La Honte de la jungle : le test complet du DVD

Tarzoon

1975. Réalisé par Picha

Édité par Opening

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 30/05/2001
Critique

Au coeur de la jungle africaine, moite et touffue, les aventures sextraordinaires de Shame, maître incontesté de la Jungle, de June, sa compagne - amazone nymphomane - et de Flicka, le singe - bras droit de Shame et adepte de l’onanisme forcené (du bras droit justement).

Ils mènent une vie paisible, au sein d’un ménage à trois (zoophile certes, mais il ne manque au singe que la parole), jusqu’au jour où la cruelle reine Bazonga décide de s’accaparer la toison crânienne de June. Pour ce faire, elle envoie ses sbires, les gluants et siffredesques Zombits, s’emparer de l’infortunée.

Sitôt la nouvelle sue, Shame, prompt à la détente (et ce, dans tous les domaines), se précipite à la rescousse de sa vraie rousse de compagne. Il devra braver tous les dangers de la forêt tropicale, des pygmés-piranhas aux suaves et susurrantes fleurs aguicheuses…

Picha, surfant sur la vague rose des films pour adultes, nous entraîne à la suite de l’homme singe belge, dans une bande aux gags hilarants, mais au scénario décousu et à l’animation approximative.

Généralités - 3,0 / 5

La jaquette reprend l’affiche du film, le recto blanc avec le liseré multicolore et laid à hurler (Oyoyo…). Le disque est sérigraphié avec un rendu plutôt terne, livret avec chapitrage.

Menus fixes mais très bien conçus. Ainsi chaque page a sa propre personnalité. Et pour le chapitrage, chaque série est accompagnée d’un look différent, c’est très agréable. A part cela pas une animation ou une musique à se mettre sous la dent.

Bonus - 4,0 / 5

Les informations contenues dans les suppléments à défaut d’êtres exhaustives nous donnent le principal : la filmo de Picha, la génèse du film, on a même droit à une bande-annonce en 16/9, s’il vous plait, format que ne reprendra malheureusement pas le film.

Image - 2,5 / 5

Une image vieillie, saturée de puces blanches, certains plans ont un contraste épouvantable. L’absence de 16/9 sur le film n’arrange rien à l’affaire.

Son - 4,0 / 5

Un mono correct dans l’ensemble, sauf lors de certains passages avec la reine Bazonga, où les aigus nous vrillent les tympans.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Samsung 16/9 70 cm
  • Sharp DV-560S
  • JVC AX-V6 Pro-Logic
  • Enceintes frontales Thomson, Surround Sony
Note du disque
Avis

Moyenne

2,0
5
0
4
0
3
0
2
1
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Réal
Le 22 novembre 2010
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus