Mongolian Pingpong : le test complet du DVD

Lu cao di

2005. Réalisé par Ning Hao
Avec Huricha Bilike, Dawa et Geliban

Édité par CTV International

Voir la fiche technique

Critique

Vous vous rappelez de Xi, le bushman des « Dieux sont tombés sur la Tête » qui trouve une bouteille de Coca Cola tombée d’un avion ? S’en suit une adoration pour l’objet inconnu, puis une zizanie car chacun veut le posséder, puis Xi part se débarrasser de l’objet.

Le schéma est assez similaire avec cette balle de ping pong charriée par la rivière et qui atterri dans les mains d’un jeune mongol. L’objet est vite considéré comme un trésor qu’il faut d’ailleurs rendre à son propriétaire : la nation chinoise.

La petite balle devient alors le prétexte pour partager la vie quotidienne et plutôt bourrue de familles de ce peuple qui vit au beau milieu de nulle part, dans la steppe mongole, avec certains des plus beaux couchers de soleil au monde et un décor somptueux qui se perd dans l’horizon.

Les « acteurs » sont forcément criants de vérité, les situations cocasses et le regard du réalisateur vraiment complice voire moqueur.

Un moment de fraîcheur et de dénuement en compagnie d’une nation qui se fait tout doucement mais sûrement rattraper par l’occident…

Technique - 5 / 10

À petit film, petit DVD : pas de bonus, menu réduit à sa plus simple expression.

L’encodage du film est plutôt bon et dans les limites de ce que sait faire le MPEG2. Les couleurs semblent un peu délavées, mais cela provient sans aucun doute du master. Quelques plans proposent des lumières somptueuses.

Simple stéréo côté son qui nous prive d’une ambiance certainement bien plus ample que ce qui est rendu là.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus