Les Bronzés

Les Bronzés : le test complet du DVD

1978. Réalisé par Patrice Leconte
Avec Josiane Balasko, Michel Blanc et Marie-Anne Chazel

Édité par H2F

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/03/2001
Critique

Adapté avec bonheur de la pièce « Amours, coquillages et crustacés » par l’équipe du Splendid, « Les bronzés » marquent l’émergence d’une nouvelle génération de comédies ainsi que celle des comédiens les plus cotés des deux décennies suivantes.
Soulignant avec joie les outrances et les travers de la société française des années soixante-dix, ce film, jubilatoire, sait aussi ménager des plages plus intimes d’où émergent ici et là les ambitions déçues ou les déconvenues de certains. Mais attention, ce n’est pas du Bergman, le rire, souvent cruel, finit toujours par tout noyauter, on rit de tout et de tous. Ainsi la scène où Popeye apprend que sa femme le trompe, est à mourir de rire.
Bien plus porté par des dialogues hilarants et par une interprétation irrésistible que par la réalisation (c’était le deuxième film de Patrice Leconte), ce film s’apprécie toujours avec autant de plaisir, malgré un nombre incalculable de rediffusions TV.
Le DVD étant un support idéal pour le voir et le revoir ou zapper directement vers vos scènes favorites, on comprend d’autant mieux l’existence de cette édition, mais…

Généralités - 2,0 / 5

La jaquette reprend l’affiche de l’édition VHS, mais le recto est un summum de mauvais goût : des écrits noirs et rouges sur un fond jaune agressif avec trois photos de qualité médiocre insérées là où il y a de la place : une catastrophe.
Quant à la conception des menus, elle exclue l’originalité puisque c’est le menu type « Film Office 1ère génération » : film-menu-chapitres. Avec trois secondes d’extrait du film, le chapitrage en vignettes animées et la chanson des « Bronzés » présente à chaque page ; il va sans dire, c’est vite fatigant.

Bonus - 0,5 / 5

A part les filmographies exhaustives des acteurs et du réalisateur, c’est le néant absolu. Pas un sous-titre, c’est inadmissible !
Si on se laissait aller à rêver, on aurait pu espérer un commentaire du réalisateur et des comédiens, une comparaison avec la pièce d’origine… ah, le doux rêve ! ARTE a diffusé en 1999 un documentaire sur l’équipe du Splendid, qui aurait pu se retrouver sur ce DVD.

Image - 2,0 / 5

Dans l’ensemble la compression est bonne, à part de la pixelisation sur quelques arrière-plans difficiles ou lors des contre-jours dans la cafétéria, mais, dans l’ensemble, pas de quoi fouetter un chat.
En revanche, le master est catastrophique : une image peu contrastée qui manque cruellement de piqué. Une qualité d’image meilleure qu’une VHS, certes, mais indigne d’un DVD.

Son - 5,0 / 5

Ne chipotons pas, un mono clair et intelligible, on ne lui en demande pas plus.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Samsung 16/9 70 cm
  • Sharp DV-560S
  • JVC AX-V6 Pro-Logic
  • Enceintes frontales Thomson, Surround Sony
Note du disque
Avis

Moyenne

4,3
5
1
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Baptiste
Le 31 janvier 2006
Un film culte a posséder évidemment avec des scènes cultes, des répliques mémorables
Avatar
Pascal
Le 11 juin 2005
Pas de commentaire.
Avatar
Manu
Le 2 mai 2004
j'adore tout simplement, niveau bonus c'est zéro mais je note plus le film en lui même, je suis client des bronzés.

Lire les avis »

Multimédia
Les Bronzés
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus