Fantômes contre fantômes : le test complet du DVD

The Frighteners

Édition Spéciale

1996. Réalisé par Peter Jackson
Avec Michael J. Fox, Trini Alvarado et Peter Dobson

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Critique

Les plus perspicaces des cinéphiles sentaient bien dès ses premiers films que Peter Jackson serait un réalisateur à compter au rang de ceux qui comptent. Et Robert Zemeckis, réalisateur cinéphile et producteur attentif ne s’y était pas trompé non plus. Après avoir vu le début de carrière de ce drôle de néo-zélandais, il lui propose de produire son prochain long métrage à partir d’une histoire prévue au départ pour la série des « Contes de la crypte ». Peter Jackson accepte mais à le « culot » d’exiger que tout le film soit fabriqué chez lui, en Nouvelle-Zélande, avec ses équipes à lui. Zemeckis accepte et voici comment le cinéma horrifique à gagné l’un de ses plus beaux fleurons. Un film qui manie horreur, fantastique et comédie et les mélange dans un cocktail savoureusement horrifique, terriblement drôle et définitivement culte. Le film n’aura pas un succès phénoménal mais remboursera largement ses frais de production et permettra surtout à Peter Jackson de se faire définitivement remarquer et de pouvoir entamer relativement sereinement le développement de sa trilogie du Seigneur des Anneaux.
A consommer sans aucune espèce de modération !

Généralités - 4,0 / 5

A n’en pas douter, et à moins d’attendre l’équivalent de l’édition allemande 4 DVD (director’s cut sur la 4ème galette avec piste DTS) ou une édition haute-définition sur les prochains supports, nous sommes bel et bien en présence d’une édition quasi-parfaite ! Les menus et le packaging aurait peut-être mérité un peu plus d’attention et les sous-titres ont, comme chez beaucoup d’éditeur, la facheuse tendance à vouloir prendre la place des images en étant positionnés trop haut.

Bonus - 5,0 / 5

Vive le laserdisc !! Non, je ne suis pas devenu fou, mais il faut bien admettre que si Peter Jackson n’avait pas flashé à l’époque sur ce support et qu’il n’avait pas pondu ce making of gigantesque pour le Signature Edition du laserdisc de ce film, il aurait été certainement plus compliqué d’obtenir une telle quantité de suppléments aussi « frais ».
Plus de 4h30 de bonus étalés sur 2 DVD ! On ne s’étonnera finalement pas de la quantité de bonus présents sur les différentes éditions des Seigneurs des Anneaux, tant il est vrai que Peter Jackson semble être un fana de la première heure de ce genre d’exercice.
Les esprits chagrins déploreront peut-être l’absence d’un commentaire audio, mais très franchement, on voit mal ce qui pourrait être dit ou expliqué de plus que dans ce making of en 29 parties qui ont en plus le bon goût d’être visionnables d’une traite sur chacun des 2 DVD.
Il serait trop long de détailler ici chaque partie de cet extraordinaire documentaire, mais sachez que vraiment tous les aspects de la fabrication du film sont abordés avec force détails et anecdotes : casting, effets spéciaux, images de synthèses, scènes coupées, musique, bêtisier, design, décors, miniatures, … le tout orchestré par Peter Jackson lui-même et le célèbre Laurent Bouzereau qui s’est occupé de bon nombre des interviews présentes ici.
N’en jetez-plus, la cour est pleine !

Image - 5,0 / 5

Superbe travail de mastérisation. Oubliez l’image calamiteuse et non-anamorphique de la précédente édition et redécouvrez totalement les images de ce film grâce à une définition impeccable. Le film n’est pas avare de mouvements et d’ambiances sombres mais l’encodage s’en sort avec les honneurs.

Son - 4,0 / 5

Où est la piste DTS qui existait pourtant en salles ??? Et bien elle est sur l’édition allemande 4 disques qui propose le film en version Director’s Cut (+12 minutes) avec une piste VO DTS. Quel dommage, il ne manquait que cette option pour que le spectacle soit parfait. La VO DD5.1 est déjà dotée d’une belle dynamique et d’une belle ampleur, mais on sent qu’on aurait pû aller plus loin. La VF est comme souvent bien plus pâle et les dialogues trop rentre-dedans.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT500
  • Pioneer 656
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300
Note du disque
Avis

Moyenne

1,0
5
0
4
0
3
0
2
0
1
2

Je donne mon avis !

Avatar
kube
Le 1 décembre 2011
je dirais même plus, c'est une honte ! Universal nous refait le coup du dvd, à l'époque où il était sorti sur ce support, je m'étais procuré l'édition 4 dvd en Allemagne, où là Universal Allemagne avait eu la délicatesse de respecter les consommateur, en sortant une édition comprenant la version ciné, la version longue ainsi que le super making of, et le tout en français ou avec des sous titres français !
je pensais vraiment qu'au moment de l'achat, j'allais avoir la même formule en blu ray, mais je me suis bien fait avoir ! de plus aucun site ne donnait d'information sur cette édition blu ray ...
je suis plus que déçu !
Avatar
Bibi67
Le 15 novembre 2011
Voilà une édition que l'on peut qualifier de catastrophique. Pourquoi n'y a-t'il pas de director's cut comme sur l'édition US? Pourquoi le making of n'est-il pas sous-titré en français alors que c'est le cas sur l'édition US? Dommage...

Lire les avis »

Multimédia
Fantômes contre fantômes
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus