Pierre Desproges - Je ne suis pas n'importe qui : le test complet du DVD

1999. Réalisé par Yves Riou
Avec Pierre Desproges, Jacques Catelin et Hélène Desproges

Édité par Studiocanal

Voir la fiche technique

Critique

Deux documentaires sur Pierre Desproges pour le prix d’un.

« Desproges est vivant » a déjà fait le tour de la télévision mais n’était jamais sorti en vidéo. Entre citations de Desproges par des acteurs-fans, prose Speedy Gonzalesque d’Antoine de Caunes, extrais d’émissions, extraits de spectacles et extraits d’interviews, ce portrait fait le tour de la question Desprogienne en un 90 minutes best-of qui picore respectueusement à tout va dans la carrière de l’artiste pour nous rappeler que oui, nom de nom, Desproges est vivant.

« Je ne suis pas n’importe qui… » encore plus inédit que le précédent, laisse tomber la formule citation/best of pour partir à la rencontre des proches et amis de Desproges afin de tricoter un portrait plus intime. Films de famille, témoignages, archives,… l’ensemble permet un regard plein de tendresse. C’est même à se demander si il aurait approuvé un tel déballage de souvenirs personnels tant il gardait sa vie privée… privée. Mais comme les absents ont toujours tort et que ça fait plus de 20 ans que le crabe en a fait l’un des plus grands absents, on va dire qu’il y a prescription !

Un double programme très « fan » pour faire semblant d’être proche de cet artiste si attachant…

Technique - 8 / 10

Qualité d’images et sons forcément de qualité diverses entre images d’archives et tournage plus récent. Mais on n’est pas là pour ça.

Boîtier digibook d’un nouveau genre où les deux galettes s’empilent ou s’encastrent, on ne sait plus. Le livret est malheureusement attaché au carton et propose des photos, des commentaires, des collages et la reproduction d’un carnet de Pierre Desproges à base de rats.

Côté bonus, encore de l’inédit ! « Desproges en questions » ajoute des sortes de scènes coupées du documentaire « Je ne suis pas n’importe qui… » et des entretiens (qui ne figurent pas du tout dans le documentaire) avec d’autres personnes comme son attaché de presse, son producteur ou Luis Rego. Une nouvelle collection d’anecdotes en tous genres.

Et, comble de l’inédit, un CD-audio de 14 titres propose de découvrir Pierre Desproges l’auteur/compositeur/interprète de chansonnettes enregistrées entre 1968 et 1982 seul ou avec ses potes. Une collection de pépites pour les Desprogeophiles acharnés.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus