Magnolia : le test complet du DVD

Édition Prestige

1999. Réalisé par Paul Thomas Anderson
Avec Jeremy Blackman, Tom Cruise et Melinda Dillon

Édité par Metropolitan Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 19/02/2001
Critique

Magnolia, titre énigmatique… Selon le réalisateur P. T. Anderson, petit prodige du cinéma américain, le titre est emprunté non seulement à la fleur du même nom mais aussi à l’appellation d’une avenue de Los Angeles, quelque part dans la San Fernando Valley, où se situe précisément le coeur de l’action du film. Pour son troisième long métrage, Anderson a choisi de faire converger plusieurs histoires. On pourrait penser à « Short Cuts » d’Altman mais ici la critique sociale de l’Amérique n’est pas le propos du réalisateur. L’auteur du très remarqué « Boogie Nights » serait plutôt le digne héritier d’un Scorsese, pour la virtuosité de la réalisation, ou d’un Lelouch de la grande époque, pour l’observation des sentiments humains : Anderson filme une mosaïque de personnages qui évoluent avec leurs peurs, leurs contradictions, leurs regrets et surtout leur quête absolue d’amour, de tendresse et de rédemption. Au final, cela donne une grande oeuvre bouleversante, maîtrisée de bout en bout, servie par un casting réussi, oeuvre récompensée par un Ours d’Or au Festival de Berlin.

Généralités - 4,0 / 5

Alors que le Zone 1 propose deux DVD dans un Digipak protégé par un magnifique étui cartonné noir avec le dessin de la fleur de Magnolia en léger relief, l’édition zone 2, parue en France chez Metropolitan / TF1 Vidéo, offre un simple boîtier plastique : au recto l’affiche du film et au verso les références critiques françaises, les principales récompenses, la description du contenu des deux DVD sérigraphiés. Aucun livret ; ici, un maigre feuillet de chapitrage. Tout est conforme au contenu réel des deux disques si ce n’est la non-mention de l’utilisation du Dolby Digital 2.0 sur les scènes inédites, le documentaire, les spots TV, le vidéo-clip et les bonus cachés. Le 16/9 anamorphique et la bande sonore en 5.1 sont parfaits. On est déçu par le menu non animé et muet, trop sobre et avare de chapitres (12 au total !) pour un film de trois heures. On pourrait « pinailler » sur l’absence de certains détails - commentaire audio, filmographie, autres langues et autres sous-titres que le français et l’anglais. Malgré tout, à l’arrivée, le plaisir ne sera pas gâché devant cette très belle édition.

Bonus - 4,5 / 5

Un DVD-5 leur est entièrement consacré. Pas de commentaire audio mais un documentaire vidéo (« Le Journal de Magnolia ») qui nous immerge dans la création du film, de la pré-production jusqu’au Festival de Berlin. Jalonné d’interviews - mais où est Tom Cruise ? - ce supplément nous livre un témoignage touchant et passionnant sur le travail titanesque accompli pour composer ce film. Pour les autres bonus, ruez-vous sur les deux scènes non retenues et notamment l’infomercial de Frank Mackey / Cruise : un régal ! Pour ce qui est du bonus caché, attendez vingt secondes la fin de la mire et vous aurez un bêtisier. Il est notamment intéressant de voir une méga star comme Tom Cruise rater sa prise ! Le teaser en VOST 5.1 ainsi que le film-annonce (VF 2.0 et VOST 5.1) sont parmi les plus beaux de ces dernières années. Neuf spots TV américains percutants, dont un inédit, nous sont offerts : ils sont chapitrés par thèmes, c’est bien vu ! Enfin, on pourra apprécier le clip vidéo de la chanson « Save me » d’Aimée Mann, filmé en cinémascope par Anderson ; les acteurs principaux y ont participé.

Image - 5,0 / 5

Magnifique piqué, image chaude bien contrastée et naturelle. Un petit grain, présent volontairement sur la pellicule originale, n’altère en rien notre plaisir visuel. Un 16/9 anamorphique de toute beauté.

Son - 5,0 / 5

Un 5.1 parfait : dialogues centraux très clairs dans les deux langues, effets très bien répartis sur toutes les enceintes mises pleinement à contribution. Vous en doutez encore ? Faites le test sur le chapitre 11 « La pluie »…

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony 535
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
michel
Le 10 septembre 2003
Pas de commentaire.
Avatar
Cyril
Le 28 mars 2003
Ne machons pas nos mots : Magnolia est un véritable chef d'oeuvre !

PT Andersen maîtrise son sujet, plusieurs histoires qui vont être amenées à se croiser, et démontre qu'il est bien le prodige que Hollywood attendait depuis longtemps.
D'autant plus qu'il choisit des acteurs habituellement cantonés au cinéma indépendant et vraiment excellents : Philip Seymour Hoffman, Julianne Moore, John C. Reilly...

Quand à Tom Cruise il trouve là son meilleur rôle à ce jour, loin de ce qu'il fait habituellement.

Le DVD est pas mal mais je ne serais pas étonné de voir ressurgir un véritable collector avec le commentaire audio du réalisateur un de ces jours, cela serait un véritable bonne idée d'ailleurs.

Oystercult

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus