Terminator : le test complet du DVD

The Terminator

Édition Collector

1984. Réalisé par James Cameron
Avec Arnold Schwarzenegger, Michael Biehn et Linda Hamilton

Édité par MGM / United Artists

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 07/02/2001
Critique

Maintenant on le sait. Le 29 août 1997 est passé, et il n’y a pas eu de jour de Jugement. On sait aussi que « T1 » a augmenté la force et son culte à chaque vision, pour devenir l’un des principaux films de science fiction du 20ème siècle. Ce combat épique entre Sarah Connor et le modèle Cyberdyne 101 de SkyNet rappelle que le futur n’est jamais écrit à l’avance. Cette édition DVD (c’est le cas de le dire) a le mérite de redonner à « Terminator » le plaisir de vision qu’on n’avait plus bénéficié, depuis ses projections en salle en 1984.
Cette redécouverte permet de réaliser à quel point Terminator 2 s’apparente à un remake parallèle, plutôt qu’à une véritable suite. « T1 » est un fix d’adrénaline, de film noir, d’intensité visuelle et de technologie 100% cameronien. Arnold Schwarzenegger, initialement pressenti pour le gentil, offre au 7ème Art l’image de la machine sans inhibitions ni retenues, qui ne s’arrête jamais. Michael Biehn - trop souvent méconnu - est parfait dans le guerrier hanté par la guerre et par son destin. Et surtout, il n’y a Linda Hamilton. Mis à part Sigourney Weaver dans les « Alien », jamais le cinéma d’action n’avait offert le rôle principal à une femme. Et attention aussi aux petits rôles et aux cameos - dont Bill Paxton (l’un des punks) ou le bodybuilder Franco Columbu (le terminator du futur).
Rétrospectivement, « Terminator » ne se contente pas de mettre en marche la machine James Cameron, et les archétypes de la saga. Il représente avant tout la vision d’une science-fiction qui s’interroge sur l’importance de chaque individu dans une société de plus en plus automatisée.

Généralités - 5,0 / 5

A l’instar de son successeur, « Terminator 1 » se paie le luxe d’une édition « ultime » , un objet de culte à conserver et à revoir pendant de longues années. Même en écrivant à froid, la richesse et le soin de ce coffret restent entiers. Comme le test a été effectué à partir de deux check-discs, nous faisons l’impasse sur le packaging, les sérigraphiés et le livret du disque. Ainsi, l’aventure Terminator commence par une interface graphique et des menus 3D foudroyants (regarder les captures, même si les plans animés rendent beaucoup mieux). Hormis les trois versions du scénario, tout a été localisé en français, et les sous-titres ne sont pas imposés ! Le choix - de toute façon physique - de repartir film et suppléments sur deux disques, est très juste. Dommage juste que le film n’est pas disponible en édition longue, à l’instar de « T2 Ultimate ». A bien vouloir chercher, on peut regretter que les traductions françaises ne soient pas si fidèles : admettez que « Terminated scenes » est beaucoup plus drôle que « Scènes inédites »…
Mais aucun détail ne saurait gâcher l’équilibre et la qualité de l’ensemble. Ce T1 est tout simplement l’une des plus grandes réussites dans l’histoire du DVD !

Bonus - 5,0 / 5

Libérez-vous pendant un après-midi entier, car c’est le temps qu’il faut pour explorer les plus-produits de l’édition en long et en large. Place tout d’abord aux 7 scènes inédites - rarissimes - qui sont l’objet d’un culte extrême depuis l’aube des temps. Rien à voir avec les sections similaires dans les films récents : ici, on explore les facettes cachées d’une légende. Si vous ne voulez pas vous gâcher la surprise, faites l’impasse sur le prochain paragraphe, et passez directement au suivant :
Les 7 séquences coupées ou raccourcies offrent une profondeur supplémentaire au personnage de Linda Hamilton et au facteur du destin dans le film. « La riposte de Sarah » - de longue la plus intéressante, montre une Sarah Connor qui prend conscience de son rôle et suggère à Kyle de détruire Cyberdyne Systems (on retrouve tout ça dans T2). En conséquence, « L’usine » a aussi dû être supprimée : dans cette pré-fin, le personnel qui inspecte les dégâts trouve un fragment du microprocesseur du T1, et décide de l’emmener chez… Cyberdyne ! Les autres scènes concernent le Terminator, les policiers, la présentation de Sarah, et un peu d’intimité entre Sarah et Kyle. Des notes contextuelles expliquent que ces séquences ont été retirées essentiellement pour resserrer le rythme de l’action, et pour ne pas vendre la peau du loup (la suite du film) trop tôt. Dommage juste qu’on ne puisse pas les intégrer au montage « normal » du film…
Du coté des documentaires, c’est l’avalanche. Le premier making of - réalisé en 1992 (pour le compte de la revue d’FX « Cinefex », sauf erreur de notre part) est vraiment fantastique. Et, cerise sur le gâteau, Van Ling prend la relève, avec un documentaire-rétrospective de 60’ (tourné en 2000), où chaque personnage - dont Cameron himself - revient sur les différentes étapes de conception de « T1 » (ne pas rater la partie avec le compositeur Brad Fiedel, vraiment hilarante. La section vidéo est complétée par un teaser, deux bandes- annonces, et 2 spots-TV. On oubliait de préciser que chaque bonus mentionné est sous-titrable en français.
Passons ensuite à la section images, qui présente environ 200 pages illustrées. Répartie en cinq sous-sections, cette partie offre notamment des illustrations de James Cameron, les étapes du design du Terminator chez Stan Winston, les FX visuels de Fantasy II ou le matériel publicitaire. Malheureusement, les concepteurs ont souvent collé plusieurs images par page (dommage, elles sont magnifiques !). Un espace à part est dédié au script préliminaire de T1 (en anglais) écrit par Cameron. Ce document est disponible aussi dans la section DVD- Rom.
Pour finir, retour au disque 1, qui présente quelques contenus DVD-Rom. Tout est mis en oeuvre pour que le matériel soit aussi compatible avec les Mac (bonne initiative !). Trois versions différentes du scénario sont logées ici - en langue anglaise.

Image - 5,0 / 5

Les concepteurs du disque ont décidé qu’il faut vivre avec les moyens limités de bord du film original. La source 35 mm de T1 était assez granuleuse, à cause des difficiles conditions du tournage (le gros de l’action se déroule la nuit). Un « doctoring » virtuel de l’image aurait trahi l’esprit de l’oeuvre, et ils ont sans doute raison. Ne croyez pas pour autant que vous allez visionner une image très granuleuse - une partie a été gommée. Ce qui compte, est le soin du détail, la stabilité de l’image et ses couleurs. Et ici, cette nouvelle remasterisation produit des miracles. T1 gagne en profondeur et en vitalité. Ses bleus-nuit ne monopolisent pas l’équilibre tonal de l’image, mais laissent aussi passer les autres couleurs. Un vrai coup de maître, très soucieux de la source.

Son - 5,0 / 5

Jamais le premier Terminator n’a été si retentissant. Grâce au talent des techies de Cameron, le remixage 5.1 (et dans toutes les langues !) du film - à l’origine en mono - est foudroyante ! Si ces opérations sont souvent artificielles et nuisibles, T1 en constitue l’exception. N’attendez pas des miracles du coté des dialogues, qui ont cependant un timbre plus clair. Par contre, les scènes d’action apportent du sang nouveau au film. Des graves intenses plongent le spectateur dans le futur. Tous les effets ont été resamplés et redirigés dans les différentes voies, pour offrir un surround infernal. Excellent travail de résurrection aussi sur la musique de Brad Fiedel. La VF s’envole presque au même niveau de la VO. On a l’impression d’assister à un autre film.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony PlayStation 2
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
9
4
2
3
0
2
0
1
1

Je donne mon avis !

Avatar
Sycorax
Le 14 novembre 2016
Mon édition DVD collector souffre du pourrissement précoce décrit en ces pages. J'ai envoyé il y a quelques mois en courrier suivi mon DVD à l'adresse parisienne fournie par DVDfr mais... le paquet m'a été retourné sans explications, il n'a même pas été ouvert !... Quelqu'un ici aurait-il rencontré le même souci que moi par hasard ? Merci !
Avatar
ouioui
Le 25 avril 2015
Pas de commentaire.
Avatar
Baptiste
Le 19 octobre 2014
Pas de commentaire.

Lire tous les avis »

Multimédia
Terminator
Bande-annonce VO
Terminator
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus