Potins mondains & amnésies partielles : le test complet du DVD

Town & Country

2001. Réalisé par Peter Chelsom
Avec Warren Beatty, Diane Keaton et Andie MacDowell

Édité par Metropolitan Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 16/05/2002
Critique

Marivaudage à la ville et à la campagne pour Warren Beatty, alias Porter Stoddard, un séduisant sexagénaire qui a réussi sa vie. Marié à Ellie (Diane Keaton) et père de deux enfants, Porter coule des jours heureux… jusqu’à ce qu’une pléiade de ravissantes femmes - Nastassja Kinski, Andie MacDowell, Goldie Hawn etc - lui fassent tourner la tête…

En compagnie d’acteurs confirmés, Warren Beatty s’en donne à coeur joie dans ce vaudeville à l’américaine. Le film est relativement plaisant et drôle mais malheureusement la réalisation hybride de Peter Chelson (« Un amour à New York », Les Puissants, « Funny Bones ») n’est pas à la hauteur de sa distribution.

Pour compenser cette faiblesse, Warren Beatty et ses compères cabotinent un peu (trop) parfois…

Généralités - 3,0 / 5

Présentée dans un boîtier Amaray traditionnel, cette édition s’ouvre sur un mini splash screen et un menu principal 16/9 animé et musical. Les sous-menus suivent à peu près cette voie notamment le menu « chapitres » avec ses vignettes sonores et animées toujours très agréables. Le film est découpé en trente chapitres. VF et VO profitent d’un mixage en DD 5.1.

Nous sommes sensibles au fait que les sous-titres ne soient pas imposés sur la VO et que les langues puissent être zappées à la volée.

Bonus - 1,5 / 5

Quasiment rien de significatif à signaler… le minimum syndical, pourrait-on dire. Jugez plutôt :

Quatre bandes-annonces (VOST) : outre celle de « Potins mondains et amnésies partielles », vous trouverez celles de Rush Hour 2, Harvard Story et Blow.

Filmographies sélectives : elles s’attardent au casting principal et au réalisateur.

Image - 4,0 / 5

Le film est très récent et il profite d’un master propre. Cependant, on soulignera parfois un léger manque de netteté sur les plans larges et un certaine granulation des « ciels ». L’ensemble demeure toutefois très plaisant à regarder.

Son - 4,0 / 5

Avantage à la VF même si elle bénéficie d’un mixage en DD 5.1, comme son homologue anglaise.

Leurs caractéristiques communes sont les suivantes : une bonne localisation des effets et de la musique sur les cinq enceintes. Cependant, la VF est plus claire au niveau des dialogues ; en outre, elle distille de meilleurs effets d’ambiance. En résumé, on peut affirmer que la piste française a gagné légèrement en amplitude.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus