Bulworth : le test complet du DVD

1998. Réalisé par Warren Beatty
Avec Warren Beatty, Halle Berry et Don Cheadle

Édité par 20th Century Fox

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 16/04/2002
Critique

Il fallait oser ! Warren Beatty l’a fait !
Oser le pari de monter un film pamphlet sur la politique américaine en prenant le contre-pied de toute morale politiquement correcte !

Warren Beatty, réalisateur et co-scénariste du film, incarne Bulworth, un sénateur qui a complètement « pété les plombs » et pour qui le monde politique n’est plus qu’une confrérie de gens corrompus et sans principes ! Alors Bulworth décide de ne plus lire ses discours jusqu’au bout, d’emprunter le langage des rappeurs des ghettos de Los Angeles, de lâcher le mot « socialisme », terme « obscène » pour un Républicain ou un Démocrate américain… Ce n’est pas tout : Bulworth n’a pas dormi depuis trois jours et le voilà prêt à passer la nuit dans une boîte Black du Bronx et à draguer la bombesque Halle Berry… Jusqu’où va-t-il aller ?

Ce film est un ovni. Passé presque inaperçu lors de sa sortie, il vaut pourtant le détour. Si l’on y rit beaucoup et parfois à gorge déployée, le constat général est que le fond est bien plus amer qu’il n’y paraît…

Généralités - 2,5 / 5

Une jaquette très laide !
Un boîtier Amaray traditionnel. L’authoring est bâclé. Le menu principal colle à peu près à la caricature de Bulworth mais les sous-menus sont d’un conformisme affligeant ! Un comble ! Ils ont pour seul mérite d’offrir une navigation simple, claire et directe. Le film est découpé en vingt chapitres.

La piste originale est en DD 5.1 alors que la VF, la version allemande et la version italienne sont uniquement en DD 2.0 surround. Six sous-titrages sont proposés. Pourquoi uniquement l’allemand disponible pour les sourds et malentendants ? En outre, on déplorera le sous-titrage blanc censé traduire le texte d’introduction anglais présent au début du film. Les lettres du texte original et celles de la traduction se chevauchent ! Le résultat est quasiment illisible !

Bonus - 1,0 / 5

Un bande-annonce en VO et des biographies bavardes uniquement en anglais !

Image - 3,5 / 5

Un master très propre. Toutefois, on déplorera un léger manque de netteté globale. Les contours auraient pu également être plus fins. Enfin, certaines couleurs comme le rouge, le bleu, le vert, volontairement exacerbées sur certains passages du film, se révèlent un peu trop criardes et saturantes.

Son - 4,0 / 5

Un remixage en DD 5.1 de la piste originale qui séduit par sa puissance. Elle offre une bonne dynamique d’ensemble et sert surtout les passages musicaux à base de Hip Hop. Les basses sont généreuses… parfois un peu trop pour le caisson. A noter, quelques effets surround bien placés. On retiendra surtout le moment où un avion passe au-dessus de la tête de Bulworth. Pour le coup, on est vraiment à la place de l’acteur !

La VF, la version italienne et la version allemande, toutes les trois en Dolby 2.0 surround, font jeu égal. Les dialogues sont clairs. Les effets restent plus épars et moins précis.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus