Forrest Gump : le test complet du DVD

Édition Collector

1994. Réalisé par Robert Zemeckis
Avec Tom Hanks, Robin Wright et Gary Sinise

Édité par Paramount Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 14/11/2001
Critique

Forrest court toujours. Il cherche le destin d’une Amérique en manque de repères. Mais la réponse ne se trouve pas derrière la ligne de l’arrivée, mais dans la quête de soi-même, à la recherche d’une place et d’un équilibre dans la vie, aussi fragile qu’une plume d’oiseau..

Robert Zemeckis dessine la quintessence de l’aventure intérieure - à moitié entre un Frank Capra et Bill Clinton. Mais il voit grand. Très grand. « Forrest Gump » devient un fresque de taille colossale, où un simplet se trouve être l’inspirateur ou le catalyseur de plusieurs événements de l’histoire américaine contemporaine.

On aimerait voir dans « Forrest Gump » une sorte de continuation virtuelle du « new deal » et de l’imagerie d’un Norman Rockwell… Mais ce qu’on retient du gumpisme, est sa dextérité à jouer avec l’Histoire - et parfois à la réécrire - à l’aide de ses étonnantes incrustations numériques. « Forrest Gump » ouvre la boîte de Pandore comme nul autre film l’avait fait l’avant : ici, la falsification numérique est uniquement au service du cinéma ; mais on ne peut que frissonner, en sachant que cette technologie est désormais utilisée pour maquiller le réel…

Certes, on pourrait reprocher à « Gump » d’être aussi simplet que son héros. Mais Robert Zemeckis veut émerveiller son public et lui offrir deux heures et demie de pure spiritualité. D’autant plus qu’il dispose de son propre Spencer Tracy : un Tom Hanks absolument foudroyant, qui livre une performance qui restera dans les annales. Grâce - ou à cause de sa naïveté, « Forrest Gump » est un conte de fées intemporel ; un grain de finesse dans un monde de brutes.

Généralités - 5,0 / 5

Paramount n’a pas l’habitude de surcharger ses disques, mais lorsqu’elle les collectorise, cela vaut le détour. Le travail sur « Forrest Gump » a été exécuté tout en finesse, avec un mélange de candeur (l’innocence de Forrest ?) et technologie.

Les menus animés sont délicieusement « Gumpiens » - la plume d’oiseau par ici, la balle de ping-pong par là - et donnent envie de les repasser en boucle. Les deux disques (DVD-9 pour le film, DVD-5 pour les bonus) reprennent et localisent l’intégralité de l’édition Z1, mais avec un ajout de taille, la VF en 5.1. Les transitions sont un exemple de fluidité, et les changements de langue se font à la volée.

Histoire de trouver quelque chose à arguer, on pourrait dire que les 11 featurettes sur les FX auraient dû proposer une option de vision ininterrompue, et que « Forrest Gump » aurait gagné à s’habiller d’un boîtier Digipack.. Mais ne gâchons pas notre plaisir, Paramount réalise un quasi-sans faute, pour un prix encore humain.

Bonus - 5,0 / 5

Authentique tour de force de Paramount, qui assemble une flopée de bonus intéressants, et localiser le tout en française (exception faite pour la première des deux bandes- annonces).

Le double supplément sur le disque 1 est constitué par deux commentaires audio, en Pro-Logic. Dans le premier, on retrouve Robert Zemeckis, l’un des producteurs et le chef décorateur. Malgré la bonne volonté de tous, le commentaire est plus didactique que divertissant. Ce n’est pas faute d’essayer. C’est peut-être car « Forrest Gump » est tellement « bigger than live » que tout corollaire semble inutile. Sur le deuxième commentaire, la productrice qui a découvert le roman de Winston Groom s’exprime moins souvent, mais elle essaie de se ranger du point de vue du spectateur.

Le disque de bonus cache une surprise de taille : deux scènes inédites du film. Inutile de les chercher dans les sous-menus, elles ne figurent pas au générique - et d’ailleurs elles ne sont pas présentées dans une forme pre-montée. Pour les repérer, il faut se rendre dans deux chapitres de la section FX visuels. Dans le premier, on verra la rencontre entre Forrest et Martin Luther King. George Bush (senior) montre un court match de ping-pong entre Forrest et l’ex- Président. En revanche, le mystère de leur exclusion du film - ou d’une présentation à la « deleted scenes » sur le DVD, reste entier.

Le premier impact avec le deuxième disque reste cependant « A travers les yeux de Forrest Gump », un documentaire HBO d’une demi-heure réalisé en 1994, qui passe en revue - et bien - les différents aspects du film, de l’implication des acteurs aux effets numériques. Un modèle du genre.

« Making of » cache une série de featurettes et goodies sur la réalisation du film. La section est introduite par quelques essais de casting de quatre acteurs - dont Haley Joel Osment (ben oui, il joue dans le film…).

La section sur les effets visuels du film - elle-même repartie en 11 mini-reportages, pour une durée globale de 38 minutes, est assez foudroyante. Mis à part l’intégration des deux scènes inédites, on découvre avec amusement que les FX du film ne se limitent pas à incruster Tom Hanks, ou à effacer les jambes de Gary Sinise. Plusieurs plans ont eu recours à des trucages invisibles ; le reportage « Améliorer la réalité » (au titre prophétique) est un modèle du genre pour découvrir les petites falsifications du film.

On passe ensuite par un mini-documentaire de 8 minutes sur le maquillage où - on se le doute bien - le challenge des trucages physiques consistait dans la présentation des personnages à plusieurs étapes de leur vie. Fascinant.

Le set sur les effets sonores (5 segments d’une durée globale de 15’16”) se concentre sur d’autres petites manipulations invisibles du film. Stupéfiant. On peut également ranger dans la même catégorie la featurette de 7’ sur les décors, qui clôt la section Making of.

Avant de terminer le disque, il y a encore des petits éléments : ici, deux films-annonces (dont une est titrée de façon hilarante « bande-annonce du souvenir ») ; un peu plus par là, une riche galerie de photos.

En rétrospective, on peut regretter l’absence des scènes inédites en mode « standalone ». Et, paradoxalement, en même temps on se sent soulevés. « Forrest Gump » est un film au dosage magique, qui ne requiert rien de plus, et rien de moins.

Image - 5,0 / 5

Une image qui sait capturer à la fois l’art du gumpisme et les subtiles (pour l’époque..) mystifications visuelles de Ken Ralston et ILM. Même si la compression oublie quelques détails aux arrière-plans, le piqué et les couleurs sont foudroyants. « Forrest Gump » fait un virage à 180° et se retrouve enfin dans le tout-numérique avec toute sa splendeur.

Son - 5,0 / 5

Excusez la métaphore, mais la bande son de « Gump » est comme une plume transportée par le vent. On pour le dire autrement, le travail utilise 100% de finesse et matière grise, et 0% de force brute. Mais on oublie vite les fix en décibels des bandes-son contemporaines, et on se laisse transporter par une architecture sonore très fouillie et immersive, qui sait également se faire entendre lorsqu’il est nécessaire.

Le principal atout de cette édition est la présence d’une piste française en 5.1. Même si elle n’a pas tout à fait l’art et la manière du détail de la VO, elle donne la mesure du tour de force des doubleurs du film. Mais si vous voulez notre avis, « Gump » s’écoute avant tout en VO, pour sa délicieuse ambiance « southern ».

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony PlayStation 2
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
Note du disque
Avis

Moyenne

5,0
5
10
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Franck Brissard
Le 7 novembre 2014
Pas de commentaire.
Avatar
jean yves
Le 21 novembre 2005
un chef d'oeuvre, tom hanks magnifique acteur, j'adore ce film et que tous ceux qui ne l'ont pas encore vu, le découvrent avec ravissement.
Avatar
Frederic
Le 13 avril 2005
Que dire de ce film ? Rien. C'est un chef d'oeuvre ! Les oscars sont amplement mérités. Un film a posséder absolument.
Image et son au rendez-vous ! Et des bonus à profusion excellents.

Lire tous les avis »

Multimédia
Forrest Gump
Bande-annonce VO
Forrest Gump
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus