La Femme du Vème : le test complet du DVD

2011. Réalisé par Pawel Pawlikowski
Avec Ethan Hawke, Kristin Scott Thomas et Joanna Kulig

Édité par France Télévisions Distribution

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 22/03/2012
Critique

Tom Ricks, romancier américain, la quarantaine, vient à Paris dans l’espoir de renouer avec sa fille. Mais rien ne se passe comme prévu : démuni, logé dans un hôtel miteux, il se retrouve contraint de travailler comme gardien de nuit. Alors qu’il croit toucher le fond, Margit, sensuelle et mystérieuse, fait irruption dans sa vie. Leur relation passionnée déclenche une série d’évènements inexplicables, comme si une force obscure prenait le contrôle de sa vie.

Elève de Krzysztof Kieslowski, le cinéaste Pawel Pawlikowski, découvert en 2005 avec l’excellent My Summer of Love, revient derrière la caméra avec l’adaptation du best seller éponyme de Douglas Kennedy. Le cinéaste polonais s’empare de cette histoire pour en faire un film très personnel, difficile d’accès, intriguant, certes non dépourvu de longueurs et de redondance mais dont la singularité étonne à chaque séquence. Ethan Hawke, en français dans le texte, restitue ingénieusement toute l’ambiguïté de son personnage, un homme perturbé, fragile comme du cristal, qui perd pied petit à petit jusqu’à ce qu’il donne vie aux tréfonds de son psychisme tandis que les frontières de la réalité se fissurent autour de lui.

Pawel Pawlikowski place sa caméra dans un Paris méconnu, inconvenant, incongru, sale, loin de l’image carte-postale récurrente et renvoyant presque à un pays d’Europe de l’Est des années 70, tout en installant un malaise crescendo qui prend le spectateur aux tripes sans qu’il s’y attende. Il serait inutile de tenter d’analyser La Femme du Vème sans en dévoiler les grandes lignes, mais l’histoire ce cet homme ordinaire qui devient schizophrène n’a pas fini de trotter dans la tête du spectateur.

Généralités - 3,0 / 5

France Télévisions Distribution reprend l’interface simple, efficace et classique commune à toutes ses éditions DVD. Le menu principal est animé et musical.

Bonus - 2,0 / 5

En dehors d’une bande-annonce classique, nous retrouvons un making of de 23 minutes donnant un véritable aperçu du tournage à travers des images issues des coulisses, le tout étant entrecoupé de trop longs extraits du film et des propos (très intéressants) croisés des comédiens et du réalisateur Pawel Pawlikowski. C’est ainsi l’occasion d’en apprendre un peu plus sur la collaboration du metteur en scène avec ses comédiens, mais aussi et surtout sur les thèmes abordés.

Image - 4,0 / 5

Les partis-pris esthétiques stylisés du chef opérateur Ryszard Lenczewski (My Summer of Love) sont habilement restitués à travers ce très beau master SD. Les couleurs froides sont tranchantes, les contrastes denses, le piqué aiguisé et la compression solide. Si les séquences sombres se révèlent sensiblement moins définies que le reste, la copie demeure éclatante et le transfert élégant.

Son - 4,0 / 5

Le mixage Dolby Digital 5.1 allie avec homogénéité les dialogues en français, anglais et polonais, les effets sonores et la belle composition de Max de Wardener, tout en tirant adroitement partie d’une spatialisation équilibrée. Les voix sont exsudées avec force par l’enceinte centrale, la balance des frontales demeure assurée et les ambiances naturelles ne sont jamais oubliées. Par définition, la piste stéréo est évidemment moins immersive mais se révèle dynamique et contentera aisément ceux qui ne sont pas équipées à l’arrière. Les sous-titres français sont inamovibles.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm
Note du disque
Avis
Multimédia
La Femme du Vème
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus