Heat : le test complet du DVD

1995. Réalisé par Michael Mann
Avec Al Pacino, Robert De Niro et Val Kilmer

Édité par Warner Bros.

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/01/2001
Critique

Le braquage des banques, une raison de vie. La traque des grands criminels, une obsession solitaire. Un voleur (De Niro) et un flic (Pacino) pas comme les autres, dans une grande épopée d’émotion et de violence dans la Los Angeles d’aujourd’hui. Une météore signée Michael Mann (l’auteur de Manhunter - Le Sixième sens ), avec un cast exceptionnel et un scénario d’anthologie.

Généralités - 2,5 / 5

Vous connaissez l’histoire. On entends souvent dire que Hollywood est gouvernée par des avocats, des financiers et des lobbyistes, qui n’ont plus grand chose à voir avec les moguls d’autrefois. Ces derniers répliquent que personne d’autre qu’eux n’a autant de passion pour le cinéma. Bien… Comment justifier alors la politique suicidaire de Warner, qui ne fait plus aucune distinction entre ses chefs d’oeuvres et ses produits de consommation rapide ? Ne cherchez pas le moindre signe de distinction ou de respect dans le DVD de « Heat » : il y a juste le film, et ensuite le désert. Et ne parlons même pas de la version longue du film, (sortie en DVD uniquement au Japon..)

Bonus - 0,0 / 5

Rien !!!

Image - 4,5 / 5

Globalement, on pourrait dire que l’image est de bonne qualité, et qu’elle restitue très fidèlement la philosophie visuelle de Michael Mann. Mais, est-ce que « bon » est-il suffisant pour un film comme « Heat » ? On aurait aimé un télécinéma plus clean, un petit cran de piqué en plus, et un beau coup de « Flame » pour effacer les quelques drops en trop..

Son - 4,0 / 5

Tout comme l’image, le son est plus que honorable, mais Warner aurait pu faire Le son de « Heat » ressemble aux instants de calme qui précédent la tempête : et lorsqu’elle arrive (attaque à la banque, fusillades, le final à l’aéroport..), elle est vraiment explosive. Mais ce qui choque le plus est cette séparation entre les effets d’ambiance et les voix des personnages (toujours sur la centrale, même lorsqu’un acteur se trouve aux coins de l’image). La VF a la même clarté de la VO, mais les voix sont trop en avant par rapport aux bruits d’ambiance.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony WEGA 16/9 82 cm
  • Sony 715
  • Teac AG D-9300
  • enceintes frontales, centre et surround Davis Odyssée
Note du disque
Avis

Moyenne

4,6
5
4
4
3
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
Baptiste
Le 26 janvier 2015
Pas de commentaire.
Avatar
Jax Teller
Le 9 décembre 2010
Pas de commentaire.
Avatar
Marc
Le 19 janvier 2010
Pas de commentaire.

Lire tous les avis »

Multimédia
Heat
Bande-annonce 1 VO
Heat
Bande-annonce VF
Heat
Bande-annonce 2 VO

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus