Avalon (2001) - DVD

Pays : Japon

Avalon - DVD

Multimédia

Avalon
Bande-annonce VF

Proposer une bande-annonce

Toutes les éditions :

Avalon - DVD
Avalon - DVD

14 novembre 2002
2 DVD. 35,00 €

Catégories

L'Avis de DVDFr

Avatar
Cédric Prencipe
Le 16 septembre 2011
NUL !!!!!!!!!!!
C'est le film le plus nul que j'ai jamais vu !
De plus il n'y a aucune action (c'est long....................)

N'ACHETEZ PAS LE DVD
Je mets 1/10 : je ne peux pas mettre plus

Synopsis : Dans un futur proche, une jeunesse désabusée s’est créée une réalité alternative : un jeu de guerre virtuel et illégal, Avalon, du nom de l’île légendaire où reposent les âmes des héros du jeu…

Durée

Éditeur

Studiocanal

Distributeur

Universal Pictures Vidéo (France)

EAN

3259119687122

Sortie vidéo

Disponibilité

Hors catalogue

Date de sortie en salle :

Studio

Avalon Project

Bonus vidéo
DVD 1 :
Masterclass : interview de Mamoru Oshii (19’56” - VOST)
Images préparatoires :
  • 3 diaporamas animés
Photos animées de plateau
Interview de Kenji Kawai (12’12” - VOST)
DVD 2 :
3 Making of :
  • Gate to Avalon (72’ - VOST)
  • Avalon VFX (57’49” - VOST)
  • Days to Avalon (21’58” - VOST)
Interview de Mamoru Oshii (21’58” - VOST)
Bande-annonce (VOST)
Bonus informatique
DVD 1 :
Le site officiel complet
Pépins

- Aucun connu à ce jour.

Avis et critiques

Il y a 18 avis sur cette œuvre et 2 critiques de la rédaction :

Critiques de la rédaction

Les Avis des Lecteurs

Avatar
Giuseppe Salza
Le 14 mai 2013
Pas de commentaire.

Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
Réal
Le 11 juin 2012
Pas de commentaire.
Avatar
Cédric Prencipe
Le 16 septembre 2011
NUL !!!!!!!!!!!
C'est le film le plus nul que j'ai jamais vu !
De plus il n'y a aucune action (c'est long....................)

N'ACHETEZ PAS LE DVD
Je mets 1/10 : je ne peux pas mettre plus
Avatar
kedkille
Le 28 avril 2009
Plutot assez décu, malgré une histoire assez novatrice mais j'ai l'impression que le réalisateur à répondu à la mode de l'poque.
Le scenario est assez léger et les casrages ne sont pas assez maitrisés.
Le film a pris un sérieux coup de vieux en le regardant aujourd'hui.


Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
Josquin
Le 11 avril 2006
Mamoru Oshi, le créateur de Ghost In The Shell, signe là une oeuvre inspirée, oscillant entre cybernétique ( un peu à la Nirvana ), mythologie ( la légende du Roi Arthur ) et réalité. Avec une héroïne sexy, bien sûr, mais loin de se balader en mini-short ou de prendre des poses aguicheuses. Il s'agit d'une guerrière anonyme, froide et précise, au quotidien Mademoiselle tout le monde.
Sur le plan esthétique, on peut noter que Saw en a pris sérieusement de la graine, avec cette teinte jaunâtre qui nous plonge dans un univers lugubre, un tantinet surréaliste, alors qu'en toile de fond transpire une société humaine se désagrégeant.
Contrairement à beaucoup de cyber-movies lorgnant sur le fantastique, Avalon transfigure les bases de la réalité que l'on croit établies. De fortes scènes d'action en milieu urbain et rase campagne, et des flashbacks viennent booster un scénario angoissant par son avancée dans l'inconnu. La réalisation est superbe : plans variés, atmosphère pesante...
Avalon est un film à part, solidement calibré, sans limiter ses interactions. Les déçus de la trilogie Matrix pourrait y trouver une consolation, même si les analogies sont moindres et l'esprit différent.


Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
emmanuel
Le 7 mars 2004
j ai vu ce film une dizaine de fois, je ne peux pas dire avec certitude que tout est clair, mais en tout cas ce film est réellement fascinant, je comprends tres bien qu on puisse ne pas y adhérer, mais quel dommage pour celui qui passe à coté!

en effet, il s agit d'une de ces oeuvres trop rares qui demande une réelle participation au spectateur; ça tient en fait pas mal de l'enquète policière ou il faudra plusieurs visions pour "voir" des details qui nous avaient échappés.

quelques reflexions en vrac:

ash est elle elle meme réelle? n est elle pas une créature virtuelle qui prend conscience de sa condition?

pourquoi le chien disparait au milieu du métrage?

pourquoi le livre parlant des légendes arthuriennes emprunté a la bibliothèque est finalement vierge de toute inscription quand ce n est pas ash qui l'ouvre?

l'ultime changement de niveau ( en couleur ) n est il pas un passage vers une prise de conscience pour ash que tout ce qui l entoure est en definitif figé, mort? ash regarde attentivement les gens dans le metro qu elle emprunte ou les gens ont l air tellement différents, en opposition au tramway qu elle emprunte plusieurs fois dans le monde "réel" ou les ombres sont toujours au meme endroit, inhumaines...on pourrait dire la meme chose pour l escalier qu ash emprunte quand elle quitte la salle de jeu clandestine, vous verrez, toujours les memes gestes, toujours les memes personnes, qui ne semblent etre que des ombres...

il y a t il un sens caché dans le fait que les niveaux de combats soient toujours constitués de ruine ou les statues en bas relief ont systematiquement perdues leur visage? en opposition bien sur avec la scene de la fin dans l'opéra et le plan ou on nous montre que les statues sont intactes cette fois!

en fait, on a l impression que mamoru oshii a sciemment enlevé quelques pages de scénario, histoire de nous faire gamberger, histoire que chacun puisse écrire le récit de son choix?

un film magistral, pour moi pas si loin de ghost in the shell et son puppet master.
Avatar
Clément
Le 15 décembre 2003
On s'ennuie un peu dans ce film sans réel intérêt, si ce n'est son idée de base qui imagine un futur dans lequel les gamers professionnels riquent leurs peaux.
Avatar
Yvan
Le 5 décembre 2003
Je crois que l'on a presque tout dit. Mais donner une mauvaise note à un film seulement parce qu'il requiert un QI plus haut que le plancher est un peu stupide. Personnellement j'ai beaucoup aimé ce film. Cette façon de filmer avec des couleurs ternes entre le très foncé limite noir et blanc pui le sepia, cela vous donne une ambiance oppressante...et quand notre héroïne atteint son objectif tout devient plus vivant. se contraste entre dure réalité et paradis artificiel est détonnant. Il faut voir ce film pratiquement comme un poésie plus que comme un film d'action car il est vrai qu'il y a beaucoup de temps morts qui sont laissés à la sensibilité et à la reflexion plus qu'aux effets visuels. Maintenant c'est à vous de voir ce que vous préférez...Cannes Style ou Hollywood Style
Avatar
Rémy
Le 29 octobre 2003
un chef d'oeuvre

Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
[blofeld]
Le 18 septembre 2003
Un seul mot: FA-BU-LEUX !

Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
michel
Le 5 septembre 2003
ce film a quelque chose d'envoutant, de mystérieux, la musique est superbe et contribue à l'atmosphere générale.

Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
Zoltan
Le 23 avril 2003
Une note pour l'objet et son esthétisme,
pas de côte scénaristique.

Package
_______
Un beau package bien ficellé qui respecte l'ambiance du film, donne une conception respectueuse de ce que doit-être un DVD tel que l'attend le public.

Le film
_____
une oeuvre plus qu'un film qui se place sur un niveau de lecture esthétique plus que scénaristique qui tient en peu de chose, celui de détruire pour mieux avancer vers l'idéal de tout joueur qui est de vaincre coûte que coûte, d'atteindre le "Grall" et de retomber dans sa réalité ...

Plus qu'un film, de la peinture contemporaine! ... le "Rome, ville ouverte" d'aujourdhui, un petit "Guernica".

Images retravaillées, visions apocalytiques, individus "Orwélien", monochromes et couleurs, sons et silences, pureté lyrique et déchirements métaliques, vitesses et lenteurs, le temps remodelé,
sources d'inspirations pour de futurs cinéastes.
Un film culte.

Le rêve: "Un matrix en Avalon"

Zoltan Papdi


Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
MICHEL
Le 9 janvier 2003
Pas de commentaire.
Avatar
noel
Le 21 décembre 2002
Pas de commentaire.

Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
Compte désactivé
Le 21 décembre 2002
exelent meme si l action n est tres presente se film et au dessus de matrix
Avatar
Tristan
Le 11 décembre 2002
Un film déjà 'CULTE' complètement en avnace sur son temps!

La musique vous emporte dans ce monde irréel d'une façon magique et sublime

T.


Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002
Avatar
Compte désactivé
Le 10 décembre 2002
Franchement, il m'a scotché ce film est entre Existenz et Matrix

on peut regretter le mank d'action, mais est ce l'action ki fait d'un film un chef d'oeuvre ?

on peut regretter une bande sonore kelke peu inexistante, mais franchement, ça change koi ?

je me souviens du Eraserhead, bah franchement, je met Avalon au meme niveau !
Avatar
Compte désactivé
Le 9 décembre 2002
J'attendais ce film avec impatience, alors même que je ne savais trop à quoi m'attendre. Sa réputation l'avait précédée.

J'ai longuement débattu avec Frédéric Sarrato, rédacteur de l'article et fan de ce film, et nous ne pouvons tomber d'accord.

S'il est vrai que le packaging, la réalisation et la photo du film ne peuvent être sujettes à aucune critique, il en va autrement du scénario.

La trame du film n'a rien d'extraordinaire à mon goût. Les films traitant de la "réalité virtuelle" ne sont pas une nouveauté. Cependant, ce n'est pas un handicap, loin de là. Malheureusement, on est loin de Ghost In The Shell, de Matrix ou de Tron.

Le monde dépeint dans Avalon n'offre aucun repère pour le spectateur, qui se sent abandonné dans un marasme désordonné.

Les explications tant attendues se font attendre et la surprise finale ressemble un soufflé dégonflé sans réelle motivation. Ca sent le manque d'inspiration...

Ainsi, le scénario manque cruellement de profondeur à mes yeux, et est parfois assez incompréhensible. Ce n'était pas le cas de Ghost In The Shell.

Mais surtout, Avalon est gratifié d'un défaut absent de Ghost, à savoir le manque d'action. Dans Ghost, on avait quand même droit à pas mal de scènes d'action maintenant le spectateur éveillé.

Dans Matrix, ce fut même une petite révolution.

Dans Avalon, les longues phases de silence radio sont beaucoup trop présentes. Et de plus, je ne comprends pas en quoi elles sont utiles pour le déroulement du scénario, ni même pour l'ambiance.

J'ai l'impression que ça permet d'allonger artificiellement la durée du film.

Donc ce film est pour moi une grande déception.

Le scénario me paraît être un vaste prétexte, mais je ne sais pas à qui il est utile, puisque l'action n'est même pas présente.



Certains se diront que tout chef d'œuvre a ses détracteurs.

Ainsi, on ne peut nier que ce film a "quelque chose" que d'autres n'ont pas (c'est pour ça que je lui mets la moyenne).

Pour moi, il restera un chef d'œuvre incompréhensible.


Laissé sur le DVD (Édition Collector) sorti le 14/11/2002

Je donne mon avis !

Tous publics
DVD
Acheter
Avis

Moyenne

4,1
5
9
4
5
3
2
2
1
1
1

Je donne mon avis !

Lire les avis »

Saga
» Vidéo

16/9 - 1.85:1

Images : Couleurs

» Disques
2
» Format, Boîtier
2 DVD-9
Digipack
» Zone, Standard
Zones du DVD : 2
PAL
» Audio

Dolby Digital

  • Français 5.1
  • Polonais 5.1
» Sous-titres
  • Français
Compléter la fiche

Si vous souhaitez proposer un complément d'information, une jaquette ou tout autre élément concernant cette fiche, cliquez ici :

Participer
Partager
Dans l'actualité


Mini prix, mais...

Mini prix, mais…

… il fait presque le maximum. L'édition 2002 du Super Guide Fnac DVD se propose une nouvelle fois de vous mettre le nez sur une sélection de galettes et de matériels incontournables

(publicité)

(publicité)

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt, l'affichage de vidéos ou encore le partage sur les réseaux sociaux.

OK En savoir plus