Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures) : le test complet du DVD

Loong Boonmee raleuk chat

Edition Prestige à Tirage Limité

2010. Réalisé par Apichatpong Weerasethakul
Avec Thanapat Saisaymar, Jenjira Pongpas et Sakda Kaewbuadee

Édité par Pyramide Vidéo

Voir la fiche technique

Critique

Rêve éveillé ou réalité endormie ? Expérience artistique ou narration classique ? Oncle Boonmee n’est pas du genre à se laisser ranger facilement dans une petite case. L’oeuvre est trop complexe et complète pour permettre de l’envisager comme un film « classique ». Il faut dire qu’il fait partie pour le réalisateur de tout un processus de création qui a démarré avec une installation multimédia, puis est devenu un court métrage et enfin ce long, destinataire de la Palme d’Or 2010 à Cannes.

Une Palme à Cannes, ça ne veut pas nécessairement dire que le film est l’un des meilleurs jamais réalisés. Par contre, c’est le gage qu’il y a là une matière cinématographique propre à l’émerveillement ou au rejet, en tous cas une oeuvre qui appelle la réaction et le questionnement.

Avec ses thèmes sur les vies antérieurs ou même futures, sur la vie et la mort, sur l’amour ou la nature, et même sur la politique d’un pays, Oncle Boonmee est un parfait exemple de cinéma que l’on qualifiera soit de cérébral, soit de purement poétique.

Entre un film d’Hayao Miyazaki live ou un délire à la David Lynch, ce film au rythme certes extrêmement lent, ne manque pas de nous cueillir ici et là par sa pureté de ton et par un jeu d’acteurs dont on ne sait même plus si ils jouent vraiment d’ailleurs.

Généralités - 4,0 / 5

À défaut d’édition Blu-ray, Pyramide met les petits plats dans les grands avec un somptueux digipack accompagné d’un livret essentiel pour une meilleur compréhension du film qui doit se replacer dans la démarche artistique globale de son réalisateur.

Les menus sont très agréables et ont fait l’objet d’une belle recherche esthétique.

Bonus - 3,5 / 5

Sélection de bonus assez classique : interview du réalisateur, très éclairante quand aux origines du film et les motivations de son créateur ; vingt bonnes minutes de scènes coupées qui donnent quelques clés supplémentaires de décodage du film ; 2 bandes-annonces et surtout le court métrage prélude au film, d’un aspect plus politique que le long métrage mais à la même structure narrative lente et contemplative.

Image - 3,5 / 5

Sur un écran de grande taille, un film d’une telle durée, sur un disque chargé en bonus, avec la compression DVD… ça ne pardonne pas. La compression est largement visible, surtout dans les ambiances nocturnes.

Un écran de taille classique s’en sortira certainement mieux, mais on se demande vraiment pourquoi une Palme d’Or n’a pas droit à une édition Blu-ray Disc qui aurait offert au film un atout supplémentaire pour sa découverte en dehors des salles de cinéma.

Son - 4,0 / 5

La bande sonore de ce film est d’une grande richesse. Les détails fourmillent dans les ambiances naturelles. Le moindre bruitage est criant de vérité et les dialogues sont clairs et chaleureux… du moins en VO. La VF est d’une platitude exemplaire avec des acteurs qui récitent un texte sans relief. Le mixage entre VF et VO est assez similaire, sauf pour les dialogues toujours trop en avant en VF. On regrette en fait juste une piste DTS pour une immersion encore plus profonde.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm
Note du disque
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Stéphane Leblanc
Le 20 janvier 2011
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Oncle Boonmee (celui qui se souvient de ses vies antérieures)
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus