Vorace : le test complet du DVD

Ravenous

1999. Réalisé par Antonia Bird
Avec Guy Pearce, Robert Carlyle et David Arquette

Édité par 20th Century Fox

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 15/11/2001
Critique

A son retour de la guerre de Sécession, le capitaine John Boyd est décoré en véritable héros alors qu’il n’est qu’un lâche… A la bataille, il laissa ses hommes se faire massacrer un à un, sans esquisser le moindre geste, en se faisant passer pour mort. Son supérieur, s’étant rendu compte de la supercherie, décide de l’envoyer à fort Spencer, pendant un hiver rude. Peu de temps après son arrivé, un homme va venir perturber la petite vie tranquille de la communauté…

Passé totalement inaperçu en salles, « Vorace » n’est pas moins qu’un chef-d’oeuvre ! N’ayons pas peur d’employer les thermes appropriés…

Il revisite le thème, mille fois abordé, du cannibalisme, en y apportant un souffle nouveau. Associer le vampirisme au cannibalisme était un pari risqué, mais pourtant réussi ! En multipliant les sujets abordés tels que le courage, la peur, l’envie ou le dégoût, l’oeuvre se crée sa propre identité, et ne souffre d’aucune comparaison possible. Le film renoue ainsi avec le bon vieux cinéma : simple, rapide, mais terriblement efficace !

S’appuyant sur un scénario machiavélique, la réalisatrice Antonia Bird (Face) fait des merveilles. Ses personnages, tous plus ou moins mauvais, sont magistralement interprétés par des acteurs de haut calibre. Et que dire de cette musique… Par moment, en parfaite osmose avec le film, et d’autres fois, en décalage total… Un régal !

Une oeuvre tout simplement indispensable.

Généralités - 2,0 / 5

De simples menus fixes et muets. Très peu de soins ont été apporté au disque, si ce n’est au niveau de ses suppléments. Notons aussi qu’il est impossible de changer de piste audio à la volée.

Bonus - 4,5 / 5

Trois commentaires audio, tous en VOSTF, sont disponibles sur le DVD :
- Commençons par le commentaire de la réalisatrice et d’un des compositeurs - Damon Albarn (dommage pour l’absence de Michael Nyman). En parfaite harmonie, ils évoquent ensemble les rapports son/image, très pointus, du film. Souvent, elle parle des thèmes forts qu’elle aborde dans son histoire, et des difficultés rencontrées lors du tournage. Un speech très instructif !
- Passons maintenant au commentaire du scénariste Ted Griffin et de l’acteur Jeffrey Jones. Ted Griffin évoque, un court instant, le film dans son support DVD, avant de rentrer réellement dans le vif du sujet. L’acteur parle beaucoup du tournage, tandis que le scénariste parle de l’écriture. Ils se rejoignent ensuite pour quelques anecdotes sympathiques.
- Reste le commentaire de Robert Carlyle. Un peu moins passionnant que les deux autres, l’acteur y évoque surtout son personnage. Il se contente d’expliquer son rôle dans le film.

Des scènes inédites sont aussi disponibles. Mais, elles n’ont que très peu d’intérêt. A noter qu’il est possible de les visionner avec un commentaire de la réalisatrice de bout en bout, mais cette partie n’est pas sous-titrée en français.

La partie galeries présente des photos du film, mais aussi des costumes et des décors sous forme de story-boards. La bande-annonce est offerte en VO non sous-titré et en 4/3.

Image - 3,0 / 5

Peut mieux faire..
Elle souffre d’un fourmillement trop présent lors des scènes d’extérieur. Les paysages neigeux du film n’arrangent rien à l’affaire. Le master manque aussi de définition, mais compense ses handicaps grâce à de bonnes couleurs et des noirs profonds.

Son - 4,0 / 5

La piste française en 5.1 est de bonne qualité. Un bon mixage, surtout au niveau des voies avant, qui rendent bien hommage à la musique du film.

La piste anglaise en 5.1 est encore meilleure. Grâce notamment à une exploitation plus pointues des enceintes arrière, et à des basses plus présentes, elle offre un spectacle plus dynamique que la piste française.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm 32FX60B
  • Sony PlayStation 2
  • Pioneer VSX859-RDS
  • Enceintes frontales Jamo E630, centrale E6CEN, surround E8SUR et caisson de graves E6SUB
Note du disque
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
2
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
michel
Le 21 septembre 2003
Frôlant parfois le gore, souvent dérangeant, ce film n’en reste pas moins un très bon film sur plusieurs points. La musique, entraînante et dédramatisant l’aspect répugnant du fond de l’histoire, la « brochette » d’acteurs plus ou moins tendres et au jeu bien assaisonner (sic), des paysages grandioses à l’air vivifiant (il y a besoin) et un scénario pas mal ficelé qui a le mérite il me semble d’être original. mention spéciale pour Carlyle.
Avatar
Jean-Pierre
Le 12 décembre 2002
Rarement vu une jacquette aussi mal fagotée. La police de caractère utilisée pour le titre suffit à vous pousser inconsciemment à ranger le film dans la catégorie Z. Quelle erreur! Toutes les personnes à qui j'ai pu faire découvrir ce petit bijou (j'ai du insister, maudite jacquette...) ont été conquises. Techniquement 4/5 pour l'image plutôt bien définie contrairement à ce qui est dit sur cette antenne (sinon les gars il va falloir sérieusement réétalonner vos critiques), un léger bruit vidéo sur les arrières plans. Musique originale extraordinaire bien restituée. Avec des vrais bonus à l'intérieur. Un des meilleurs films de l'année sur un très bon DVD, ne le ratez sous aucun prétexte !!

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus