Antilles sur Seine : le test complet du DVD

2000. Réalisé par Pascal Légitimus
Avec Pascal Légitimus, Chantal Lauby et Med Hondo

Édité par TF1 Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 02/01/2002
Critique

Pour sa première réalisation, Pascal Légitimus se la joue façon Eddie Murphy et son Professeur Foldingue… Il multiplie les rôles, tant devant que derrière la caméra, et cela ne lui est que peu profitable. Que dire du film, si ce n’est un manque total de scénario et d’imagination, un humour servi par des gags lourds et peu élaborés, et des acteurs peu convaincants…

Généralités - 3,0 / 5

Conception graphique des menus assez sobre, qualités technique exemplaire, suppléments sympa (et bien dissimulés)… Pour une petite comédie, l’ensemble est correct.

Bonus - 3,0 / 5

D’abord, sachez que le DVD est rempli de bonus cachés. Nous en dévoilerons quelques uns, mais si vous voulez vraiment les découvrir tous, il vous faudra jouer avec votre télécommande…

Commençons par le making of, qui n’en est pas vraiment un… Il s’agit en fait d’un long entretien avec Pascal Légitimus, illustré par de nombreuses séquences du tournage.

Une comparaison entre story-board et scènes tournées est disponible en version multi-angle. Le choix de proposer trois vues est judicieux, mais la troisième semble la plus appropriée pour ce genre de supplément…
Elle abrite aussi un bonus : déplacez le curseur sur le palmier, entre la caméra et le crayon et vous aurez droit au tournage de la scène de fusillade.

La partie Filmographie, en plus d’offrir les filmographies complètes des acteurs, accueille, elle aussi, deux petits bonus cachés :
Le tournage de la scène de la cabine téléphonique : sur la première page, déplacez le curseur à gauche et validez.
Séance de maquillage : sur la première page de la filmographie de Pascal Légitimus, placez le curseur sur le nom du protagoniste et validez.

Reste le clip du film, offert en version normale et karaoké…

Image - 3,0 / 5

Un bon contraste, de belles couleurs et une compression des plus réussie nous offrent une belle image. Mais, le manque de définition se fait rapidement sentir avec des contours pas toujours précis et des arrière-plans flous.

Son - 3,0 / 5

Des pistes 5.1 et DTS pépères… Pour ce genre de film, l’apport du DTS, et même du 5.1, ne se fait pas vraiment ressentir, et cela se comprend. On ne s’attendait pas à des pistes sonores d’envergure…

Si les enceintes surround se réveillent de temps à autres, le caisson, lui, reste pratiquement endormi tout le long du film. On a quand même droit à un bon mixage des voies avants, qui donne un rendu dynamique correct.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm 32FX60B
  • Sony PlayStation 2
  • Pioneer VSX859-RDS
  • Enceintes frontales Jamo E630, centrale E6CEN, surround E8SUR et caisson de graves E6SUB

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus