Star Trek III : À la recherche de Spock : le test complet du DVD

Star Trek III: The Search for Spock

Édition Collector

1984. Réalisé par Leonard Nimoy
Avec William Shatner, Leonard Nimoy et DeForest Kelley

Édité par CBS

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 10/02/2003
Critique

Après les évènements ayant coûté la vie de Spock et entraîné la création de la planète Génesis, l’Enterprise rentre aux Spacedocks pour réparer ses avaries. Mais suite à la visite de l’ambassadeur Sarek, père de Spock, Kirk et son équipage doivent repartir à la recherche de la dépouille du défunt et de l’esprit avec lequel il a fusionné.

Cet épisode, réintroduit le personnage de Spock, après avoir donné des sueurs froides aux fans, une certaine dose d’humour à travers le personnage de Deforest Kelley habité par l’esprit de Spock (la scène ou il s’essaye à la prise du sommeil…) et un peu de tragédie. Le personnage de Kirk est un peu moins mis en avant, ce qui permet de mieux apprécier l’interaction entre les personnages composant l’équipage de l’Enterprise et leur complémentarité.
Les effets spéciaux ne sont pas en reste, le film ayant bénéficié d’un budget plus confortable que le précédent, nous donnant ainsi l’occasion de découvrir plus de navires, les Spacedocks de Starfleet, et surtout les magnifiques extérieurs de Genesis et de Vulcan tous réalisés en studios.

Généralités - 4,5 / 5

La jaquette et les sérigraphies des disques sont très sobres mais élégantes à l’instar du second volet lui aussi disponible en édition collector. Le livret intérieur n’est qu’une simple feuille reprenant l’affiche originale du film d’un coté, et donnant le chapitrage de l’autre. Coté menus, on a le droit a une petite visite de Vulcan. Lisibilité et efficacité sont toujours au rendez-vous. Enfin, il est agréable de pouvoir profiter du sous-titrage sur la quasi-totalité des suppléments.

Bonus - 4,0 / 5

Une fois encore Paramount nous livre un DVD très complet, avec une série de reportages abordant des sujets variés.

DVD 1 :

Comme pour les deux premier opus de la série, le commentaire audio regroupe l’ensemble des intervenants. Mais il ne s’agit pas d’un enregistrement groupé, chaque commentateur ayant été enregistré séparément. Le tout a été ensuite monté afin de nous dispenser seulement les informations pertinentes. A n’avoir qu’un seul commentaire audio, il aurait été intéressant de réunir ces personnes pour créer une discussion autour du film, un peu à l’instar des Star Wars. Le second commentaire est écrit par Michael et Denise Okuda, créateurs de l’encyclopédie Star Trek. Il est très intéressant, dispensant des informations aussi bien sur le développement du film que sur le monde de Star Trek en général.
DVD 2 :
Le premier documentaire, Terraformation et Directive Première, est une mise en parallèle de la mission de Starfleet et celle que se donne la NASA en rêvant à la colonisation de Mars. Les scientifiques interrogés reviennent aussi sur les principes de terraformation et leur application directe.
Le Journal de bord du capitaine est une interview récente des divers intervenants du film sur la conception de ce troisième volet des aventures de l’Enterprise. On y apprend certaines anecdotes plutôt sympathiques, mais William Shatner montre une fois de plus un Ego démesuré… Pour faire simple, heureusement qu’il était là, sinon il n’y aurait pas eu de film… « Grâce » a lui Leonard Nimoy a appris a filmer, il a sauvé les décors du feu, etc… Il a au moins le mérite de nous faire sourire.
Documents Spaciaux & Oiseau de Proie nous donne de précieuses indication sur la fabrication des maquettes avec notamment la fabrication des spaciodocks.
Langage Klingon nous explique comment le langage utilisé par les klingon et les vulcains ont été développés et ont évolué par la suite. On y apprend l’existence d’un grammaire complète, ainsi qu’un vocabulaire suffisamment complexe.
Garde Robe des Klingon et des Vulcains explique le processus de création des costumes.
Ajoutez la bande-annonce de Star Trek Nemesis est une très bonne idée, surtout pour les fans qui attendent beaucoup de ce film, mais l’abscence de 5.1 est vraiment décevante.

Image - 4,0 / 5

L’image est de très bonne tenue et la remasterisation est impécable. Aucun défaut de compression à l’horizon. Seules certaines couleurs peuvent paraître un peu sombres surtout dans les premières minutes du film, après le résumé du film précédent, mais rien de grave.

Son - 4,0 / 5

J’ai été impressionné par la qualité de la piste anglaise 5.1 qui est vraiment bluffante, avec des effets très percutants et une musique délicieusement enveloppante. Dommage que la piste française n’ai pas bénéficié d’un remixage et soit proposé en 2.0. Elle reste tout de même de bonne qualité, sans toutefois parvenir au niveau de la VO.

Configuration de test
  • Vidéo projecteur Philips Proscreen 4100 (Ecran 240*180)
  • Pioneer 444
  • SherWood RVD-6090RDS
  • Avant : 2 Davis Acoustic KVK 180 Centre & Arrière : 3 McFarlow Regency One Caisson de basses : Sony
Note du disque
Avis
Multimédia
Star Trek III : À la recherche de Spock
Bande-annonce

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus