Rêves de femmes : le test complet du DVD

Kvinnodröm

1955. Réalisé par Ingmar Bergman
Avec Eva Dahlbeck, Harriet Andersson et Gunnar Björnstrand

Édité par Artedis Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 15/02/2014
Critique

Susanne Frank, directrice d’une agence de photographies de mode, se rend à Göteborg en compagnie de Doris, l’un de ses mannequins. Elle compte y retrouver l’un de ses ex-amants. De son coté, Doris est courtisée par un vieux consul, riche et élégant…

Rêves de femmes est le quatrième film avec sa jeune muse, Harriet Andersson, dans le rôle de Doris, partageant la tête d’affiche avec Eva Dahlbeck, dans celui de Susanne. Deux personnages opposés à plusieurs égards. Doris, femme-enfant capricieuse, impulsive. Susanne, désespérée de voir sa jeunesse s’enfuir avec ses illusions sur sa relation avec un homme marié.

La procédure lancée par la fille adulte du consul pour obtenir un support financier insert dans ce mélodrame sentimental le thème des tensions familiales qui sera souvent exploité par Bergman et constitue la toile de fond de Fanny et Alexandre.

Il manque peut-être à Rêves de femmes la force et l’introspection plus insistante qui soutenaient d’autres films réalisés à la même période, comme Monika ou La Nuit des forains. Rêves de femmes reste un peu superficiel sauf dans la scène de confrontation entre Susanne, son amant Henrik et l’épouse de celui-ci où les trois personnages semblent admettre l’inévitable réalité et voir leurs fragiles illusions éclater comme des bulles de savon.

On tombe encore sous le charme de la photographie de Hilding Bladh, chef op’ de La Nuit des forains et de la qualité des cadrages et des éclairages à laquelle Bergman attachait tant d’importance. Les plans rapprochés des corps et des visages sont particulièrement travaillés. La caméra flirte littéralement avec Harriet Andersson dans la scène où elle séduit le consul, peu de temps après leur première rencontre dont la caméra a saisi le reflet sur la vitrine d’une bijouterie.

La fin de 2013 aura vu l’édition ou la réédition de plusieurs oeuvres d’Ingmar Bergman : au catalogue d’Artedis, quatre films de la première période d’Ingmar Bergman, deux inédits en France sur DVD, Il pleut sur notre amour et L’Éternel mirage, simultanément à la réédition de La Nuit des forains et Rêves de femmes. Aussi La Flûte enchantée et, surtout, le chef-d’oeuvre du cinéaste, Fanny et Alexandre, édité par Gaumont dans un magnifique coffret offrant les deux versions (189 et 321 minutes) avec une tonne de passionnants suppléments !

Technique - 7 / 10

Boîtier anthracite avec jaquette reprenant le graphisme des trois autres films de Bergman édités par Artedis. Le menu musical et animé propose un détour inutile vers le sous-menu « audio ». Aucun choix : seule est proposée la version originale et, de plus, avec des sous-titres français incrustés dans l’image !

Les suppléments sont constitués des filmographies (en réalité de courtes biographies et d’une liste exhaustive des films, sur 4 à 9 pages) d’Ingmar Bergman et de quatre acteurs : Gunnar Björnstrand, Ulf Palme, Harriet Andersson et Eva Dahlbeck.

La prétendue bande-annonce n’est en réalité qu’une redite de la scène du clown triste évoquée plus haut. Le reste, un synopsis de 7 lignes, une fiche technique et une fiche artistique, d’une dizaine de lignes chacune, n’a pas grande utilité.

L’image de Rêves de femmes (noir et blanc, 4/3) est celle reprise de l’édition Opening de 2003. Elle a été pratiquement nettoyée de toute rayure ou tache et est à peine affectée par un très léger fourmillement et un scintillement occasionnel. Suffisamment précise, même dans les arrière-plans, elle bénéficie d’un bon équilibrage des niveaux de gris.

Le son DD 1.0, assez peu affecté par un léger souffle et quelques petits bruits parasites pas vraiment gênants, assure une excellente clarté des dialogues. Peu de saturations dans l’accompagnement musical.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur JVC DLA-X70BRE
  • OPPO BDP-93EU
  • Denon AVR-4520
  • Kit enceintes/caisson Focal Profile 918, CC908, SR908 et Chorus V (configuration 7.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 275 cm
Note du disque
7 / 10
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Philippe Gautreau
Le 17 février 2014
Pas de commentaire.
Avatar
Franck Brissard
Le 17 février 2014
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus