La Maison de la mort : le test complet du DVD

The Old Dark House

1932. Réalisé par James Whale
Avec Boris Karloff, Melvyn Douglas et Charles Laughton

Édité par Elephant Films

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 22/05/2017
Critique

La Maison de la mort

Angleterre, 1932 : par une nuit d’orage dévastateur, des voyageurs trouvent refuge dans un inquiétant manoir recelant un terrible secret.

La Maison de la mort / Une soirée étrange (The Old Dark House) (USA 1932) de James Whale est un classique Universal de l’âge d’or américain du cinéma fantastique (1931-1945) qui avait été distribué en France à l’époque de sa sortie mais était devenu pratiquement invisible vers 1970. C’est un film curieux, alliage de comédie et de terreur bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’une comédie fantastique. Il est inégal (l’histoire d’amour entre l’un des héros et une danseuse de cabaret est mièvre et d’une platitude ahurissante) mais doté de beaux moments plastiques (Gloria Stuart seule dans un couloir immense où le vent agite des rideaux démesurés, Gloria Stuart - encore elle ! - s’amusant à des jeux d’ombre chinoise sur un mur puis terrifiée parce qu’une seconde ombre fait irruption vers elle, les gros plans du visage couturé de Karloff, très inquiétants). La bande-son est soignée (les sifflements du vent renforcent certains effets de montage) et le casting est de premier ordre : Boris Karloff est expressément identifié par un panneau pré-générique afin que le public sache qu’il interprétait l’année précédente la créature de Frankenstein.

Il joue remarquablement un rôle muet inquiétant parfois violent, maintenant une ambivalence constante jusqu’à la révélation finale. Charles Laughton joue un peu les utilités et est très en-dessous de ce qu’il donne la même année en interprétant d’une manière géniale le Dr. Moreau dans L’Île du docteur Moreau de Erle C. Kenton. Raymond Massey, Ernest Thesiger (futur Dr. Pretorius dans La Fiancée de Frankenstein de James Whale en 1935) et la belle Gloria Stuart (future Rose âgée dans la version 1997 du Titanic de James Cameron) sont honorables, et, comme tout le restant du casting, parfois surprenant. Il faudrait à présent rééditer le remake signé par William Castle en 1963 : Boris Karloff refusa d’y tenir un rôle car il jugeait que le scénario du remake de Castle s’orientait trop vers la comédie, négligeant la terreur. Mais c’est aussi, rétrospectivement, le reproche qu’on peut déjà faire à la version originale de James Whale, en dépit de sa récurrente splendeur plastique. Des quatre classiques signés par Whale dans le domaine fantastique (les trois autres étant Frankenstein en 1931, L’Homme invisible en 1933, La Fiancée de Frankenstein en 1935), La Maison de la mort est celui qui a mal vieilli, qui est mineur mais il demeure néanmoins passionnant sur le strict plan de l’histoire du cinéma fantastique et mérite d’être redécouvert.

La Maison de la mort

Technique - 4,5 / 10

Il s’agit d’une édition spéciale assez légère comprenant une présentation synthétique par Jean-Pierre Dionnet (durée environ 10 mn) et une galerie photos ainsi que les nombreuses bandes-annonces de la collection Cinéma Monster Club qui présente de nombreux classiques Universal du cinéma fantastique tournés entre 1935 et 1955.

Format 1.37 N&B compatible 16/9. Copie chimique en état moyen, nombreux plans voilés mais l’ensemble est nettoyé des plus graves défauts chimiques (on a retiré les poussières négatives et positives, les rayures, les brûlures de cigarettes). Définition et gestion des noirs sont moyennes. Photo souvent belle d’Arthur Edeson qui signa aussi celle de Frankenstein (USA 1931) de James Whale et de L’Homme invisible (USA 1933) de James Whale.

VOSTF DD 2.0mono bien reportée : dialogues, musique et effets sonores sont nets et dynamiques. Aucune VF d’époque proposée. A-t-elle existé ?

La Maison de la mort

Crédits images : © Universal Pictures

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Panasonic FullHD
  • Sony BDP-5350
  • Ampli Sony
  • TEST EN RÉSOLUTION 1080p
Note du disque
4,5 / 10
Avis

Moyenne

5,0
5
1
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
dreamon-86
Le 22 mai 2017
Bonjour, il me semble qu'il y a une coquille dans le test, dans la partie technique, vous indiquez une piste DTS-HD MA, ce n'est pas possible puisque il s'agit d'un support DVD ! Cordialement.

Lire les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus