L'Enfer des zombies (1979) - DVD

Édition Collector

Zombi 2

Pays : Italie

L'Enfer des zombies (Édition Collector) - DVD

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Toutes les éditions :

Catégories

Synopsis : Dans le port de New York, un bateau semblant abandonné dérive et frôle la statue de la liberté. Accosté par deux policiers, celui-ci s’avère contenir une créature terrifiante : un mort-vivant qui agresse les gardes-côtes avant de tomber à l’eau. Intriguée, une jeune journaliste décide d’enquêter et emmène quelques amis sur l’île d’où provient le mystérieux bateau… Mais l’île n’est plus habité que par un médecin et ses quelques patients. Très vite, ils découvriront le secret de cette île maudite où les morts se lèvent de leurs tombes pour dévorer les vivants…

Durée

Éditeur

Neo Publishing

Distributeur

Warner Vision

EAN

3499550237061

Sortie vidéo

Disponibilité

Hors catalogue

Studio

Variety

Contenu et Goodies
Version intégrale
Livret 16 pages
Bonus vidéo
DVD 1 :
Commentaire audio de Ian McColloch (VOST)
DVD 2 :
L’autopsie (30’ - VOST)
Ressuciter les morts (10’ - VOST)
Créer un meilleur zombie (100’ - VOST)
Une soirée avec Dakkar (4’ - VOST)
Le festin des vers (13’ - VOST)
Filmographies
Fiches techniques
Bande originale
Bandes-annonces italiennes, américaines et internationales en anglais
Pépins

- Aucun connu à ce jour.

Avis et critiques

Il y a 2 avis sur cette œuvre  :

Les Avis des Lecteurs

Avatar
cédric
Le 15 juin 2008
un des meilleurs films d'horreur jamais réalisés ! dès le début, une atmosphère pesante et poisseuse envahit le métrage, le rythme lent amène un crescendo vers l'horreur, la musique est inoubliable, les zombies sont monstrueux, les scènes gores hallucinantes ( l'égorgement dans le cimetière est un des meilleurs moments gores que j'ai pu voir ), la photographie de sergio salvati est d'une beauté incroyable.
"l'enfer des zombies" se démarque largement du "zombie" de george romero, pourtant excellent lui aussi, zappe les problèmes de société pour s'orienter vers l'origine du zombie, tout en gardant un côté réaliste, notamment dans le pessimisme et la progression du fléau, véritable maladie que le docteur ménard ( magnifique richard johnson ) tente en vain d'enrayer dans son île des caraïbes, matool.
la progression de la terreur ne laisse pas de répit, le film se termine en apocalypse annoncé ( avec des plans saisissants de new-york, où les zombies déambulent sur le pont, avec en arrière-plan les deux tours jumelles, ce qui laisse présager un certain 11 septembre 2001. "l'enfer des zombies", film prophétique ? ).
tourné pour un petit budget ( les images de new-york ont été faites sans autorisation ), "l'enfer des zombies" reste un modèle du genre, qui atomise les navets genre "l'armée des morts", et qui a permis à lucio fulci de trouver une voie particulière, où toutes ses obsessions morbides vont se déchaîner.
Avatar
Josquin
Le 9 février 2006
Là où le Zombie de Romero suintait par endroit d'un humour subtile, l'Enfer des zombies ( Zombie 2 ) ne lui concède aucune place. D'entrée de jeu, une atmosphère oppressante, on sait que la mort guette, que rien ne sera épargné aux vivants. La caméra de Lucio Fulci combinée à la photographie quasi gothique, un brin sale, de Sergio Salvati, donne à l'ensemble un côté pour le moins terrifiant. Le grand Fulci nous livre ici un de ses meilleurs films gore, plus obscur, plus malsain que le 1er Zombie. L'action démarre à New-York, puis très vite s'oriente vers une île lointaine d'où le mal serait venu. Un scénario qui, plus tard, sera réutilisé pour Zombie Holocaust ( La terreur des zombies ), saupoudré de cannibalisme et d'une touche Frankenstein.
L'enfer des zombies surpasse tous les autres films du genre, pousse l'horreur à un paroxisme rarement égalé. Les mutilations s'enchaînent, instinct de l'organique, implacabilité de l'occulte.
La mise en scène, la manière de filmer se distinguent allégrement de Romero, Umberto Enzi, Rutgero Deodato, à tel point que ceux-ci semblent être des amateurs. Et comme dans chaque opus de Lucio Fulci, l'éclairage y tient une part importante.
A regarder le soir, toutes lumières éteintes. Et avec une girlfriend, c'est encore mieux. Elle vous tombera chaude apeurée dans les bras. Mais vous-même, qu'en sera-t-il ?

Je donne mon avis !

Interdit aux moins de 16 ans
DVD
Acheter
Avis

Moyenne

5,0
5
2
4
0
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Lire les avis »

» Vidéo

16/9 - 2.35:1

Images : Couleurs

» Disques
2
» Format, Boîtier
2 DVD-9
Digipack
» Zone, Standard
Zones du DVD : 2
PAL
» Audio

DTS

  • Français 5.1

Dolby Digital

  • Français 5.1
  • Italien 2.0
» Sous-titres
  • Français
Compléter la fiche

Si vous souhaitez proposer un complément d'information, une jaquette ou tout autre élément concernant cette fiche, cliquez ici :

Participer
Partager
Dans l'actualité


Neo Publishing tire sa révérence

Neo Publishing tire sa révérence

Après 8 ans d'existence et plus de 160 DVD édités, le petit éditeur au crâne orange arrête son activité. Zombies, cannibales, gialli, Lucio Fulci et Edwige Fenech ont été les stars de Neo..

(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus