Vanilla Sky : le test complet du DVD

2001. Réalisé par Cameron Crowe
Avec Tom Cruise, Penélope Cruz et Kurt Russell

Édité par Paramount Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 20/10/2002
Critique

Eyes Wide Open…

On en a dit tant et tant sur ce film ! Tout d39abord tout ce qui pouvait alimenter les pages des tabloïdes les plus avides de scoops sur les Beautiful People de la planète : l39idylle Cruz et Cruise : quand, où, comment ? Avant, pendant, après le tournage ? Est-ce la brune ibérique qui aurait semé la zizanie dans le couple Kubrickien Kidman-Cruise ? etc…

Tout cela nous faisait oublier qu39un projet excitant – cinématographiquement parlant- se mettait en place : le remake américain d39un film culte espagnol – Ouvre les yeux avec la belle Pénélope et, Mesdames, le pas mal non plus, Eduardo Noriega.

Préférant réaliser son premier film hollywoodien -le bluffant Les Autres, le jeune prodige Alejandro Amenabar laissa Tom Cruise produire son nouveau film –oui, toujours Les Autres avec Nicole Kidman, l39ex-Madame Cruise… vous suivez toujours ? - en échange de bon procédé puisque c39est Cameron Crowe -déjà auteur de Jerry Maguire … tiens, encore avec Tom… et, plus récemment du sympathique et revival Presque célèbre - qui devait réaliser le remake…

Et l39histoire dans cela ? Et bien, c39est la copie conforme de l39originale que vous transposerez à New York. Pour rappel, suite à un accident de voiture, un jeune yuppie qui croit avoir trouvé enfin l39amour en la personne d39une splendide jeune femme voit sa vie basculer dans le cauchemar. Son visage est complètement défiguré.. Dès lors il est hanté par de nombreux spectres…

Toujours aussi sensoriel, ambitieux et mystérieux, ce remake a pour principal défaut d39être presque trop fidèle et appliqué. Malgré des moyens plus importants, une ambiance musicale parmi ce qui se fait de mieux actuellement, rien de bien nouveau par rapport à la version initiale que certains ont élevée au rang de film culte. D39un bout à l39autre, l39ombre d39Amenabar plane sur cette oeuvre fantomatique qui mérite toutefois un intérêt bien supérieur au simple phénomène People Glamour… « Vanilla Sky » devrait se bonifier avec le temps…

Généralités - 4,5 / 5

Paramount se met en quatre pour nous offrir une édition séduisante et imposante. Ici, rien ne manque à l39appel des exigences du DVDfile. Un bel authoring (menus épurés et planants…), pléthore de bonus.

Le choix des pistes sonores est de très haut niveau, les sous- titres français et anglais non imposés sont zappables à la volée, le transfert vidéo est en 16/9 anamorphique. L39ensemble est découpé en  28 chapitres… un découpage généreux… on ne s39en plaindra pas !

A noter que le boîtier Amaray est pour une fois bleu azur – histoire d39être en osmose avec la jaquette- et qu39un petit feuillet de chapitrage a été ajouté.

Bonus - 4,0 / 5

S39ils sont riches, avouons qu39ils font parfois office de remplissage. Malgré tout, leur exploration n39est pas déplaisante et offre quelques bons moments.

Commençons tout d39abord par un commentaire audio (VO/ST) de Cameron Crowe et de la compositrice de la BO, Nancy Wilson. C39est une bonne idée que d39inclure l39avis du créateur de la musique originale. C39est en cela que ce commentaire, somme toute plaisant, est accrocheur. Dans le même esprit, écoutez le commentaire de Danny Elfman sur Edward aux mains d’argent.

Prélude au rêve (VOST) : considéré comme un prélude au film, ce mini making of nous offre quelques images du tournage mais rien de bien explicatif… une petite introduction au voyage sensoriel qui nous attend.

Frapper fort (VOST) nous renvoie à la très calibrée tournée de presse internationale où le seul intérêt est d39épier les moments de complicité entre Cruise et Cruz…

Pour les amateurs de légendes vivantes, une petite interview (VOST) de Sir Paul McCartney dans l39émission people américaine Exclusive Tonight… C39est toujours bon à prendre, même si, avouons-le, ce n39est pas là que vous apprendrez grand chose sur la reformation des Beatles… au paradis. Place ensuite au clip du groupe Techno Leftfield featuring Mister Afrika Bambaataa (une autre légende… du Hip-Hop).

Du classique très glamour pour terminer avec les galeries de photos introduites par le photographe (VO), un teaser inédit (VO), une bande-annonce internationale (VO), un bêtisier caché (VOST) plutôt drôle (chemin pour y accéder : galeries photos - se placer sur le masque de cire qui s39éclaire et hop surprise !).

Image - 5,0 / 5

Netteté, finesse et stabilité sont au rendez-vous pour notre plus grand plaisir.

Une copie impeccable, le confort visuel total.

Son - 4,5 / 5

Tout d39abord, évitez si possible la VF. Le doublage français avec une pointe d39accent espagnol, ça ne le fait pas vraiment…

D39un point de vue purement technique, on apprécie une très belle répartition multicanale VF, VO. On le ressent notamment sur les séquences musicales, dynamiques et enveloppantes. Les effets ne sont pas en reste puisque certains passages sont très réussis -on pense notamment à la spectaculaire scène de l39accident.

Un léger avantage sera donnée à la VO, la VF offrant des dialogues clairs mais très légèrement insuffisants en terme de rendu sonore.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M
Note du disque
Avis

Moyenne

4,5
5
1
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Patrick Jénot
Le 19 avril 2016
Mon commentaire ne concerne que l'édition bluray sortie fin 2015 (enfin !) :
Vanillz SKy est un de mes films préférés : romance à la Roméo + Juliet, comédie dramatique, thriller, science fiction, ... Tous ces thèmes sont brillamment abordés avec en bonus, une bande son excellente (de Paul McCartney en passant par Sigur Ros, et REM, Radiohead, U2, Jeff Buckley...).
Le bluray : pas spécialement impressionnant techniquement, notamment parce que le traitement de l'image est "doux", loin des standards actuels.
Les bonus : en format SD, essentiellement repris du DVD sorti début des années 2000, à l'exception de la fin alternative (intéressant) et du travail sur le masque.
Ma note : 17/20
Avatar
arnaud
Le 4 février 2006
Pas de commentaire.

Lire les avis »

Multimédia
Vanilla Sky
Bande-annonce VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus