L'Amour à cheval : le test complet du DVD

La Matriarca

Version Longue

1968. Réalisé par Pasquale Festa Campanile
Avec Catherine Spaak, Jean-Louis Trintignant et Luigi Proietti

Édité par M6 Vidéo

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 18/02/2013
Critique

Mimi, la jeune et jolie veuve d’un riche industriel, découvre que son époux possédait une luxueuse garçonnière : en visitant cette villa étrange entièrement organisée pour les plaisirs clandestins (projections « spéciales », miroirs, etc…), Mimi qui n’avait connu que les joies conjugales, a soudain l’envie de battre sur son terrain son défunt Don Juan de mari… ce qui n’est pas fait pour (dé)plaire aux hommes.

Avec L’Amour à cheval, le cinéaste Pasquale Festa Campanile (co-scénariste de Rocco et ses frères et du Guépard) s’éloigne de la simple comédie italienne sexy sans intérêt et platement filmée qui fleurissait à l’époque de l’autre côté des Alpes, et mérite amplement que son film soit redécouvert en France (interdit aux moins de 18 ans à sa sortie), d’autant plus que le film avait été amputé de quelques minutes jugées trop « obscènes ».

Comme souvent, le metteur en scène soigne sa réalisation et confie à Catherine Spaak (superbe) un rôle moderne et engagé (comme il n’aura de cesse avec les plus grandes comédiennes italiennes), mettant à mal le machisme méditerranéen caractérisé par des hommes lâches, immatures et idiots, surtout quand la femme prend les devants.

Sous l’aspect coquin, sexy et libertin, une véritable critique sociale demeure présente tout du long, le message féministe n’a rien perdu de son mordant, le rythme reste soutenu, et Jean-Louis Trintignant épaule merveilleusement sa partenaire. Il serait temps de reconsidérer Pasquale Festa Campanile et son oeuvre (souvent handicapée par des titres inappropriés) dans nos contrées !

Généralités - 3,5 / 5

Le boîtier Keep Case renferme le DVD sérigraphié aux couleurs de la collection des Maîtres Italiens SNC. Le menu principal animé sur des extraits du film reprend également l’habillage habituel, sobre et efficace.

Bonus - 2,5 / 5

Outre la bande-annonce et des notes de production très fournies (sur le casting, le réalisateur, les producteurs), nous trouvons un lot de six scènes censurées, autant dans la version française qu’italienne. Nous y voyons le clap de début et de fin et apercevons rapidement l’envers du décor. Ces extraits, muets mais remis dans leur contexte via les images du film correspondantes à la séquence, ont été censurés en raison de leur caractère jugé trop cru. Il est d’ailleurs amusant de noter qu’il s’agit principalement des scènes de fantasme.

Image - 4,0 / 5

Jusqu’alors inédit en DVD et remasterisé en Haute Définition, L’Amour à cheval de Pasquale Festa Campanile jouit d’un très beau transfert DVD malgré quelques fourmillements et légères baisses de la définition. Le grain est respecté, les contrastes solides et la très belle photographie du chef opérateur Aldo Contini (Portier de nuit, Zabriskie Point, Le Fanfaron) est idéalement restituée. La copie est propre, débarrassée de toutes poussières, quelques décrochages et tremblements sur les arrière-plans sont constatables mais jamais gênants, et la luminosité des séquences diurnes est fort plaisante.

Son - 3,5 / 5

Propre et dynamique, le mixage italien mono 2.0 ne fait certes pas d’esbroufe inutile mais restitue parfaitement les dialogues du film et laisse une belle place à la musique d’Armando Trovaioli (Nous nous sommes tant aimés, Parfum de femme). La version française est également bien restaurée (en dépit de divers craquements) mais demeure trop axée sur les voix et ce au détriment des ambiances et effets annexes. Les sous-titres français destinés au public sourd et malentendant sont également disponibles.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony LCD Bravia KDL-32W5710
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Pioneer VSX-520
  • Kit enceintes/caisson Mosscade (configuration 5.1)
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p - Diagonale image 81 cm

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus