminosité, tout est bien présent, presque trop… car à l’époque le tournage numérique n’était pas d’actualité et les effets spéciaux digitaux devaient faire passer le film argentique par une phase de composition qui ajoute du grain et détourne parfois la palette de couleurs. Comme on dit, le film à l’âge de ses artères, mais ce Blu-ray en propose la meilleure version possible. Et puis n’oublions pas que le DVD d’époque ne proposait qu’un transfert non-anamorphique…

Son - 4,0 / 5

Côté son, pas d’esbroufe avec les pistes VF et VOST 2.0 d’origine portées par un encodage DTS-HD Master Audio. Le doublage français (d’origine) est une peu plus sec et plus fade que l’original, et les deux présentent une scène sonore forcément très frontale dont on a un peu perd l’habitude de nos jours. Mais là aussi, on peut difficilement faire mieux.

La Mort vous va si bien

Crédits images : © Universal Pictures

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 6 octobre 2017
Fans de Zemeckis ou simplement d’humour noir, ce film est un modèle du genre et une oeuvre aussi méconnue qu’essentielle dans l’évolution de son réalisateur.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus