September : le test complet du DVD

1987. Réalisé par Woody Allen
Avec Denholm Elliott, Dianne Wiest et Mia Farrow

Édité par MGM / United Artists

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 29/07/2002
Critique

Une plongée Bergmanienne au coeur d’une famille en proie aux bilans et aux doutes.

Changement complet de style pour Woody Allen qui avec ce film mais aussi avec Intérieurs rend un hommage appuyé à Bergman, son Maître avec Fellini.

Si la vie de ces quelques personnages peut laisser de marbre certains spectateurs, il demeure une oeuvre racée malgré l’hommage appuyé au cinéaste suédois. Superbement bien filmé, ce long-métrage nous donne la preuve aussi qu’Allen est un cadreur d’exception. Enfin, l’interprétation de Mia Farrow en fait ici une héroïne bergmanienne potentielle aussi « abîmée à l’âme » qu’une certaine Liv Ullmann…

Généralités - 3,0 / 5

Partie intégrante du second coffret 6 DVD de la Collection Woody Allen MGM, cette édition jouit comme à l’accoutumée d’un joli packaging. La jaquette reprend au verso le résumé de l’histoire, les langues proposées en mono (français, anglais, allemand, espagnol) et les différents sous-titres (huit au total). Des menus 16/9 fixes et muets, d’une esthétique sobre et assez réussie, nous sont offerts ; on regrettera peut-être la non-utilisation d’une musique « Jazz » sur toute l’interactivité. La navigation est claire à défaut d’être très originale. L’ensemble de l’oeuvre est présenté en 16/9 anamorphique, mono et découpé en seize chapitres.

On aurait aimé davantage de suppléments que cette maigre bande-annonce.

Bonus - 1,0 / 5

Une bande-annonce non sous-titrée. C’est tout ! On aurait souhaité au moins une interview de Woody Allen !

Image - 2,0 / 5

C’est une déception. Parmi tout les films de ce coffret, c’est sûrement celui dont le transfert a été le moins bien réussi.

La superbe photographie du film est gâchée par une copie assez terne. Les contrastes sont quelquefois trop appuyés ou pas suffisamment lorsqu’il s’agit des scènes de pénombre par exemple. Les second-plans sont parfois flous. Les contours manquent un peu de finesse. Enfin, certains tremblements d’images sont à déplorer.

Son - 3,5 / 5

Tout fan de Woody Allen se doit obligatoirement de voir le film dans sa version originale.

Les pistes mono anglaise, française, italienne et allemande sont claires mais offrent un environnement sonore plus étouffé que leur homologue espagnole plus dynamique.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus