Shrek : le test complet du DVD

Édition Simple

2001. Réalisé par Andrew Adamson

Édité par DreamWorks France

Voir la fiche technique

Critique

Il était une fois, une jolie princesse victime d’une malédiction et prisonnière d’un chateau gardé par un féroce dragon. Il est dit que seul un preux chevalier pourra la délivrer et lui donner son premier baiser d’amour qui mettra fin à la malédiction… bla bla bla … A tous ceux qui trouvent ça barbant mais qui conservent tout de même une âme à aimer les contes de fées, voici Shrek !
Shrek est un ogre, vert et plutôt crado… un ogre quoi !

Son problème ? Lord Farquaad, tyran local qui entend faire de son royaume un monde parfait. Et qui dit monde parfait, dit pas de créature bizarre. Et voilà tous les elfes, nains et autres sorcières contraints de squatter le marais de Shrek.
Pour s’en débarrasser, Shrek va devoir délivrer la princesse Fiona sur laquelle Farquaad a jeté son dévolu afin de l’épouser et devenir Roi.

Oui, ce n’est pas une impression : ce conte de fées est déjanté !
C’est bien simple, ce film est une parodie généralisée de tout ce qui compose nos souvenirs d’enfance. Blanche Neige, les 3 petits cochons, Pinocchio, etc… tout ce joli petit monde nous dévoile une facette inédite; les coulisses des contes en quelque sorte.
Les grands vont alors se marrer du décalage tandis que les plus jeunes adopterons sans tarder les répliques délirantes de l’âne qui accompagne Shrek dans ses aventures. Et c’est sans compter la princesse qui a elle aussi son côté « obscur »…

Il n’y a aucun doute, la lutte sans merci entre Pixar/Disney (Toy Story, et 1001 pattes) et PDI/DreamWorks (Shrek et Fourmiz) est à son apogée ! Les deux rivalisent de technicité et d’humour pour gagner le public à leur cause respective. Et au final, c’est le public qui est gagnant en croulant sous des images sublimes et en riant aux gags sans cesse renouvelés. On serait tenté de dire « que le meilleur gagne », mais à la vue de Shrek et en voyant ce qui se profile avec « Monstres et Compagnie » (le prochain Pixar/Disney) on espère franchement que la lutte durera longtemps.
En attendant, foncez sur le DVD de Shrek et passez un moment de franche rigolade et d’émotion en famille.

Généralités - 4,5 / 5

Et ben voilà ! Il aura fallu du temps, mais voici enfin le premier DVD DreamWorks français conçu intelligemment et où TOUS les suppléments sont, soit sous-titrés, soit doublés ! C’était si dur que ça ?
Les menus sont composés de plans des personnages du film, mais totalement rendus pour le DVD. Quelques gags parsèment donc la navigation ici et là. Le tout reste très simple d’accès et les enfants n’auront aucun mal à se diriger jusqu’aux jeux. Les bonus écrits sont tous traduits, les commentaires audio sont sous-titrés et les bonus également !
La jaquette est claire et le disque présente une très sympathique sérigraphie.

Bonus - 4,0 / 5

Et après un bon film, une bonne dose de bonus !

Commentaire des réalisateurs
Un miracle chez DreamWorks : Le commentaire est sous-titré ! Et en 3 langues s’il vous plaît ! On s’en doute avec ce genre de films, le commentaire est truffé d’anecdotes et d’informations sur la technique. On y apprend par exemple que lors des scènes dans le marais avec toutes les créatures qui squattent, une seule image pouvait demander jusqu’à 9 heures de calculs pour les quelques 800 processeurs mis en oeuvre !

DVD-Rom
Un seul bonus dans cette rubrique, mais quel bonus ! Le studio de doublage de Shrek qui vous permet sur plusieurs scènes du film de remplacer les voix des personnages par la votre et celle de vos amis ! Ca fonctionne comme un karaoké, on enregistre le texte ligne de dialogue par ligne de dialogue en suivant des petits repères et on lance la lecture de la scène finale… fous rires assurés !
Petit bémol tout de même, les textes présentés sont en anglais. Le site du logiciel propose bien une traduction, mais du coup la synchro bien plus difficile à obtenir puisque les repères sont placés sur le texte VO uniquement.

La technique de Shrek
Un making of de 22 minutes où l’on passe plus de temps à dire que c’est le film le plus extraordinaire de tous les temps au lieu de plonger en détails dans la fabrication de celui-ci.

« Rencontre avec la presse » : Interview des personnages
2 minutes de fausses interviews avec Shrek, Fiona et l’Âne.
Sympa.

Notes de production
Voilà du texte (en français) pour parfaire vos connaissances techniques et artistiques sur le film. Un complément du making of et du commentaire audio.

Shrek International
2 minutes de reportage sur l’énorme travail que représente la localisation d’un film pour le monde entier. Dommage que DreamWorks France n’ai pas eu l’idée de faire un reportage spécifique à la France comme Disney sait si bien le faire.

La fête de Shrek
Si vous avez vu toutes les pubs annonçant une « scène hilarante inédite en salles », ne cherchez plus, c’est ici. Il s’agit d’une karaoké party de 2 minutes 30 où tous le petit monde de Shrek pousse la chansonnette.
Il est à noter que DreamWorks devait vraiment être content de cette petite scène puisqu’il y a trois moyens différents d’y accéder :
- menu principal : la note de musique en haut de l’écran,
- menu suppléments : « la fête de Shrek »,
- à la fin du film : elle se lance toute seule… difficile d’y échapper !

Jeux
Et on commence avec un petit quiz d’une quinzaine de questions qui n’offre aucune récompense en cas de victoire.
Suit un jeu assez amusant pour les enfants où l’on choisi des morceaux des corps de Shrek, Fiona, Farquaad et l’Âne avant de voir le résultat final.
« Décore le petit nain d’épice » n’est pas du tout interactif puisqu’il s’agit d’une galerie de costumes pour le dit nain d’épice.
Oui, c’est vite fini tout ça…

Casting V.O.
On trouve ici les bio-filmographies des 4 acteurs principaux impliqués dans le doublage américain du film. On aurait bien aimé avoir des interviews plus poussées que dans le making of.

Equipe technique
Les C.V. d’une bonne partie de l’équipe technique du film, du réalisateur aux responsables des effets spéciaux.

Y’a pas à dire, pour un DVD DreamWorks français, on n’en attendait pas autant !

Image - 4,5 / 5

Où sont les défauts ? Y’en a pas ! Et pour en trouver, il faudrait vraiment y mettre de la mauvaise volonté ! Tirées directement des ordinateurs de PDI, les images sont impeccables. Il n’y a guère qu’un léger fourmillement sur certains contours mais franchement on chipote !

Son - 4,0 / 5

Ahh, heureux américains qui profitent d’une piste DTS… car très franchement, si les pistes Dolby Digital sont très dynamiques, on se prend tout de même à penser que l’ensemble manque un peu de finesse et d’un répartition moins brutales sur les différents canaux.
Une fois n’est pas coutume, applaudissements pour la version française adaptée et doublée (pour le personnage de Shrek) par Alain Chabat qui fait ici des merveilles en surpassant parfois la version originale en termes de gags et d’interprétation.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300
Note du disque
Avis

Moyenne

4,9
5
7
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
kedkille
Le 4 avril 2009
Animation très novatrice et aux techniques de hauts vols, sans compter une histoire qui tiens la route !!
Bref un super moment hilarant
Avatar
PAT
Le 9 février 2005
Le Top !!! Pour les petits ET les grands !!!!!!!
Avatar
Guillaume
Le 27 avril 2003
Ah !!!
Quel plaisir nous a fai dreamworks en nous pondant un film d animation pareil.
Il donnerai envi de travailler dans l image de synthése.
Drole du debut a la fin, superbe BOF avec du SmashMouth, Eels et j en passe.
Ce film est a posséder. Quand j orez des enfants j éspére qu ils préféreront regarder Shrek en boucle plutôt que les Pokemon ou autres trucs debile. M' enfin bref il n ' a pas u un oscar pour rien.
Si vous avez entre 15€ et 25€ a depenser, sauter le pas et acheter SHREK.
Bon film a tous.
@+

Lire tous les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus