La Nuit des forains : le test complet du DVD

Gycklarnas afton

1953. Réalisé par Ingmar Bergman
Avec Harriet Andersson, Åke Grönberg et Hasse Ekman

Édité par Artedis Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 16/02/2014
Critique

1900, en Suède. Un petit cirque ambulant donne des représentations au hasard des villes rencontrées. La troupe s’arrête dans la cité où, trois ans plus tôt, Alberti, le directeur, a abandonné sa femme et ses enfants…

La Nuit des forains, le treizième film d’Ingmar Bergman, est une des oeuvres sentimentales, des drames et comédies romantiques qui composent la première période du cinéaste. Plutôt fraîchement accueillie par une partie de la critique, La Nuit des forains témoigne pourtant de la grande maîtrise acquise par le réalisateur et le scénariste.

L’âpre beauté des premières séquences, quand la caravane du cirque défile en contre-jour, annonce la danse macabre du Septième sceau et confirme le soin rigoureux qu’apportait Ingmar Bergman au cadrage et à l’éclairage de chaque plan. Suit un flash-back inoubliable, celui de la mésaventure du clown triste venant récupérer sa femme qui se baigne nue avec des soldats. Filmée dans une forme qui semble vouloir rendre hommage au cinéma de Sergei M. Eisenstein, cette scène fait ressentir avec force l’humiliation subie par les personnages, le thème central de La Nuit des forains.

Aux côtés d’acteurs souvent employés dans ses films, Bergman dirige ici une jeune actrice qu’il avait découverte depuis peu, Harriet Andersson, à laquelle il venait de confier le rôle-titre de Monika (Sommaren med Monika). Resplendissante, la jeune femme charge d’un subtil érotisme deux scènes de séduction.

Les fleurons des 17 titres du catalogue d’Artedis, sortis presque tous en 2013, sont quatre films de la première période d’Ingmar Bergman, dont deux inédits en France sur DVD, Il pleut sur notre amour et L’Éternel mirage. Les deux autres, La Nuit des forains et Rêves de femmes, édités par Opening en 2003, n’étaient plus disponibles.

Technique - 6,5 / 10

Boîtier anthracite avec jaquette reprenant le graphisme des trois autres films de Bergman édités par Artedis. Le menu musical et animé propose un détour inutile vers le sous-menu « audio ». Aucun choix : seule est proposée la version originale et, de plus, avec des sous-titres français incrustés dans l’image !

Les suppléments sont constitués des filmographies (en réalité de courtes biographies et d’une liste exhaustive des films, sur 4 à 9 pages) d’Ingmar Bergman et de quatre acteurs : Hasse Ekman, Harriet Andersson, Åke Grönberg et Gunnar Björnstrand.

La prétendue bande-annonce n’est en réalité qu’une redite de la scène du clown triste évoquée plus haut. Le reste, un synopsis de 7 lignes, une fiche technique et une fiche artistique, d’une dizaine de lignes chacune, n’a pas grande utilité.

L’image de La Nuit des forains (noir et blanc, 4/3) est celle reprise de l’édition Opening de 2003. Elle est pratiquement exempte de rayures ou de taches, à l’exception de deux méchants cercles qui apparaissent furtivement à 73’29” et 73’36”. Si les gros plans bien éclairés sont proches de la perfection, un fourmillement se fait remarquer dans les plans larges et les aplats. De plus, l’intensité lumineuse a vacille souvent. Certains plans en lumière faible manquent de netteté, avec une tendance des noirs à se boucher. Dommage que n’ait pas été reprise la version restaurée en 2007 pour l’édition Criterion Collection.

Le son DD 1.0, assez peu affecté par un léger souffle et quelques craquements, donne une ampleur suffisante aux accents stravinskiens de la composition originale de Karl-Birger Blomdahl qui alterne avec de la musique de cirque jouée à l’orgue de barbarie. Peu de saturations et des dialogues clairs.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
6,5 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 17 février 2014
Pas de commentaire.
Avatar
Franck Brissard
Le 17 février 2014
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus