Une Vie volée : le test complet du DVD

Girl, Interrupted

1999. Réalisé par James Mangold
Avec Winona Ryder, Angelina Jolie et Clea DuVall

Édité par Sony Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/01/2001
Critique

Le Vietnam, le pacifisme, Kennedy, Martin Luther King, Easy Rider, le LSD. Une époque tourmentée, qui cause un sentiment de malaise chez une jeune fille. Et pour toute réponse, ses parents la poussent dans un hôpital psychiatrique, où elle y restera pendant un an. Tiré du livre autobiographique de Susanna Kaysen, le film de James Mangold ne peut échapper à une petite comparaison avec Vol au-dessus d’un nid de coucou de Milos Forman. Et pourtant, le récit, les personnages et même le contexte social sont différents. « Une vie volée » s’accroche au visage délicat de Winona Ryder pour visualiser la déroute, et la séparation forcée du monde extérieur. Mais le film reste avant tout le tour de force d’Angelina Jolie (terminatoresque !), que lui a valu l’Oscar pour le meilleur second rôle.

Généralités - 5,0 / 5

Ce n’est pas l’animation ou les effets spéciaux qui comptent, mais le respect de l’esprit de l’oeuvre. Les designers de Columbia produisent des menus pastels qui représentent parfaitement l’atmosphère d’isolation du film. A partir de là, il ne faut pas grand chose pour livrer le coup de grâce : une bonne ergonomie d’ensemble, et un vaste choix de suppléments. L’éditeur adopte (pour la première fois ?) une jaquette Amaray transparente, qui garantit un joli effet de composition entre le disque sérigraphié et l’arrière-plan. Du grand art.

Bonus - 4,0 / 5

De ce coté, Columbia déçoit rarement. Le choix des bonus comprend un making of de 13 minutes de la chaîne HBO. Les scènes supplémentaires (avec ou sans commentaire) sont souvent intéressantes, mais elles ont le désavantage de ne pas être accessibles séparément. Le commentaire audio de James Mangold est aussi disponible avec - cerise sur le gâteau - la piste audio isolée en 5.1. Le reste est routinier : la bande-annonce (disponible aussi en VO, contrairement aux indications sur le menu français) et les filmographies. Certains éditeurs n’hésiteraient pas à labelliser leur disque « collector », avec un tel choix de suppléments…

Image - 5,0 / 5

Assurément le point de force du film. La photo surfe entre les couloirs aseptisés de l’hôpital et des ambiances sombres, sans la moindre imperfection visible. Une image très fluide et naturelle, avec une très bonne retranscription des visages.

Son - 3,5 / 5

Le film fabrique son atmosphère à l’aide du silence, et des quelques bruits perdus dans les couloirs. Mais la dynamique nous semble un peu limitée dans les instants les plus intenses. La bande musicale - mixée très bas - risque de décevoir un peu les fans des Sixties (heureusement que la piste isolée est là). En revanche, les voix sont parfaites. La VF fait jeu égal avec la VO, mais entendre Angelina Jolie avec sa voix originale, est un vrai bonheur.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 715
  • Onkyo TX-DS474
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus