Chuck - L'intégrale de la saison 5 : le test complet du DVD

Chuck

2011. Réalisé par Robert Duncan McNeill
Avec Zachary Levi, Yvonne Strahovski et Joshua Gomez

Édité par Warner Bros.

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 26/04/2013
Critique

Chuck est de retour pour de nouvelles missions, une nouvelle entreprise et pas d’Intersecret. L’enjeu est énorme puisque Chuck souhaite devenir un espion accompli. Mais sans la CIA pour assurer ses arrières, Chuck va devoir compter plus que jamais sur John Casey, Sarah Walker et un nouvel Intersecret : Morgan Guillermo Grimes.

Malgré des audiences en baisse, NBC a rempilé pour une ultime saison de 13 épisodes pour boucler les dernières aventures de son espion nerd dans la jungle de l’intersecret. Les ingrédients de la saga sont de retour pour Chuck - Saison 5 : une bonne dose d’humour et d’action, un Zachary Levi toujours en forme et une flopée de guest-stars (dont Mark Hamill et Carrie-Anne Moss). Des plaisantes retrouvailles avec une petite larme à la fin.

Technique - 6,5 / 10

Chuck n’est plus. Pour fêter les dernières missions de l’agent secret 100% geek, Warner opte pour son format habituel et une VF plus en retrait, mais compile plus de 3 heures de bonus. Un boîtier Amaray transparent (protégé par le surétui cartonné familier) loge les 3 DVD avec les 13 épisodes de la saison. Pas de livret cette fois : les titres des épisodes et l’agencement des bonus sont inscrits dans la face intérieure de la jaquette réversible. Il faut par contre sortir le disque 3 pour lire la page de droite.

Un petit festival de bonus, logés pour l’essentiel dans le disque 3, attend les acquéreurs de cette saison.

On commence par le début. 6 épisodes (repartis dans les trois galettes) offrent des scènes coupées. Le premier disque inclut aussi le documentaire Sandwiches et Superfans, un hommage aux fans de la série et à leurs efforts pour la maintenir à flot. Le disque 2 héberge Orchestrer le monde de Chuck, une featurette sur la musique de la série.

Direction ensuite vers le disque 3, qui propose une demie douzaine de courts documentaires et la version longue de l’épisode final (51’). Les modules vidéos (certains non sous-titrés) explorent la création et l’évolution du personnage de Chuck ou les prédictions des producteurs de la série. A signaler aussi les commentaires audio sur 2 épisodes (mais en VO !), la destruction en accéléré des plateaux de tournage et l’habituel rendez-vous avec le bêtisier de la saison.

Pour l’image, Warner nous a nettement habitués à mieux. Peu de détails, artefacts de compression… le studio aurait dû investir en un disque supplémentaire pour préserver des bitrates plus confortables.

La piste anglaise en Dolby Digital 5.1 est nettement en dessus du lot. Moins de précision dans la VF en 2.0 mais une clarté satisfaisante. La piste audio allemande est également en 2.0 ; la France n’est pas le seul pays à faire les frais d’une localisation au rabais…

Configuration de test
  • Écran LCD Sony (Full HD, 3D)
  • Panasonic DMP-BD35
  • Pioneer VSX-921
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus