Jin-Roh, la Brigade des Loups : le test complet du DVD

Jin-Roh

Édition Collector

1998. Réalisé par Hiroyuki Okiura

Édité par CTV International

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 19/11/2001
Critique

Le petit chaperon rouge n’est pas toujours une jeune fille innocente. Dans un Japon dystopique de l’après-guerre, la fillette ne transporte pas des repas pour grand-mère, mais des bombes, qui permettent à une bande d’anarchistes de mener une guérilla urbaine. De l’autre coté du viseur, un loup, ou plutôt un jeune soldat d’élite d’une équipe SWAT. Une rencontre d’une milliseconde qui dure une éternité. Et ensuite le chaperon rouge enlève le cran de sécurité, et décide de se sacrifier dans l’explosion de l’engin.

Tel est le début très « politically incorrect » de « Jin-Roh », une réflexion sur l’individualisme et l’humanité dans la société japonaise, qui offre une intéressante digression du conte de fée des frères Grimm. Le chaperon rouge et le loup peuvent-ils échapper à leur destin, dans un monde où la raison d’état et la manipulation sont les seules constantes ?

Dans l’esprit, « Jin-Roh » est la nouvelle oeuvre de Mamoru Oshii (Ghost in the Shell). Mais, suite à une surcharge de travail, l’auteur confiera la mise en scène à Hiroyuki Okiura (il le regrettera ensuite..). Le film devient ainsi un melting-pot de sensibilités, et s’impose comme l’un des longs-métrages anime les plus lucides des années ‘90, comme un véritable concentré de technique et idées fortes.

Généralités - 5,0 / 5

Oubliez le marketing des « collector » et autres « ultimate ». Cette nouvelle version de « Jin-Roh » a tout sauf une connotation industrielle. Ce pack de 3 disques (2 DVD + 1 CD Audio) est le transfuge d’une époque où le mot « collector » signifiait encore « collector ».

Si le packaging Digipack (luxueux et design, tout de même) n’a rien à envier à ceux d’autres DVD haut de gamme, l’intérêt de « Jin-Roh » et la justification de son prix relativement élevé, sont ailleurs. Dans les menus tout d’abord, qui dessinent les personnages et les ambiances du film avec une fluidité extra- terrestre. C’est l’une des plus belles interfaces Zone 2 en date. Ensuite dans le choix entre le DD et les DTS en VO et VF, et sans aucune imposition de sous-titres. Et pour finir, pour l’inclusion d’un CD Audio avec l’intégralité de la BOF (disponible autrefois à des prix très élevés). Sans oublier le livret, à l’allure un peu videogame..

Du coté de la présentation, CTV réalise ici un sans faute, qui justifie amplement le surcoût du disque.

Bonus - 5,0 / 5

L’éditeur choisit une route peu commerciale, et élabore une série de contenus destinés essentiellement aux inconditionnels du film.

La pièce de résistance est un documentaire VOST de 38 minutes (déjà présent sur le premier DVD), qui assemble des interviews du concepteur Mamoru Oshii, du réalisateur Hiroyuki Okiura, du compositeur et du directeur artistique. Un document très intéressant, destiné avant tout aux fans plutôt qu’à une audience plus généraliste.

Le nouveau « Jin-Roh » se distingue par la richesse de sa alerie de croquis (200 tous ronds). A travers 5 sections (personnages, armes, véhicules, décors et accessoires), on peut aisément se rendre compte de l’extrême richesse en détails de l’univers du film. Qui plus est, les dessins exploitent à merveille une bonne partie de la surface utile de l’image 16/9.

En guise de corollaire, on trouve une analyse du film étape par étape (story-boards, scènes animées, scènes finales) de 10 mini-séquences. A l’aide de la télécommande, on peut évoluer aisément entre les sections, et suivre l’évolution du plan. Seul petit regret : l’absence d’une option multi-angle, qui permette de voir toutes les étapes d’un seul coup.

Pour finir, la section bandes-annonces réunit 4 trailers japonais (en VO) et le film-annonce français en VOST.

Cependant, le CD Audio doit être considéré comme un complément à part entière. Le disque réunit les 22 pistes de la merveilleuse bande sonore de Hajime Mizoguchi (la liste des titres se trouve sur l’avant-dernière page du livret). Introduit par un dessin du réalisateur, le livret réunit des notes de production et un rappel du contexte historique du Japon dans l’après-guerre - essentiel pour simplifier la compréhension du film.

Image - 4,5 / 5

Le master vidéo semble être identique à celui du premier DVD. Nous ne pouvons donc que confirmer l’avis de notre précédente critique) : à savoir, une image très belle et contrastée (notamment dans les séquences de pluie), avec quelques problèmes de stabilité et fourmillements sur quelques arrière-plans, mais qui savent se faire oublier grâce à la fluidité de l’ensemble.

Son - 5,0 / 5

Plus de comparaisons possibles avec la précédente édition. Le nouveau « Jin-Roh » a deux atouts de taille : des pistes DTS 5.1 pour la version française et japonaise. Une fois n’est pas coutume, pas de sous-titres imposés, et le changement de langue peut se faire à la volée.

Si les pistes DD restituent avec fidélité l’univers sonore du film et la dynamique des scènes d’action, ses grands soeurs en DTS apportent des graves plus profonds et un sens du détail nettement plus perceptible. VO et VF sont cette fois presque à égalité, grâce notamment à un excellent doublage du film.

Signalons également la qualité et la finesse satisfaisantes du CD Audio de la BOF.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony PlayStation 2
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
Note du disque
Avis

Moyenne

4,7
5
2
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Giuseppe Salza
Le 16 décembre 2012
Pas de commentaire.
Avatar
Guillaume
Le 14 février 2003
Un japon d'après-guerre en pleine loi martiale, où un groupe révolutionnaire terroriste affronte les autorités, qui mettent sur pied une unité blindée "Panzer" ayant le droit de tirer à vue sur les opposants. Une très belle histoire d'amour et de trahison. Le tout servi avec une animation remarquable, sans la moindre trace d'images de synthèse, et enveloppé dans une bande-son onirique à souhait. Le meilleur "anime" qui soit pour faire découvrir votre passion à des sceptiques (si possible adultes, ce disque contient des scènes très dures).

Cette édition du DVD contient le film, doté d'une bonne qualité d'image et menus corrects, quelques bonus, mais surtout le CD audio de la BO, par Hajime Mizogushi... à découvrir.
Avatar
noel
Le 22 décembre 2002
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Jin-Roh, la Brigade des Loups
Bande-annonce VO
Jin-Roh, la Brigade des Loups
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus