L.A. Confidential : le test complet du DVD

Édition Spéciale

1997. Réalisé par Curtis Hanson
Avec Kevin Spacey, Russell Crowe et Guy Pearce

Édité par Warner Bros.

Voir la fiche technique

Avatar Par
Le 08/01/2001
Critique

Une adaptation splendide du roman éponime d’Ellroy avec des acteurs inconnus et connus pour une mise en scène parfaite et très justement récompensé. Un des meilleurs films de ces 20 dernières années.

Généralités - 5,0 / 5

Présentation WARNER habituelle (exhaustive, belles photos) Pas moins de 7 sous-titres + 2 close caption Je pense que nos voisins européens doivent apprécier.

Bonus - 5,0 / 5

Un écran assez original car sous forme d’une page de couverture d’un journal (Hush Hush ?) avec une musique de fond (qui lasse assez vite car très courte et en boucle). On a donc accès à la rolls des suppléments : une page sur des affiches de 3 films conseillés car dans le même style (Bullit, Bonnie & Clyde, L’Inspecteur Harry) est le bienvenue mais on aurait aimé les Bandes Annonces ou un speech plûtot qu’une photo mais bon c’est chicaner…
La partie principale des add-ons est dénommée « Les Gros Titres de Hush-Hush » et donne accès à la pléthore de suppléments. Seules les « balises » de navigation du casting sont peu lisible. Le reste est parfait.
Bref seuls l’ARME FATALE 4 et CONTACT sont en concurrence en Z2 avec ce DVD dans cette catégorie (tiens ce sont des WARNER aussi…)

Image - 4,5 / 5

Un image très belle et douce, seules vraiment une poignée de minimes petits scratches et c’est vraiment pour trouver à redire… Sinon aucun problème de compression (sûrement grâce au double couche…).

Son - 4,5 / 5

Un son d’ambiance, une musique superbe et quelques effets (c’est le film qui est comme ça) mais bien restitués. La VO et la VF sont bien sûr à égalité.

Configuration de test
  • Téléviseur 16/9 Sony KV-28WF1B 71cm 50Hz 16/9
  • Pioneer 717
  • Yamaha RXV 795 RDS
  • Enceintes AV ENERGY XL 25, Enceintes AR ENERGY XL 15, Enceinte centrale ENERGY XLC, Subwoofer ENERGY
Note du disque
Avis

Moyenne

4,3
5
2
4
1
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Avatar
lolorjt
Le 4 janvier 2012
Pas de commentaire.
Avatar
Stéphane Leblanc
Le 12 février 2009
Pas de commentaire.
Avatar
Josquin
Le 1 décembre 2005
Kevin Spacey, Danny De Vito, Kim Basinger, Russel Crowe dans un polar déjanté. Ici, les convenances ne sont pas de rigueur : les flics tabassent, discréminent, les politiques couchent de-ci de-là, hétéros ou gays, la presse à scandale regorge d'infos sur tout le monde, et chacun prend le mors aux dents pour tenter de se faire respecter, de s'implanter dans un milieu ou un autre. Au bout du compte, les personnes ennemies joindront leurs efforts à dénouer une affaire aux liens multiples en cette " bonne " ville de L.A. . Les tempéraments s'enflamment, ça flingue à tout va, et pour gagner, même le plus honnête doit mentir et tuer.
Les situations s'enchaînent avec un brio n'ayant d'égal que le talent de ses interprètes. Les dialogues sont droits, acerbes, vulgaires et plaisants, ironiques, jouant sur du velours. Les décors, la mise en scène laissent bouche bée par tant de perfections. Le casting est dans l'ordre de ces films à vedettes, Pulp Fiction ou Ocean's Eleven, mais avec une atmosphère incroyablement tendue. Le spectateur voit de l'intérieur la nécrose d'un système que seul plus de mensonges parvient à sauver.
Un grand polar dans la grande tradition des 60's / 70's, orchestré de façon actuel ( Usual Suspects ), avec punch, cruauté et incompromission.
Et dire que James Elroy n'eut qu'à s'inspirer de la réalité pour écrire L.A. confidential, cela donne à réfléchir.
Un délice de noirceur.

Lire tous les avis »

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Du même auteur
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus