Roméo & Juliette : le test complet du DVD

Romeo and Juliet

1968. Réalisé par Franco Zeffirelli
Avec Milo O'Shea, Michael York et John McEnery

Édité par Paramount Pictures

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 28/02/2003
Critique

On sait l’amour que porte le réalisateur italien pour les projets ambitieux et démesurés. Pourtant, la réussite n’a pas toujours été au rendez-vous… Souvenons-nous du controversé « Hamlet » avec Mel Gibson ou, plus près de nous, de son hommage à Maria Callas…

Quand en 1968 Franco Zeffirelli choisit d’adapter au cinéma avec des acteurs inconnus cette pièce ancrée dans l’inconscient collectif, le pari n’était pas gagné… Et pourtant, le succès populaire fut au rendez-vous : plus d’un million et demi d’entrées sur l’Hexagone à l’époque et quatre nominations aux Oscars.

Si l’histoire est inusable, revoir cette version peut rebuter par sa désuétude, surtout si on la compare avec la relecture épileptique de Baz Luhrman ! En cinéaste lyrique et pointilleux, Zeffirelli préféra, en son temps, rester fidèle à l’essence romantique de l’oeuvre… A (re)voir donc car il s’agit là vraissemblablement de la version la plus authentique qui fut jamais tournée.

Généralités - 2,5 / 5

Paramount opte pour le strict minimum : menus fixes et muets, navigation basique. L’ensemble de l’oeuvre est présenté en 16/9 anamorphique et en mono d’origine !

Mis à part le fourreau, ce DVD ne séduit pas l’oeil ! On s’y attendait un peu, Paramount étant capable (on l’a souvent écrit ici) du pire comme du meilleur !

Bonus - 1,0 / 5

Une bande-annonce d’époque…

Image - 3,5 / 5

Si les premières images peuvent laisser présager du pire (master taché et terne), on est rassuré par la suite de découvrir un ensemble propre et chatoyant. La copie présente quelques altérations de pellicule ici et là mais l’équilibre chromatique est bien maintenu de bout en bout.

Son - 2,5 / 5

Des pistes mono d’origine qui sont décevantes car souvent très étouffées, et ce, quelles que soient les langues. Dans ce quasi méandre sonore, la version française s’en tire finalement pas trop mal… Enfin, c’est relatif… Un remixage mono mais en DD 1.0 aurait été vraiment opportun. Etait-ce trop demander ?

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic TX PK20F 16/9 82 cm 100 Hz
  • Sony STR-DE 545
  • Enceintes Sony : frontales (SS MF415), Surround et centrale (SS CR290), caisson de graves Sony SAW M

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus