Madame Bovary (2014) - Blu-ray

Pays : Royaume-Uni, Belgique

Madame Bovary - Blu-ray

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Toutes les éditions :

Madame Bovary - Blu-ray
Madame Bovary - Blu-ray

8 mars 2016
1 Blu-ray. 15,00 €

Madame Bovary - DVD
Madame Bovary - DVD

8 mars 2016
1 DVD. 9,99 €

Catégories

L'Avis de DVDFr

Avatar
Franck Brissard
Le 1 avril 2016
Madame Bovary : Moeurs de province, plus connu sous son titre abrégé Madame Bovary est un des romans les plus célèbres de Gustave Flaubert. Paru en 1857, il s’agit d’une des œuvres majeures de la littérature française. Le cinéma s’est très vite inspiré de Madame Bovary puisque la première adaptation connue remonte à 1932. Jean Renoir a lui-même transposé le roman de Flaubert en 1933 et parmi les adaptations les plus connues citons celle de Vincente Minnelli tournée en 1949 avec Jennifer Jones et James Mason, ou celle de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert (1991). Si Bollywood s’en est aussi inspiré, tout comme Posy Simmonds avec son roman graphique Gemma Bovery, adapté en 2014 par Anne Fontaine, Madame Bovary est de retour sur le grand écran sous la direction d’une réalisatrice française, Sophie Barthes, remarquée en 2009 avec son premier long métrage Ames en stock. Pour incarner Emma Bovary, la cinéaste a jeté son dévolu sur l’envoûtante actrice australienne Mia Wasikowska (Alice au Pays des Merveilles, Restless, Crimson Peak). Si le scénario de Felipe Marino (crédité sous le pseudo de Rose Barreneche) prend quelques libertés avec le roman (point de maternité pour le personnage principal), l’histoire reste fidèle à l’esprit de Flaubert même si elle se trouve resserrée sur une seule année. Sophie Barthes livre une approche filmique sobre, mais très réussie du roman original, en se reposant principalement sur l’excellence de son casting, Mia Wasikowska donc, mais aussi Ezra Miller, Paul Giamatti, Laura Carmichael (Lady Edith Crawley de la série Downton Abbey), Henry Lloyd-Hughes, Rhys Ifans et une petite apparition (en anglais) d’Oliver Gourmet dans la peau de Monsieur Rouault, le père d’Emma. La réalisatrice trouve le ton juste et sait apporter un vent de fraîcheur ainsi qu’une certaine modernité à l’histoire de Flaubert, loin d’un académisme pompier.

On suit la jeune Emma sortir du couvent, se marier et se retrouver dans une petite ville de province. Une entrée violente dans le monde adulte. Emma va aller de désillusion en désillusion. Jeune femme naïve, sensible et fragile, elle est animée d’une soif de vivre mais va se retrouver seule et coincée loin de Paris où elle rêve d’une vie mondaine. Comme d’habitude, Mia Wasikowska est parfaite, s’empare de ce personnage mythique et lui restitue toute son ambivalence quand Emma décide de tromper son ennui.

Si cette Madame Bovary ne contient guère de surprises, les costumes, les décors, la direction d’acteurs et l’élégance de la photographie flattent suffisamment les sens et les mirettes pour qu’on s’y attarde.

Synopsis : Emma Rouault, fraîchement sortie du couvent, épouse Charles Bovary, un médecin de campagne. Sa nouvelle vie est bien loin des fastes et de la passion imaginés dans ses rêves. Ses rencontres avec M. Lheureux, habile commerçant, le Marquis d’Andervilliers, et un jeune clerc de notaire, vont rompre cette monotonie. Mais ce sera, pour Emma, le début d’une lente descente aux enfers.

Durée

Éditeur

Seven7 Editions

Distributeur

Seven7

EAN

3512392305559

Sortie vidéo

Disponibilité

Disponible

Date de sortie en salle :

Studios

Radiant Films International
Scope Pictures
Aden Film
Aleph Motion Pictures
Left Field Ventures
Occupant Entertainment

Contenu et Goodies
Boîtier Blu-ray avec fourreau
Bonus vidéo
Pas de bonus vidéo
Pépins

- Aucun connu à ce jour.

Avis et critiques

Il y a 1 avis sur cette œuvre et 1 critique de la rédaction :

Critiques de la rédaction

Les Avis des Lecteurs

Avatar
Franck Brissard
Le 1 avril 2016
Madame Bovary : Moeurs de province, plus connu sous son titre abrégé Madame Bovary est un des romans les plus célèbres de Gustave Flaubert. Paru en 1857, il s’agit d’une des œuvres majeures de la littérature française. Le cinéma s’est très vite inspiré de Madame Bovary puisque la première adaptation connue remonte à 1932. Jean Renoir a lui-même transposé le roman de Flaubert en 1933 et parmi les adaptations les plus connues citons celle de Vincente Minnelli tournée en 1949 avec Jennifer Jones et James Mason, ou celle de Claude Chabrol avec Isabelle Huppert (1991). Si Bollywood s’en est aussi inspiré, tout comme Posy Simmonds avec son roman graphique Gemma Bovery, adapté en 2014 par Anne Fontaine, Madame Bovary est de retour sur le grand écran sous la direction d’une réalisatrice française, Sophie Barthes, remarquée en 2009 avec son premier long métrage Ames en stock. Pour incarner Emma Bovary, la cinéaste a jeté son dévolu sur l’envoûtante actrice australienne Mia Wasikowska (Alice au Pays des Merveilles, Restless, Crimson Peak). Si le scénario de Felipe Marino (crédité sous le pseudo de Rose Barreneche) prend quelques libertés avec le roman (point de maternité pour le personnage principal), l’histoire reste fidèle à l’esprit de Flaubert même si elle se trouve resserrée sur une seule année. Sophie Barthes livre une approche filmique sobre, mais très réussie du roman original, en se reposant principalement sur l’excellence de son casting, Mia Wasikowska donc, mais aussi Ezra Miller, Paul Giamatti, Laura Carmichael (Lady Edith Crawley de la série Downton Abbey), Henry Lloyd-Hughes, Rhys Ifans et une petite apparition (en anglais) d’Oliver Gourmet dans la peau de Monsieur Rouault, le père d’Emma. La réalisatrice trouve le ton juste et sait apporter un vent de fraîcheur ainsi qu’une certaine modernité à l’histoire de Flaubert, loin d’un académisme pompier.

On suit la jeune Emma sortir du couvent, se marier et se retrouver dans une petite ville de province. Une entrée violente dans le monde adulte. Emma va aller de désillusion en désillusion. Jeune femme naïve, sensible et fragile, elle est animée d’une soif de vivre mais va se retrouver seule et coincée loin de Paris où elle rêve d’une vie mondaine. Comme d’habitude, Mia Wasikowska est parfaite, s’empare de ce personnage mythique et lui restitue toute son ambivalence quand Emma décide de tromper son ennui.

Si cette Madame Bovary ne contient guère de surprises, les costumes, les décors, la direction d’acteurs et l’élégance de la photographie flattent suffisamment les sens et les mirettes pour qu’on s’y attarde.

Je donne mon avis !

Tous publics
BRD
Acheter
Avis

Moyenne

3,0
5
0
4
0
3
1
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Lire les avis »

» Vidéo

1080i AVC

16/9 - 2.35:1

Images : Couleurs

» Disques
1
» Format, Boîtier
BD-50
Blu-ray
» Zone, Standard
Zones du DVD : B
» Audio

DTSHD-MA

  • Français 5.1
  • Anglais 5.1
» Sous-titres
  • Français
Compléter la fiche

Si vous souhaitez proposer un complément d'information, une jaquette ou tout autre élément concernant cette fiche, cliquez ici :

Participer
Partager
Dans l'actualité
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus