Les Fabuleuses aventures du légendaire Baron de Münchausen : le test complet du DVD

1977. Réalisé par Jean Image

Édité par Carlotta Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 12/01/2012
Critique

Descendant d’une lignée d’illustres figures, le légendaire Baron de Münchausen est un aventurier fanfaron, hâbleur mais sympathique, aimant convier à sa table ses amis pour leur raconter d’extraordinaires exploits issus de sa féconde imagination. Chargé par le Roi de remettre un présent au souverain de Trukesban, le Baron entreprend un long voyage. En chemin, il rencontre plusieurs personnages possédant des dons exceptionnels, qui deviennent ses compagnons de route et l’assistent au fil de ses fabuleuses aventures…

Juste après Pluk, naufragé de l’espace, Jean Image s’attelle en 1979 à un nouveau long métrage d’animation avec Les Fabuleuses Aventures du légendaire baron de Münchausen. Le réalisateur soigne ses décors mais aussi sa galerie de personnages fantasques et délirants qui accompagnent le baron, chacun disposant pour l’occasion d’un super-pouvoir qui l’aidera à se sortir de moult péripéties.

Face au géant Disney, le pionnier de l’animation à la française livre un film qui lui est propre avec un univers dépaysant et singulier. Une attention toute particulière est donnée au baron éponyme, un personnage charismatique, fanfaron, hâbleur mais diablement sympathique. Grisé par une audience suspendue à ses lèvres quand il raconte ses aventures rocambolesques (dont la fameuse évasion sur un boulet de canon, la chasse au lièvre à huit pattes), le baron s’apparente à un alter ego de Jean Image qui a consacré sa vie à transporter les spectateurs de tout âge avec ses histoires. Notons l’excellence du doublage du grand Dominique Paturel qui s’en donne à coeur joie dans le rôle du baron, tout comme la composition de Michel Legrand qui s’allie à merveille avec l’univers foisonnant du réalisateur.

Disposant de moyens plus conséquents, le film de Jean Image demeure un divertissement élégant, la richesse des décors subjugue toujours autant et l’aventure est au rendez-vous sur terre, sur mer et dans les airs.

Généralités - 3,5 / 5

Un joli menu animé, coloré, chantant, plonge immédiatement le spectateur dans les aventures du Baron de Münchausen. Le chapitrage est très élégant.

Bonus - 3,0 / 5

Point de documentaires à l’horizon en guise de suppléments mais la suite des aventures du Baron de Münchausen intitulée Le Secret des Sélénites. Ce long métrage d’animation (72 minutes) réalisé en 1982 par Jean Image a notamment été diffusé plusieurs fois sur Antenne 2 durant les fêtes de fin d’année puis diffusé sur la même chaîne à plusieurs reprises mais découpé en 13 épisodes dans l’émission culte Récré A2. Moins drôle que le premier film, Le Secret des Sélénites est tout d’abord marqué par une bande-son marquée par les années 80, notamment la chanson en ouverture entonnée par Lionel Leroy dont la voix est restée célèbre pour les génériques de Starsky et Hutch et Pour l’amour du risque. L’aventure est au rendez-vous mais la sauce a du mal à prendre, surtout pendant la première partie qui manque cruellement de rythme. Heureusement, la faune et la flore lunaire sont une fois de plus bien présentes à l’écran et l’espace est propice à quelques rebondissements sympathiques pour le Baron et ses amis, comme des affrontements avec des monstres lunaires, une guerre intergalactique et des soucoupes volantes à foison. Le côté nostalgique n’agit pas autant que pour les premières aventures du Baron mais le doublage demeure très réussi et l’animation plus riche. La qualité de l’image et du son est équivalente à celle du premier opus.

Image - 4,0 / 5

Le nouveau master restauré du film surpasse celui d’Aladin et la lampe merveilleuse en termes de saturation des couleurs et de propreté. Les teintes rouge et bleue se distinguent par leur vivacité, l’ensemble est clair, les fourmillements limités et malgré quelques poussières sporadiques (points noirs, tâches), la copie au format 1.33 respecté demeure très agréable pour les mirettes.

Son - 3,5 / 5

Le mixage mono évite toute saturation intempestive mais n’hésitez pas à monter le volume afin de bénéficier d’un meilleur confort d’écoute. Si certaines voix apparaissent plus couvertes, l’écoute demeure équilibrée, la musique de Michel Legrand est vive et le doublage de Dominique Paturel comme d’habitude génial.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
2
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Tropi
Le 14 juin 2004
Je sui dacor avec toi
jai beau avoir grandi depuis la 1ere fois que jai vu ce dessin anime il me plait toujours autant
si qqun sai ou lacheter en DVD dite le moi par un autre vote svp
Avatar
Grégoire
Le 28 avril 2004
C'est bien simple : c'est le seul dessin animé où je n'accélerai pas pour passer les chansons. Quand jy repesne maitnenant, c un peu une part de rêve qui rejailli de moi.

Non sérieusement : c plus que magique !

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus