Capitaine Orgazmo : le test complet du DVD

Orgazmo

1997. Réalisé par Trey Parker
Avec Trey Parker, Dian Bachar et Robyn Lynne Raab

Édité par Studiocanal

Voir la fiche technique

Critique

Trey Parker et Matt Stone. Ca ne vous dit rien ? Et pourtant ! South Park, c’est eux ! Ca vous donne déjà une idée du niveau intellectuel de ce film, non ?
Et franchement, on n’est pas déçu ! L’idée de base : un mormon se retrouve à jouer dans un film pornographique pour payer son gentil mariage. Il y joue le rôle du Capitaine Orgazmo qui défend les pauvres jeunes femmes qui se font attaquer par toutes sortes de vilains satires. Son arme : l’Orgazmorator qui d’une simple décharge déclenche un orgasme instantané chez celui qui est visé, laissant alors le Capitaine Orgazmo libre d’agir.
Pas assez second degré ? Attendez de voir notre héros se prendre pour un vrai justicier avec un véritable Orgazmorator inventé par son partenaire de tournage… là on glisse carrément dans le 15ème degré !
Ca ne sera pas inoubliable, mais il y a toujours plus de scénario que dans un Police Academy…

Généralités - 4,0 / 5

Le menu est la seule chose notable dans la préparation de ce DVD. Totalement BD, le chapitrage notamment est très réussi.

Bonus - 1,5 / 5

2 filmographies, une bande-annonce et une reprise d’un gag du générique de fin.
Un tournage ? Un bêtisier ? Des interviews ? Ben non…

Image - 3,0 / 5

Un sérieux voile donne à l’image un aspect lègèrement blanchâtre.
La définition est bonne.

Son - 3,0 / 5

Du Dolby Surround bien exploité avec un bon équilibre avant/arrière. Le doublage français qui n’est pas un modèle de post-synchro ne fait que renforcer le côté potache du film.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus