Warehouse 13 (Entrepôt 13 !) - Saison 2 : le test complet du DVD

Warehouse 13

2010. Réalisé par Constantine Makris
Avec Eddie McClintock, Joanne Kelly et Saul Rubinek

Édité par Universal Pictures France

Voir la fiche technique

Critique

Surprise ! Cette « petite série » est le plus gros carton de l’histoire de la chaîne SyFy aux USA.

Du coup, la décision de la reconduire pour une saison 2 n’a pas été très difficile.

La série qui avait déjà assez rapidement trouvé sa vitesse de croisière, passe à la vitesse supérieure dans cette deuxième saison qui amplifie tous les éléments qui ont fait son succès : fantastique, humour, émotion, rebondissements…

Les acteurs sont visiblement à l’aise, les scénaristes se lâchent, les artefacts sont encore plus impressionnants et un nouveau « bad guy » est révélé.

La saison 3 est déjà en cours de diffusion aux États-Unis, la saison 4 semble déjà assurée… on n’a pas fini d’entendre parler de l’entrepôt 13 et ses merveilles… tant mieux !

Technique - 8 / 10

Deux boîtiers slim double DVD glissés dans un fourreau carton, c’est simple, net, et ça ne prend pas trop de place.

Menus aux couleurs du « communicateur » de la série et en 5.1 s’il vous plaît.

La recette des bonus est à peu près la même que pour la saison précédente : commentaires audio bien animés et aux sous-titres colorés pour toujours savoir qui parle ; ainsi que des scènes coupées.

Mais là où la saison 1 ne proposait qu’une interview d’un seul acteur, ici, c’est le déluge d’éléments supplémentaires avec force featurettes, interviews, coulisses et autre mini-making of. On frôle la redite à plusieurs reprises, mais on en sait enfin un peu plus sur ceux qui font cette série.

L’indispensable bêtisier est également présent, toujours aussi drôle et témoignant d’une ambiance de tournage délirante.

Côté image, comme pour la saison 1, c’est parfait et on continue de regretter toujours autant l’absence de Blu-ray pour cette série qui est pourtant le plus gros succès de la chaîne SyFy.

Côté son, pas de changement non plus par rapport à la saison 1. La VO est toujours efficace et peu avare en effets, tandis que la VF, bien mixée, présente toujours un doublage des plus soporifiques.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Toshiba TDP-MT700
  • Sony PlayStation 3
  • Ampli Denon AVR 2807
  • Kit enceintes/caisson Morel Nova (configuration 7.1)
  • Diagonale image 302 cm

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus