Willow : le test complet du DVD

1988. Réalisé par Ron Howard
Avec Val Kilmer, Warwick Davis et Joanne Whalley

Édité par 20th Century Fox

Voir la fiche technique

Critique

Les prophéties dont parfois preuve d’une certaine dose d’humour, surtout au cinéma. Willow, un Nelwyn (peuple de petite taille) fermier se retrouve à faire la baby-sitter pour une petite fille que la prophétie destine au renversement de la diabolique reine Bavmorda. Devant la ramener vers son peuple, Willow rencontrera toutes sortes de créatures sur son chemin : des Brownies (qui sont des lutins et pas des gateaux), des fées, une sorcière et un humain qui n’a ni sa langue ni son épée dans sa poche.
Dans la série de films qui ont enchanté les années 80, voici Willow. Tentative de relancer l’héroic fantasy au cinéma, il aura surtout servi à lancer la carrière de Val Kilmer et celles des effets spéciaux numériques.
Certains de ces effets semblent un peu datés désormais, mais Willow reste un réservoir de magie et d’aventures dont il ne faut certainement pas rougir.
Prophétie, reine diabolique, héros improvisé, féés, lutins , monstres, … tout y est et tout ce succède à un bon rythme qui ne laisse de la place que pour quelques touches d’humour. A ranger au rayon nostalgie ou avec les grands divertissements en famille.

Généralités - 3,0 / 5

Pour un film culte pour beaucoup, c’est pas le délire ! Menus simples, packaging idem, une conception globale assez légère. Ca sent un peu le « on le sort pour faire plaisir à une poignée de fans »… dommage.

Bonus - 3,5 / 5

C’est pas énorme, mais il semblerait qu’il n’y ait pas grand chose de plus à offrir.

Le commentaire audio ne fait intervenir que Warwick Davis, qui raconte énormément d’anecdotes du tournage et sa carrière d’acteur de petite taille. Il est surprenant de constaté l’absence de Ron Howard dans ce commentaire du film qui l’a définitivement assis avec les réalisateurs incontournables d’Hollywood.

Le documentaire « Willow : les coulisses d’une aventure » n’a pas l’étoffe d’un grand making of et est surtout composé d’interview. Quelques plans de tournage et d’effets spéciaux tout de même.

« Du MORF au MORPHING : l’aube du numérique au cinéma » est plus court, mais presque plus intéressant car, en revenant sur la fameuse scène de morphing du film, il revient également sur ce que le numérique a apporté au cinéma.

Les spots TV et bandes-annonces sont un brin usées et on a même droit à un remix de Jean-Michel Jarre sur l’un des teasers.

Le menu se termine par une galerie de 46 photos du tournage qui permettent au passage d’apprécier d’un peu plus près certains effets spéciaux.

Image - 4,0 / 5

Grand bonheur que de retrouver ces images ailleurs que sur une vieille VHS vue et revue des dizaines de fois. La compression est impeccable, mais il subsiste un lignage non négligeable qui empêche le tout d’être vraiment parfait.

Son - 4,0 / 5

Un joli travail de ce côté ci, avec une belle remise en forme des pistes sonores en Dolby Digital 5.1. Mais c’est surtout la VO qui gagne à être écoutée, car la VF est franchement quelques crans au-dessous avec une ambiance générale plus floue et des dialogues trop en avant. La VO est plus fine et bien plus équilibrée. Il ne manquait plus que le DTS…

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony 16/9 70 cm
  • Pioneer 626
  • Yamaha RX-V393RDS
  • kit enceintes & caisson Yamaha NSP-300
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Giuseppe Salza
Le 27 mars 2013
Pas de commentaire.
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 12 février 2009
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Willow
Bande-annonce VOST

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus