The Barber - L'homme qui n'était pas là : le test complet du DVD

The Man Who Wasn't There

Édition Triple

2001. Réalisé par Ethan Coen
Avec Billy Bob Thornton, Frances McDormand et Michael Badalucco

Édité par Wild Side Video

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 17/10/2002
Critique

Californie, été 1949. Parcequ’il s’ennuie et que sa femme le trompe, Ed Crane, coiffeur de son état, décide de faire chanter l’amant de sa femme. Malheureusement, la chance n’est pas de son côté et Ed se retrouve entraîné dans la spirale infernale du crime…

Voici un film pour le moins étrange… Avec son vieux look de polar des années 50, son histoire finalement assez banale, et sa photo uniquement en noir & blanc, on pouvait s’attendre à un nouveau film des frères Coen un peu moins déjanté et intéressant que O’Brother.

Il n’en est rien. On passe un sublime moment de cinéma devant cet OVNI doué d’une réalisation parfaite à la scène près, d’une brochette d’acteurs splendides, d’un scènario à la fois simple mais chargé d’émotions. Bref, voici un long-métrage qui ne laisse pas indifférent !

Passé plutôt inaperçu edans les salles françaises du fait de sa marginalité, le film est à conseiller à tous en DVD.

Généralités - 5,0 / 5

Le coffret cartonné qui s’ouvre en 3 fois est d’un esthétisme à couper le souffle. Les trois DVD sont là, près à être enfournés dans le lecteur.

Pour les deux premiers DVD on a le droit à une introduction publicitaire où l’on peut apprécier les bandes-annonces de 4 films.. Evidemment, ce passage peut être zappé avec la télécommande.

Les menus sont identiques sur le disque 1 (film N&B) et le 2 (film couleur), avec plusieurs images de film, qui se suivent en fondu dans l’arrière-plan… On entend une musique discrète et des phrases clés prononcées par Billy Bob Thornton durant le film pendant notre navigation.. La page des chapitres est animée et de jolies transitions en toile de fond viennent donner de la vie à l’intéractivité !

On reprochera peut-être l’impossibilité de changer de langue à la volée et les sous-titres imposés sur la VO, mais pas de quoi enlever de points !

Bonus - 5,0 / 5

Tous les bonus sont en VO sous-titrée !

On commence avec les deux DVD contenant le film, qui commencent avec les mêmes introductions publicitaires. On peut voir les bandes-annonces de Le Sortilège du Scorpion de Jade, de « The Calling », de « Mr Batignole » et de « Gosford Park ».

Ensuite, comme vous le savez, il y a comme bonus une version couleur du film (en fait, le film dans sa version originale) non négligeable, qui fera plaisir à tout ceux qui trouvent le noir et blanc agaçant ! (même si dans ce film, il tombe particulièrement à pic !).

On peut aussi trouver sur ces DVD le commentaire audio des frères Coen et de Billy Bob Thornton. C’est l’un des premiers commentaires jamais enregistré par les réalisateurs, mais ça n’empêche aux trois personnages de nous faire vivre un moment intéressant en leur compagnie. Les anecdotes sont toujours croustillantes, les informations apportent beaucoup à notre point de vue sur le film, et on ne s’ennuie pas grâce à l’ambiance sympatique et comique de ce commentaire. Un grand cadeau pour tous les fans des Coen Bros.

Le DVD 3, qui nous intéresse le plus ici, vous prendra un bon moment…

Pour commencer, on a droit à un making of de 11 minutes environ, présenté dans un petit carré noir - ce qui fait que l’image est deux fois moins grande.. On peut voir dans cette featurette quelques plans sur le tournage du film, mais il est principalement composé d’interviews des acteurs et des réalisateurs, à valeur plutôt promotionelle… Petite déception, donc, de ce côté là.

Le supplément suivant est une interview de Roger Deakins, directeur de la photographie, de 46 minutes !! On apprend tout ce qu’il faut savoir sur son travail, comment donner un sens à une image, au choix des couleurs, etc… et l’interview ne se cantonne pas à « The Barber » mais parle d’autres films auxquels l’interviewé a participé. Ce supplément est assez passionnant et captivera les personnes travaillant dans le cinéma et les cinéphiles, à n’en pas douter.

On continue avec un documentaire encore plus costaud, L’univers du film noir - mais qui ne fait aucune référence à « The Barber ».. Grâce à ce sujet de 49 minutes, on découvre une très belle analyse des polars de l’après-guerre, accompagnée d’extraits de nombreux films de Buster Keaton ou Humphrey Bogart par exemple, et d’un commentaire en voix-off qui offre de très intéressantes informations. Ce reportage n’a visiblement pas été fait par rapport au film lui-même, mais trouve totalement sa place sur ce DVD de bonus.

On continue avec la Scène coupée (et oui, une seule!) de 4 minutes où l’on voit le plaidoyer de l’avocat de Billy Bob Thornton dans le film pour sauver la peau de son client. Le jeu d’acteur de Tony Schalhoub, magnifique ici, donne à ce bonus un léger intêrét.

On terminera avec les traditionnelles Galeries de photos, les bandes-annonces et filmographies (déroulantes sur fond sonore) qui ne présentent rien de spécial.

Une édition au final bien complète avec une version couleur, deux documentaires costauds et envoûtants, un commentaire audio très intéressant, qui vous feront oublier le très léger making-of proposé par le DVD de bonus.

Image - 5,0 / 5

L’image présente sur les deux DVD du film, est impeccable.

La version Noir et blanc bénéficie d’un transfert magnifique. On peut admirer une définition et une compression sans défauts et l’utilisation à merveille des contrastes. Quel plaisir de pouvoir profiter du travail de Roger Deakins avec une qualité similaire à celle vue au cinéma ! Après avoir vu le film dans cette version, vous n’arriverez même plus à insérer le DVD couleur dans votre lecteur !

Néanmoins, il faut quand même y jeter un coup d’oeil… La version couleur est donc un peu pâle, (ce qui est normal, vu ce que les frères Coen avaient l’intention de faire avec la photo de leur film) mais bénéficie d’une qualité identique à la version noir et blanc. La définition est au rendez-vous, et la compression (quoique un peu moins précise car la couleur prend plus de place sur un DVD) est très honorable.

Son - 5,0 / 5

L’éditeur n’a pas fait les choses à moitié. On a le droit ici à une piste audio DD et DTS 5.1 sur la VO et DD 5.1 en VF, et ceci, pour les deux DVD contenant le film !

Inutile de préciser que les trois pistes sont les mêmes sur les deux DVD. La VO est très réussie en nous proposant une ambiance très enveloppante (surtout en DTS), où les canaux arrière s’occupent de la musique classique pour l’ambiance sonore et où l’enceinte centrale fait vibrer votre installation avec la voix grave du narrateur, Billy Bob Thornton.

En VF, cette voix est un peu moins réussie et les émotions ne sont pas les mêmes, mais la dynamique est conservée. On regrettera juste, comme le film est assez peu doté en gros effets sonores, que, lorsque ceux-ci interviennent, les enceintes surround ne soient presque pas employées.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony Wega 16/9 82 cm
  • Pioneer 717
  • Onkyo TX-DS777
  • enceintes front, centre et surround Jamo, caisson de graves Jamo SW410E
Note du disque
Avis

Moyenne

4,7
5
2
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
aymeric
Le 21 mars 2006
trés bonne edition de Wild Side!!!!!! Le commentaire audio est trés intéressant, même si il est le même dans les 2 versions. Les bonus sont courts(moins de 3 heures) mais fournit une grande explication au niveau de la photo avec l'interview de roger deakins et l'ambiance du film avec l'univers du film noir
Avatar
seb
Le 17 août 2004
Personellement, je fus subjugué par les voitures utilisées dans ce film... la preuve : http://imcdb.jexiste.fr/DetailFilm/The-barber-l-homme-qui-n-etait-pas-la

Une partie du budget a ete volatilisée dans la location de ces voitures hors de prix, et notamment une geniale Cadillac...
Avatar
Cyril
Le 27 mars 2003
Encore un Coen sous estimé alors que le film est magnifique et totalement hors des conventions du genre tout en réussissant le tour de force de respecter une certaine idée du film noir.

Billy Bob Thornton joue admirablement bien dans un film dont l'esthétique noir et blanc est véritablement époustouflant. Ce qui m'amène au petit 'débat' concernant la présence du métrage en couleur au sein de cette édition, l'interet de celle-ci étant vraiment limité puisque la volonté des deux frères était dès le début de faire du noir et blanc (d'ailleurs le film est bien plus beau en n&b).

A part ça l'édition est parfaite, le reportage sur le film noir nous rappelant que les frères Coen ont participé à sa modernisation, ce qui leur valu d'être copié par d'autres par la suite (les Wachoski entre autre).

The Barber bénéficie donc de la meilleure édition qu'un film des frères Coen ait connu, et de loin.

Oystercult

Lire les avis »

Multimédia
The Barber - L'homme qui n'était pas là
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus