Le Raid - Mini-DVD promotionnel

Le Raid - Mini-DVD promotionnel : le test complet du DVD

Édité par Autres

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/04/2002
Critique

Petit mais costaud. Dans la splendeur de ses 8 cm, ce mini-DVD consacré au « Raid » de Djamel Bensalah, ouvre la voie à des futures déclinaisons promotionnelles du format… si les coûts de réplication deviendront aussi riquiqui que sa taille..

D’ici là, le disque s’impose comme l’un des pionniers internationaux du mini-format, et offre au passage un lot de contenus assez conséquent autour du film.

Généralités - 3,5 / 5

Pourtant inscrit dans le cahier des charges depuis les débuts du format, il aura fallu 5 ou 6 ans au « mini-DVD » pour voir le jour dans une optique commerciale. D’un point de vue structurel, le mini-DVD du « Raid » est identique à un DVD-5… à une différence de près : sa taille est de 8 cm au lieu de 12, et il offre une capacité théorique de 1,46 Go (contre les 4,7 Go des simple face/couche courants).

Normalement, tout lecteur de salon qui respecte le cahier des charges, n’aura aucun problème pour lire le mini-DVD. Les choses risquent de se compliquer un peu pour les DVD-Rom - les modèles équipant les ordinateurs portables seront avantagés, à cause de la fixation centrale qui garde le disque « a sa place ».

Le but de ce mini-DVD est purement promotionnel, et la navigation s’adapte à cette optique, en présentant les contenus de façon progressive (en suivant le parcours du raid des personnages). Le parti pris est original, mais il risque de devenir déroutant lors des visions successives. L’absence d’un « menu maître » et de repères clairs alourdit l’ergonomie d’ensemble. Au rayon des regrets, l’impossibilité de changer de piste sonore à la volée, ou du moins, l’impossibilité de « locker » une source (DTS ou DD) une fois pour toutes. Parmi les avantages, la présence d’extraits DTS à plein débit.

Bonus - 3,0 / 5

Vu la nature promotionnelle du disque, il est impropre de parler de bonus vrais et propres. Les contenus du mini-DVD sont cependant suffisamment riches :

On commence par un teaser du film (en DPL, mais en 16/9). Arrêt suivant : la bande-annonce, cette fois-ci en DD et DTS 5.1 (et 16/9). Deux jingles audio se lancent automatiquement selon le choix : « Gouttes d’eau » pour le Dolby Digital et « Piano » pour le DTS.

La troisième étape donne accès à deux extraits du film, toujours en DD/DTS 5.1 et 16/9.

Les étapes suivantes hébergent des contenus exclusivement en 4/3 et 2.0 : trois mini making of (qui sont en fait des coulisses du tournage en extérieurs) et le clip vidéo de Tonton David.

Pour finir, on trouve une mini-sélection des affiches du film, et - en cherchant bien sur le dernier écran, on pourra activer un écran caché avec les crédits du mini- DVD.

Image - 4,5 / 5

Bien supérieure à la moyenne des DVD promotionnels en 4/3. Rien à dire sur les sources 16/9 proposées, qui ont visiblement bénéficié des bons soins de Mastery.

Son - 4,5 / 5

Bonne qualité d’ensemble, même si les extraits et contenus ne donnent pas vraiment au DTS plein débit la possibilité d’exploiter l’étendue de sa dynamique. Il faudra se contenter des jingles pour le petit zeste en plus..

En revanche, au rayon des déceptions, il y a toujours cette impossibilité de changer de piste audio à la volée…

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 300
  • Denon AVR-1801
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus