Les Chroniques de la Guerre de Lodoss - Vol. 1 : le test complet du DVD

Lodoss to senki

1990. Réalisé par Ryô Mizuno

Édité par Kazé Animation

Voir la fiche technique

Critique

Nous voici en présence de la quête typique des parties de jeux de rôles pour lesquelles certains d’entre nous ont sacrifié quelques nuits… Un guerrier, une elfe, un magicien, un nain, un prêtre guérisseur et un mercenaire sont réunis dans le seul but de ramener la paix sur l’île de Lodoss, au sein de laquelle s’affrontent rois, magiciens et dragons.
Le scénario, si il rappelle effectivement les bases de tout bon récit d’héroic fantasy, n’est pas déplaisant. Les épisodes de ce premier volume s’attachent surtout à nous présenter les différents personnages et les différentes forces en présence dans ce terrible conflit.
Le seul regret de cette série est qu’elle n’a visiblement pas bénéficié d’un budget digne de sa quête… l’animation est ce qui se fait de plus économique en la matière : plans fixes, animations à 4 images/seconde… Fort heureusement, la mise en scène et le montage viennent à la rescousse et font vite oublier ce « manque » de qualité.

Généralités - 5,0 / 5

Les fans attendaient KAZE au tournant avec cette série. La grande majorité ne sera pas déçue. Un énorme travail a été produit pour l’édition de ces DVD. Menus sonorisés avec transitions idem, sérigraphie du disque et livret de 12 pages remplies d’informations supplémentaires par rapport au contenu du DVD.
Cependant une polémique (qui ne nous a pas fait changer la note) subsiste à propos du choix de l’éditeur de ne pas mettre les génériques entre les épisodes, mais seulement au premier et au dernier. Pour certains, c’est pratique et cela évite de revoir la même chose 4 ou 5 fois; mais pour les autres, c’est un crime… A vous de voir.

Bonus - 5,0 / 5

On pourrait dire que la devise de KAZE est : « si il n’y a pas de supplément existant, on va en faire ». Ils n’ont pas forcément de lien direct avec la création de la série, mais ils sont assez encrés dans l’univers Lodoss pour intéresser le fan curieux. Ainsi dans ce premier DVD, l’on trouve un documentaire de 25 minutes sur le jeu de rôle et son histoire; ainsi qu’un singulier diaporama de 11 minutes qui tâche de nous sensibiliser à l’histoire de l’architecture.
Toujours dans la série « fait maison », on trouvera dans la rubrique « Kaze » une vidéo de présentation du site internet de l’éditeur, des extraits de son catalogue, des bandes-annonces de la série, 46 pages de croquis de la série qui ont la bonne idée de faire découvrir la naissance d’un dessin définitif à partir de son esquisse, et pour finir, une habitude Kaze, les « on aurait pu… », composés des gags, maquettes et jaquettes abandonnées en cour de production.
Un générique propose enfin de découvrir les équipes impliquées dans ce travail hors du commun pour une production indépendante.

Image - 5,0 / 5

Rien à redire sur ce point. Encodage et compression sont parfaits, la définition est au rendez-vous et les couleurs sont éclatantes.

Son - 2,0 / 5

Ce premier volume souffre d’une qualité sonore assez déplorable (ça s’arrange totalement dans les deux suivants). La VO est très étouffée mais avec une bande musicale très en avant. Mais surtout en VF comme en VO, les basses saturent systématiquement… à tel point qu’un réglage s’impose pour pouvoir visionner ce DVD correctement.
Petite anécdote, le générique VO propose une chanson (en japonais sous-titré), tandis que la VF se contente de la musique seule…

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus