Séraphine : le test complet du DVD

2008. Réalisé par Martin Provost
Avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur et Anne Bennent

Édité par Diaphana

Voir la fiche technique

Critique

On ne peut pas être partout, tout voir et tout savoir. C’est ainsi que je suis passé totalement à côté de cette « Séraphine » au moment de sa sortie en salles.

Mais 7 Césars, un gros buzz et un communiqué de presse plus tard, voici ma curiosité piquée au vif. Et vive le DVD, je vais pouvoir me rattraper.

Et bien tout comme visiblement Yolande Moreau à rencontré Séraphine, j’ai rencontré ce film. Deux heures qui passent comme une brise de printemps. Un souffle frais et léger qui prend son temps, non pas pour nous raconter une histoire, mais pour nous prendre à témoin d’une fraction de vie. Fraction de vie que Yolande Moreau a fait sienne. C’est à se demander si le réalisateur était là, tant elle semble évoluer sans contrainte, laissant la caméra capturer de-ci de-là quelques instants d’émotion.

Loin de moi l’idée de surfer sur une vague de critiques dithyrambiques, ce n’est pas dans les habitudes de la maison. Non, ce film mérite réellement qu’on s’y arrête, qu’on prenne le temps de se poser devant et qu’on ne à rien d’autre. Comme disait la pub : « laissez le charme agir »… Cette Séraphine a un charme fou et une folie charmante qui n’auront aucun mal à vous toucher pour peu que vous la laissiez vous chatouiller de ses pinceaux et doigts agiles…

Généralités - 2,5 / 5

Rien de particulier ici. Boîtier simple. Sérigraphie. Menus simples à la musique douce.

Bonus - 3,5 / 5

Voilà un making of intéressant, sympathique, calme, détaillé et qui prend son temps… denrée rare ces temps-ci. Ici on prend le temps de vous expliquer avec une grande sérénité les étapes majeures de la fabrication du film.

Passons rapidement sur les biographies qui n’apportent pas grand chose face à la somme d’informations que l’on peut trouver de nos jours sur Internet.

2 bonus autour du musée Maillol et de son exposition Séraphine : une présentation courte et accueillante de l’expo par le directeur du musée et une discussion assez surréaliste entre le réalisateur et l’auteur d’un livre sur la vie de Séraphine. Cette discussion de « fans » de Séraphine laisse un peu sur sa faim car visiblement les deux interlocuteurs possèdent une grande culture, mais ne font que l’effleurer face aux tableaux. On se sent un peu tenu à l’écart.

Image - 3,5 / 5

Il devient difficile de noter une image DVD quand on avale beaucoup de Blu-ray Discs, surtout sur un grand écran. L’ensemble est tout de même ici très bon et le seul défaut majeur est le mpeg-2 qui montre vite ses limites sur les grandes diagonales.

Son - 3,5 / 5

Très belles ambiances sur la piste 5.1. La piste stéréo n’est là que pour les installations modestes et reste très plate, forcément. Un regret profond ici : le film a bénéficié d’un mixage DTS disponible dans certains cinémas… pourquoi ne pas faire profiter ce film de cette piste ? Il y avait certainement la place. Les ambiances, détails et dialogues en auraient largement profité avec un relief accentué.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Commissaire Juve
Le 18 janvier 2015
Visuellement très chouette. La bande-son -- le bruit du vent dans les frondaisons par exemple -- est très évocatrice aussi... Le hic : j'ai acheté ce blu-ray le 15 mai 2010. Aujourd'hui, j'ai découvert que ma platine (PS3 à jour) ne le reconnaissait plus. Le disque est mort, inutilisable.
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 6 avril 2009
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus