Les Bronzés font du ski : le test complet du DVD

Édition Collector

1979. Réalisé par Patrice Leconte
Avec Josiane Balasko, Michel Blanc et Marie-Anne Chazel

Édité par Studiocanal

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/12/2002
Critique

Jean-Claude (Michel Blanc), en tenue de sports d’hiver blanche et jaune d’oeuf, écrasé par le poids d’une paire de skis et d’un énorme sac, court tant qu’il peut dans les couloirs du métro ; il arrive juste à temps pour prendre le train de Bourg Saint-Maurice à la gare… Saint-Lazare !

Au même moment, Bernard et Nathalie Morin (Gérard Jugnot et Josiane Balasko), engoncés dans leur manteau de fourrure, expulsent sans ménagements les occupants de l’appartement dont ils sont propriétaires à temps partagé. Ils ont, cependant, la délicatesse de leur rendre leur jeu de scrabble en le jetant par la fenêtre.

Il y a encore Christiane l’esthéticienne (Dominique Lavanant) venue avec Marius, son « nouvel » amant sexagénaire à la tête chenue (Maurice Chevit), perruquier de son état et amateur de plaisanteries faciles (« le comble pour un perruquier, c’est de manquer… de toupet ! »), et Gilbert, présentateur météo à la télé (Bruno Moynot).

Et puis ceux du cru : Jérôme, le médecin (Christian Clavier) et sa femme Gigi (Marie-Anne Chazel), tenancière d’une crêperie où elle s’obstine à refuser de servir de simples crêpes au suc’. Sans oublier Popeye (Thierry Lhermitte), outrageusement cocufié, hâbleur, pique-assiette… « le garçon qui gagne à ne pas être connu ».

Toute cette équipe (celle du Splendid) va enchaîner gags visuels et plaisanteries, plutôt efficaces, à défaut d’être sophistiquées, sous l’oeil déjà expert de Patrice Leconte, qui signe là son troisième long métrage, après « Les vécés étaient fermés de l’intérieur » (1975) et Les Bronzés (1978).

Ça ne fait pas dans la dentelle, mais ça déclenche le rire !

Généralités - 4,5 / 5

L’édition comprend deux disques sérigraphiés (un pour le film, un autre pour les suppléments) livrés dans un boîtier keep- case, accompagné d’un livret de 80 pages, le tout conditionné dans un cartonnage décoré de l’affiche du film. La restauration « haute définition » due au laboratoire VDM est à l’abri de tout reproche.

La navigation dans les menus des deux DVD, sonorisés avec certaines des plus célèbres réparties, ne présente aucune difficulté. Le film est divisé en douze chapitres avec vignettes animées et intitulés. Une version doublée en anglais (qui vaut son pesant de moutarde !) est accessible à la volée.

Et puis, amateurs de bonus, retenez votre souffle : la suite va vous laisser pantois !

Bonus - 4,0 / 5

Un livret de 80 pages joliment illustré de dessins et de photos du films, en six chapitres, plante le décor, présente les personnages, les acteurs, le réalisateur, l’histoire du Splendid et le générique du film.

Le karaoké vous permet, si l’envie vous en prenait, de lire des déroulants et de « doubler », tour à tour, Michel Blanc, Thierry Lhermitte, Christian Clavier, Josiane Balasko, au long de sept scènes :
1. Florilège, suite des plus fameuses répliques du film (3’54”)
2. L’arrivée de Nathalie et de Bernard (3’03”)
3. L’arrivée de Christiane (1’17”)
4. Au refuge (2’11”)
5. Les joies du hors piste (4’26”)
6. Au bout du rouleau (2’00”)
7. La fougne (1’27”) : là, vous pourrez prêter votre voix au paysan et donner la délicieuse recette locale à base de vieux fromages macérés pendant trois saisons dans du gras… avec des couennes ! Le tout accompagné, cela va de soi, par l’originale liqueur d’échalotes rehaussée au jus d’ail…

L’après-ski des bronzés (18’46” en format 4/3) contient extraits de scènes et interviews de Marie-Anne Chazel, Gérard Jugnot, Maurice Chevit et de Patrice Leconte. On y apprend que la troupe du Splendid avait hésité à faire une suite aux Bronzés, malgré un très bon accueil réservé par le public. Et aussi, comment d’autres paroles ont été substituées à celles de la célèbre chanson de Line Renaud et Loulou Gasté, simplement pour éviter le paiement de droits. C’est ainsi que Michel Blanc, oublié la nuit sur un télésiège ne chante plus, pour tenter de se réchauffer : « Etoile des neiges, mon coeur amoureux.. « , mais : « Quand te reverrai-je, pays merveilleux… », sur une mélodie originale… du même tabac, composée par Pierre Bachelet !

Patrice Leconte raconte (9’20” en format 4/3), avec la simplicité et la bonne humeur qui le caractérisent, comment le premier montage du film, d’une durée de 2 h 15 a été réduit aux 83 minutes de la version commerciale. Il nous dit aussi que l’intérêt « relatif » des scènes coupées ne justifiait pas leur reprise dans les bonus du DVD. Il nous rappelle aussi les difficultés du tournage en montagne, pas seulement pour le transport du matériel, mais aussi en raison du froid et de l’instabilité de l’éclairage.

Dans les archives vous trouverez la filmographie détaillée (par ordre alphabétique ou presque) de Michel Blanc, Josiane Balasko, Maurice Chevit, Marie-Anne Chazel, Christian Clavier, Bernard Jugnot, Thierry Lhermitte, Bruno Moynot, Dominique Lavanant et Patrice Leconte, présentée sur déroulant, et une galerie de photos (une petite vingtaine).

Pour finir, deux bandes-annonces du film (4’56”).

Pas de grandes raisons de se plaindre. Quand même, on reste parfois sur sa faim avec la banalité de certains des suppléments.

Image - 4,5 / 5

Contrastes éclatants entre le grand bleu du ciel, les tenues multicolores des skieurs et les immensités blanches. Comme le dit un membre de la fine équipe : « La montagne, avec tout ce blanc, ça fait propre ! » Eh bien, nous en dirons autant de l’image obtenue après remastérisation !

Son - 4,0 / 5

Le son est resté en mono, comme à l’origine. Tout est clair, sans qu’aucun grésillement ni ronflement parasite ne vienne troubler le silence des cimes !

Une curiosité : le doublage en anglais, navrant au point d’être hilarant. Ça vaut vraiment le détour !

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic 36PG50F 16/9 82 cm
  • Philips 957
  • Panasonic 36PG50F
  • Enceintes frontales Energy XL-16B, arrières Sony SS-SR15, Caisson de graves Pioneer S-W150-S
Note du disque
Avis

Moyenne

4,3
5
4
4
1
3
2
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Baptiste
Le 1 mai 2006
Que dire de plus que ce film est a pluerer de rire
Avatar
Pascal
Le 11 juin 2005
Pas de commentaire.
Avatar
Manu
Le 2 mai 2004
j'adore tout simplement, niveau bonus c'est zéro mais je note plus le film en lui même, je suis client des bronzés font du ski ... un cran au dessus des bronzés même !!!

Lire tous les avis »

Multimédia
Les Bronzés font du ski
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus