Kaamelott - Livre VI - L'Intégrale : le test complet du DVD

2008. Réalisé par Alexandre Astier
Avec Alexandre Astier, Lionnel Astier et Franck Pitiot

Édité par M6 Vidéo

Voir la fiche technique

Critique

Voilà, c’est fini.

Kaamelott en série n’est plus, ce livre VI est le dernier avant le grand plongeon vers les salles obscures pour ce qui s’annonce déjà comme une trilogie.

Alexandre Astier a donc choisi le principe de la préquelle, un retour en arrière de 15 ans, à l’époque où Excalibur n’est qu’un lointain souvenir alors qu’il arpente les rues de Rome au sein de la milice urbaine comme simple soldat.

Le ton est définitivement nostalgique, sérieux, culotté, sans concession, un vrai souffle au sein de la production télévisée française actuelle.

Mais le passage de la pastille humoristique de 3 à 7 minutes vers des épisodes de 50 minutes ne se fait pas sans mal. Le rythme n’est pas toujours au rendez-vous, certaines séquences sont vite redondantes, d’autres sont catapultées trop vite et on se dit qu’avec un ou deux épisodes de moins, on aurait peut-être gagné en punch.

Autre « problème », cette saison est clairement la saison des fans. Toutes les bases de la série y sont posées, certains mystères y trouvent des réponses et c’est avec un plaisir gourmand que les connaisseurs feront la chasse à tous ces indices. Mais pour le néophyte, ça risque d’être assez indigeste. En même temps, vous me direz qu’on prend rarement une série en cours de route, surtout à sa dernière saison… et vous avez raison.

Reste-t-il de l’humour dans ce Kaamelott nouvelle saveur ? Oui ! Toute la partie « bretonne » de l’histoire nous amène à suivre les débuts de tous les autres personnages et croyez-moi, les dialogues salés et gratinés sont toujours au menu !

Sans partir dans le spoiler, il faut tout de même accorder au dernier épisode une mention spéciale. Cet épisode reprend le cours de l’histoire à la fin du livre V. On y découvre un Arthur au 36ème dessous, en plein bain métaphysique et avec un ton qui prend véritablement aux tripes. On rit encore moins que dans n’importe quel épisode, mais celui-ci est un lien direct avec le passage au cinéma annoncé par Astier et à ce titre, il ne peut préfigurer que du meilleur…

Généralités - 4,5 / 5

Bien que nous ne n’ayons pas encore entre les mains le packaging final, on sait qu’il suit le modèle des précédents volumes : digipack multi-volets façon vieux livre accueillant les 4 DVD. Menus simples et à la fois complets avec animations, sonorisation et petits résumés de chaque épisode. Un produit bien fini.

Bonus - 3,5 / 5

Le 4ème DVD est entièrement consacré aux bonus.

Le traditionnel bêtisier nous gratifie cette fois de près de 8 minutes de fous-rires et autres ratages.

« Aux sources de Kaamelott », le documentaire de Christophe Chabert, propose ici son 5ème et dernier volet et s’attache aux chevaliers de la table ronde et au graal ainsi qu’au parallèle entre « la vérité littéraire » et les choix artistiques de la série. Comme pour les précédents volets, le réalisateur mixe interviews des acteurs de la série avec des interventions d’historiens et autres spécialistes de la légende d’Arthur. Certainement le segment le plus intéressant sur les 5.

Un making of, enfin ! Moui…. faut voir… On a plutôt à faire à 2h06 d’images en coulisses, sans quasiment aucun commentaire. C’est le making of « petite souris » qui se glisse sur le plateau de tournage et qui reste témoin de la mise en boîte de certaines scènes. Rien sur l’écriture, rien sur le montage, rien sur la musique, pas d’explication… Le processus « Kaamelott » garde encore bien des secrets…

Image - 4,0 / 5

Un bel encodage qui nous laisse profiter des décors grandioses des visages des acteurs. Beaucoup de finesse et de détails.

Son - 4,0 / 5

Piste stéréo ou 5.1 au choix. Le 5.1 est toujours plus intéressant grâce à des ambiances sonores fines et discrètes qui ajoutent au plaisir global et surtout à l’immersion dans le monde de Kaamelott.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Editeur
Le 13 avril 2011
Pas de commentaire.
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 26 janvier 2010
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus