Hair : le test complet du DVD

1979. Réalisé par Milos Forman
Avec John Savage, Treat Williams et Beverly D'Angelo

Édité par MGM / United Artists

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 14/08/2001
Critique

Milos Forman, le talentueux réalisateur d’Amadeus, Vol au-dessus d’un nid de coucou ou plus récemment de Larry Flynt et Man on the Moon a mis en scène en 1979 cette célèbre comédie musicale hippie. La tâche s’avérait diffcile et périlleuse mais entre les mains de Forman, spécialiste des sujets hors-normes et dérangeants, cette adaptation cinématographique est une belle réussite. « Hair » confirme certaines grandes qualités du réalisateur : sens du récit et de la narration, maîtrise du cadrage et parfaite direction d’acteurs.

Pour rappel, « Hair » nous raconte l’histoire d’un jeune homme qui part à New York à la fin des années 60 afin de se rendre au centre de recrutement de l’armée. En chemin, il tombe au beau milieu d’une manifestation de hippies anti-Vietnam et fait la connaissance d’une bande de joyeux pacifistes. Parmi eux se trouve Sheila. Il ne va pas tarder à en tomber amoureux. Pour toute la bande, c’est le début d’une grande aventure au dénouement final inattendu…

Généralités - 2,5 / 5

Précision importante : ici, pas de 16/9 anamorphique. Le format vidéo est donc un 4/3 alors que l’original est en 1.85. Le film est sous-titré dans de nombreuses langues mais, du fait de l’absence d’anamorphisme de l’image, les sous-titres sont à moitié « mangés » par le bas de l’écran d’un téléviseur 16/9 !

Le choix des langues est limité à l’anglais, au français, à l’italien, à l’allemand et à l’espagnol. Quant à eux, les menus sont fixes et muets ; ils sont niais et d’une affligeante tristesse malgré leurs couleurs « flower power ». Le film est découpé en 24 chapitres. Pour tout supplément, seule une bande-annonce nous est offerte.

Bonus - 1,0 / 5

Une bande-annonce en VO et c’est tout…

Image - 3,0 / 5

L’absence d’anamorphisme est très gênante sur un téléviseur 16/9. Principale conséquence : les sous-titres sont « mangés » par le bas de l’écran. Heureux donc, pour une fois, les possesseurs de 4/3 ! En outre, à la vue des premières images, nous avons craint le pire : les plans du début du film contenaient beaucoup de taches. En dépit de quelques altérations présentes ici et là sur la pellicule originale, tout s’est très nettement amélioré par la suite : l’image est belle, bien contrastée, nette, stable et sans effets de compression indésirables.

Son - 4,0 / 5

La version originale profite d’un remixage en DD 5.1 très dynamique. Les dialogues clairs et les cinq enceintes répartissent la musique avec clarté et dynamisme. Le film est présenté en mono dans toutes les autres langues. Il n’en perd pas pour autant de son dynamisme et la VF, en particulier, est très convaincante.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony 535
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus