La Baie sanglante (1971) - DVD

Édition Collector

Reazione a catena

Pays : Italie

La Baie sanglante (Édition Collector) - DVD

Multimédia

Proposer une bande-annonce

Catégories

Synopsis : La vieille comtesse Frederica est brusquement arrachée à son fauteuil d’invalide et pendue par son mari qui à son tour meurt sous les coups de poignard d’un mystérieux assassin. Quatre jeunes gens venus se divertir pénétrent par effraction dans la villa. Pendant que l’une des filles se baigne nue dans la baie et se retrouve la gorge tranchée, un garçon et une fille désirant faire l’amour se retrouvent épinglés au lit par une lance…

Durée

Éditeur

Carlotta Films

Distributeur

Sony Pictures Home Entertainment

EAN

3333297672412

Sortie vidéo

Disponibilité

Hors catalogue

Date de sortie en salle :

Studio

Nuova Linea Cinematografica

Contenu et Goodies
Nouveau master restauré
Bonus vidéo
« La logique du rêve » : Jean-Pierre Dionnet, cinéphile professionnel, revient sur les origines du film, sur les choix esthétiques de Mario Bava et son influence sur le slasher américain (15’)
« Ritournelle macabre » : analyse du film par Hélène Thoron, rédactrice en chef de « Split Screen » et spécialiste de Mario Bava et du cinéma populaire italien (19’)
« L’ospite delle due » : document diffusé sur la RAI, dans lequel Mario Bava revient sur sa carrière et, en compagnie de son directeur des effets spéciaux, Carlo Rambaldi, réalise en direct des démonstrations impressionnantes de trucages optiques et de maquettes (1975 - N&B et couleurs - 42’ - VOST)
Bande-annonce
Pépins

- Aucun connu à ce jour.

Avis et critiques

Il y a 1 avis sur cette œuvre et 1 critique de la rédaction :

Critiques de la rédaction

Les Avis des Lecteurs

Avatar
Josquin
Le 11 avril 2006
Mario Bava revisite un de ses propres films, L'île de l'épouvante, qu'il considérait inabouti. Il inaugure ici un genre que beaucoup reprendront par la suite avec Halloween, Freddy, Vendredi 13, Scream : le jeu de massacres, autrement dit le slasher-movie. Décapitation, égorgement, empalement, on exulte devant la soudaineté sauvage de chaque assassinat. Mario Bava libère ainsi sa colère par images détournées sur des personnages qu'il estime dans la vraie vie être ceux lui ayant imposé une conduite cinématographique, les producteurs. Le plus drôle est que ces derniers n'y virent que du feu, s'arrêtant purement à l'aspect visuel, et non au sens des images. Un brin d'érotisme avec une nymphette ( exhibition à outrance de sa petite culotte ), et une touche d'humour : une voyante alcoolique ( Barbara Steele avec quelques années de plus, dérangée sur les bords ) et son mari étudiant les insectes ( métaphore de Bava sur les pontes de l'industrie du cinéma écrasant les réalisateurs, lui en particulier ).
Une dose d'indulgence est nécessaire envers l'allure 70's des acteurs, surtout à propos d'une ex-miss France jouant comme un pied. Le scénario compense allégrement à réserver des surprises, avec une narration inversée qui pourrait avoir inspiré Tarentino, et un coup de théâtre final qui ne manque pas de surprendre et d'enfoncer le clou.
Une farce douce-amère, du même temps sans concession, sadique, vengeresse, un régal d'une curieuse hilarité pour l'esprit gaulois.


Laissé sur le DVD sorti le 21/06/2000

Je donne mon avis !

Interdit aux moins de 16 ans
DVD
Acheter
Avis

Moyenne

4,0
5
0
4
1
3
0
2
0
1
0

Je donne mon avis !

Lire les avis »

» Vidéo

16/9 - 1.85:1

Images : Couleurs

» Disques
1
» Format, Boîtier
DVD-9
Thinpak
» Zone, Standard
Zones du DVD : 2
PAL
» Audio

Dolby Digital

  • Français 2.0 mono
  • Anglais 2.0 mono
» Sous-titres
  • Français
Compléter la fiche

Si vous souhaitez proposer un complément d'information, une jaquette ou tout autre élément concernant cette fiche, cliquez ici :

Participer
Partager
Dans l'actualité
(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus